Glovo s'associe à Marjane    Coronavirus : voici les nouvelles mesures prises par l'ONEE    Midelt : un député pjdiste roule sans assurance et viole l'état d'urgence sanitaire    Coronavirus : l'OFEC de Casablanca accueillera un hôpital de campagne de 700 lits    Le Maroc de tous les espoirs!    Immigration clandestine : Arrestation de 32 Subsahariens à Dakhla    «La crise provoquée par la pandémie apporte un désaveu cinglant aux apôtres du Capital»    Les ménages ramédistes indemnisés à partir de ce lundi    L'indemnisation démarre aujourd'hui    Le dirham se déprécie de 4,56% face à l'euro    Covid-19: L'Exécutif réduit ses dépenses    Benatia et Renard scandalisés par les propos racistes sur LCI    Le monde diplomatique ou le journalisme à la carte    La prolongation d'Achraf Hakimi, le Vrai du Faux    Coronavirus : 961 cas confirmés, trois nouveaux décès et une guérison ce dimanche à 13h    «Quelle lecture des résultats annuels de 2019?»    Covid-19 : Tanger Med au chevet de la population locale    Orchestra Maroc touché par le coronavirus    Pèlerinage de Pâques inédit à Lourdes, sans fidèles    L'OTAN entre en guerre contre le coronavirus…    Un député français d'origine marocaine saisit la justice    Amnistie Royale : un acte hautement humanitaire    Les pharmaciens tiennent leur position avec conviction    Fonds anti-coronavirus : Le Groupe Allali apporte sa contribution    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    Fonds spécial : procédure de retrait des aides financières pour le secteur informel    Voici le temps qu'il fera ce dimanche    Liga : Achraf Hakimi retrouve le Real Madrid    Le Roi félicite le président sénégalais à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Golf : Report de la 47è édition du Trophée Hassan II et de la 26è édition de la Coupe Lalla Meryem    Mali : le chef de l'opposition enlevé « va bien », les négociations pour sa libération sont en cours    Covid19: Aucun cas en Corée du Nord ?    De la musique de chambre, depuis sa chambre    Coronavirus : Nezha El Ouafi décrypte sur MFM Radio les mesures prises au profit des MRE    Report des JO: Des coûts additionnels pour le Japon et la famille olympique    Le gouvernement britannique appelle les joueurs de foot à réduire leur salaire    Retour à la prudence sur les marchés mondiaux    Athlétisme: Le programme antidopage mondial fortement affecté    Clap de fin sur la série "Le Bureau des légendes"    Reprise belge du tube caritatif "We Are The World" pour remercier le personnel soignant    En pleine pandémie, une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Algérie : l'ex-chef de la police écope de 15 ans de prison    Union européenne : la fermeture des frontières pourrait durer au-delà de Pâques    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    Coronavirus : Quand les créations artistiques et littéraires passent au numérique    Une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale et le ministère de l'éducation donnent la parole aux lycéens    Prochaine réunion à huis clos du Conseil de sécurité sur le Sahara    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Conseil de la ville : 1ère session
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 03 - 11 - 2003

Le conseil de la ville de Casablanca a approuvé lors de sa première session, celle du mois d'octobre, son règlement intérieur. D'autres points importants ont été reportés. Retour sur les travaux de cette première session.
Le Conseil de la Ville de Casablanca (CVC) a tenu, vendredi dernier dans la soirée, sa première session ordinaire du mois d'octobre. Prévue à 21 heures, la réunion du conseil n'a démarré que quarante minutes plus tard. Cette question du retard a été soulevée lors des interventions des conseillers de l'opposition qui ont également reproché au président du conseil de la ville l'envoi tardif des convocations ainsi que les documents relatifs aux points inscrits à l'ordre du jour. Le président du conseil, Mohamed Sajid a imputé ces retards au processus électoral promettant aux conseillers que ces problèmes ne vont plus se poser lors des prochaines sessions. Et de souligner que « l'engagement, la responsabilité, le pragmatisme et l'efficience sont les valeurs qui doivent guider le Conseil de la Ville pour améliorer le cadre de vie des habitants de Casablanca et réussir le pari d'un développement harmonieux et intégré de la ville ». Dix points ont été inscrits à l'ordre du jour de cette première session. Il s'agit notamment de l'examen et l'approbation du règlement intérieur du conseil de la ville de Casablanca. La constitution des commissions du conseil et l'élection de leurs présidents et de leurs adjoints. L'examen et l'approbation d'un projet d'avenant à la convention de gestion déléguée, conclue entre la LYDEC et la Communauté urbaine de Casablanca, relatif au régime de retraite et aux missions de la commission technique de suivi et aux créances et dettes d'exploitation de la Régie autonome de distribution (RAD). L'examen et l'approbation d'un autre projet relatif à l'élargissement du champ d'intervention de la LYDEC pour qu'il englobe l'éclairage public de Casablanca. L'examen et l'approbation de la décision fiscale unifiée du conseil de la ville. L'examen et l'approbation du budget principal du conseil de la ville et des budgets annexes qui lui sont rattachés pour l'année 2004. L'examen et l'approbation du principe de gestion déléguée des parcs d'attraction et de jeux qui dépendent du conseil de la ville. L'examen et l'approbation du principe d'acquisition d'un terrain pour l'utiliser comme décharge des ordures ménagères de la métropole. Et enfin l'examen et l'approbation du principe de cession de quelques biens immobiliers au profit de la RATC pour la résolution des problèmes financiers de l'entreprise. Après la lecture de cet ordre du jour, la majorité des membres du conseil de la ville a souligné que des points sensibles devraient être abordés et étudiés d'abord en commissions, regroupant toutes les sensibilités politiques, avant de les soumettre à la réunion pour approbation. En plus, ont relevé certains conseillers, le conseil de la ville devrait d'abord approuver son règlement intérieur avant d'aborder des dossiers sensibles concernant les affaires de la métropole.
D'autres ont demandé un audit et le bilan de la communauté urbaine de Casablanca pour repartir sur des bases saines et rompre, ont-ils indiqué, avec les anciennes méthodes dans la gestion des affaires des Casablancais. Finalement, il a été décidé à la mise en place de pas moins de quinze commissions pour étudier les dossiers, objet de contestation, après l'approbation du règlement intérieur du conseil de la ville. Ce dernier dispose, selon la loi en vigueur, d'un délai de quinze jour en vue de traiter les neufs points reportés et les présenter à une autre session du conseil. L'ordre du jour, composé de dix points, concernant des secteurs importants dans la métropole, démontre la volonté du conseil à prendre rapidement en main la gestion de la plus grande ville du royaume.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.