Coronavirus : le Maroc dépasse la barre des 100.000 contaminations    Le docteur et académicien Mohamed Talal tire sa révérence    Abu Wael al-Rifi : Le contraste saisissant entre les grands patriotes et les petits maitres des entourloupettes    Lanceur d'alerte : Révélations en série d'un officier des services secrets du Polisario    Liberté économique : le Maroc 78ème mondial    La BVC dans le rouge du 14 au 18 septembre    Algérie: Un milliard de dollars de pertes financières    Mamounia, Royal Mansour, Fours Seasons...ils vont rouvrir leurs portes à Marrakech    La nouvelle Clio et le nouveau Captur disponibles au Maroc    Mercato: Gareth Bale de retour à Tottenham!    Bundesliga: Le Bayern détruit Schalke!    Liverpool officialise l'arrivée de Thiago Alcantara    Le Maroc remarquablement élu au Comité des Droits de l'Homme de l'ONU    Coronavirus: en France, la Haute Autorité de santé tranche sur la fiabilité des tests salivaires    Tanger: la douane découvre une usine clandestine    Marrakech adoptera l'enseignement en alternance    Mohamed Rouicha : sauveur de mémoire    Un parcours culturel très riche et très séduisant    Des artistes marocains appellent à la réouverture des théâtres et des salles de cinéma!    Entretien avec Othman Ktiri, l'entrepreneur marocain qui a réussi en Espagne    Washington reconduit unilatéralement les sanctions de l'ONU contre l'Iran    En Grèce, 9 000 demandeurs d'asile ont déjà rejoint le nouveau camp de Lesbos    Mexico : création d'un groupe d'amitié avec le Maroc pour promouvoir la coopération bilatérale    "Africa Innovation Week 2020": l'EMSI rafle la mise    Contrats spéciaux de formation: des mesures annoncées en faveur des entreprises marocaines    Climat des investissements au Maroc : le Département d'Etat US distribue bons et mauvais points [document]    Formation: mesures exceptionnelles en faveur des entreprises marocaines    «Enquête exclusive» : les dérives du régime algérien mises en lumière    Une photo de Leila Hadioui avec Saad Lamjarred surprend ses fans    Arabie saoudite: cinq personnes blessées par un projectile tiré par les Houthis    Nadal tombe à Rome (VIDEO)    Le régime algérien veut empêcher le Hirak de reprendre ses manifestations    Tanger : après l'affaire Adnane, nouvelle arrestation pour « attentat à la pudeur »    Météo : le temps se rafraîchit ce dimanche au Maroc (températures)    Mika « Loves Beirut » et d'autres stars mondiales aussi    L'image de la semaine    «Zanka contact», un ovni dans le 7e art national    Culture en vrac    Botola Pro: l'OCK tombe à domicile face à Berkane (VIDEO)    Real Madrid: Gareth Bale prêté à Tottenham    Cellule terroriste démantelée le 10 septembre: Ce que révèle l'expertise de la police scientifique    La presse britannique évoque les « sculptures » de Mehdia    Le secrétariat général des Finances de nouveau vacant    El Fizazi n'exclut pas un retour de Benkirane à la politique    Turquie : Ankara condamne un journal grec qui avait invité Erdogan à « aller se faire foutre »    Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Taounate : Akhannouch s'enquiert de l'état d'avancement des projets agricoles
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 15 - 09 - 2017

Au niveau du périmètre de Sahla, le ministre a donné le coup d'envoi de la plantation et de l'équipement d'une parcelle de 3 ha, sur une superficie de 1.072 ha. Ce projet porte sur la plantation de figuier, d'olivier, de vigne, de plantes aromatiques et médicinales et de cultures maraîchères et fourragères.
Le ministre de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a effectué mercredi une visite de terrain à Taounate, pour s'enquérir de l'état d'avancement de plusieurs projets agricoles inscrits dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV). Ainsi, le ministre s'est informé sur l'état d'avancement du projet d'irrigation du Moyen Sebou et Inaouen Aval (2ème tranche) et des travaux de raccordement du barrage Idriss 1er. Ce projet, d'un investissement global de 865 millions DH, porte sur une superficie de 4.600 ha en périmètre irrigué et 12.400 ha zone bour.
Il vise l'augmentation de la production agricole (+300%) et sa valorisation, ainsi que l'amélioration des revenus des agriculteurs, outre la création de 971.000 journées de travail par an. S'étalant sur une durée de 7 ans, ce projet profitera à quelque 23.320 personnes. M. Akhannouch a également visité une usine de distillation et d'extraction de végétaux à forte valeur ajoutée se situant à Aïn Aicha dans la province de Taounate. Basé sur une agriculture totalement biologique (612 hectares), ce projet lancé au cours de cette année a permis la création de plus de 60 emplois permanents et près de 500 emplois saisonniers.
Au niveau du périmètre de Sahla, le ministre a donné le coup d'envoi de la plantation et de l'équipement d'une parcelle de 3 ha, sur une superficie de 1.072 ha. Ce projet porte sur la plantation de figuier, d'olivier, de vigne, de plantes aromatiques et médicinales et de cultures maraîchères et fourragères.
Il permettra à terme d'augmenter la production agricole au niveau du périmètre de Sahla, d'améliorer le revenu des agriculteurs, de créer de nouveaux emplois et de réaliser une économie d'eau significative. Le ministre s'est informé sur le projet arboricole intégré de production de figues, olives et oranges, doté d'un complexe agro-industriel de valorisation des produits.
D'un investissement global de 44 millions DH, ce projet est réalisé dans le cadre d'un partenariat public-privé. Il s'étale sur une superficie de 244 ha, dont 60 ha plantés en figuier, 53 ha en olivier et 74 ha en agrumes.
Dans une déclaration à la presse à l'occasion de la 4ème édition du Festival national des figues de Taounate qui se place au premier rang des zones de production de la figue au Maroc, le ministre a souligné que le programme relatif au développement de la filière de figue dans le cadre du contrat-programme arboricole prévoit à l'horizon 2020 l'extension des plantations pour atteindre 69.000 ha, la réhabilitation des plantations existantes sur une superficie de 9.000 ha et l'équipement de près de 23.500 ha de plantations de figuier en système d'irrigation goutte-à-goutte.
Dans ce sens, des aides financières de l'Etat sont accordées dans le cadre du contrat-programme signé avec la Fédération interprofessionnelle des productions fruitières (2011-2020) et du contrat-programme (2017-2021) relatif au développement des industries agroalimentaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.