OPCVM : Plus de 939 MMDH de souscriptions en 2020    Maroc/Météo : Temps assez chaud ce mardi 3 août    Tokyo 2020 / Athlétisme : Première médaille d'or pour le Maroc grâce à Soufiane El Bakkali    Adjudications: Hausse de 46,2% des émissions du Trésor en 2020    La canicule sévit en Grèce, les vagues de chaleur se font fréquentes en Europe    Covid-19/ Casablanca : Reportage au cœur des services de réanimation du CHU Ibn Rochd    Hommages olympiques du roi Mohammed VI à Soufiane El Bakkali après son sacre    Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »    Le Parlement Jeunesse du Maroc tient sa 3ème session législative    Israël accuse et menace l'Iran qui rejette toute implication    Lancement du Guide de la procédure d'extradition    Le Chef d'Etat-major de l'Armée de Terre des Etats-Unis reçu par le ministre chargé de l'Administration de la Défense Nationale    JO-2020 : El Bakkali offre au Maroc l'Or olympique    Une coupe spectaculaire... sur les traces de la Botola    Dissolution de la direction technique nationale et gel de toutes les activités    Rabat/plage des Oudayas : Le surf de plus en plus populaire (Reportage)    Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi    Baisse des revenus des sociétés de financement en 2020    Ministère de l'Economie, des Finances et de la réforme administrative. Un nouvel organigramme entre en vigueur    Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid    L'intérieur dément les allégations sur la désertion des Forces auxiliaires à Sebta    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    Fatima Regragui tire sa révérence    Le groupe marocain Asif est de retour avec « Balbala »    Couvre-feu à 21H, interdiction des déplacements, fermeture des salles de sport...le gouvernement annonce de nouvelles restrictions    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    Chambres professionnelles : plus de 12.000 candidats aux élections    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    Sites marchands/e-marchands. Les transactions par cartes bancaires atteignent un chiffre record    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    L'ancien maire de Marrakech, Omar Jazouli, tire sa révérence    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    JO de Tokyo : « L'or » de la vérité a sonné    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Incendie de Malaga : La tragédie a trop duré
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 06 - 01 - 2003

L'incendie du commissariat de police de Malaga, qui a fait un bilan provisoire de quatre morts et dix blessés, a ressuscité le débat sur le problème de l'immigration clandestine et de la lutte contre les réseaux mafieux qui se livrent à ce trafic.
Les enquêtes menées par la police espagnole sur l'affaire des clandestins de Malaga auraient révélé, selon des sources proches des enquêteurs, que les victimes auraient effectué la traversée du détroit de Gibraltar à bord d'un Yacht rapide immatriculé dans la ville occupée de Sebta.
Selon les premiers éléments de l'enquête, cette embarcation appartiendrait à un habitant de cette ville répondant au nom de M.L.Ch et qui purge actuellement une peine d'emprisonnement dans la prison civile d'Algesiras.
Ce Yacht serait utilisé par un réseau de la mafia d'immigration clandestine de Sebta pour le transport d'immigrés clandestins vers la péninsule Ibérique. Les enquêteurs pensent que le dénommé M.L.Ch, qui réside au quartier Principe à Sebta, n'est en fait qu'un prête-nom des véritables patrons d'une organisation criminelle qui opère depuis la ville occupée et qui est spécialisée dans l'immigration clandestine, le trafic de drogue et le blanchiment d'argent. Selon les mêmes sources, M.L.Ch aurait déjà été interrogé par la police à propos de l'affaire dite du "commissariat de Malaga" et ses déclarations auraient confirmé les données avancées par les enquêteurs.
Ces derniers estiment aussi que les déclarations des immigrés clandestins victimes de l'incendie seraient d'une grande importance car elles permettront de savoir ce qui s'est exactement passé au moment du déclenchement de l'incendie, d'un côté, et, de l'autre, avoir des données précises sur le réseau mafieux qui les a pris en charge.
Par ailleurs, le défenseur du peuple de l'Andalousie, José Chamizo, a fait part de son "indignation face à l'échec que supposent les attitudes que maintiennent les gouvernements marocain et espagnol en ce qui concerne les effets de l'immigration clandestine", et a lancé un appel pour que "toutes les forces politiques des deux pays fassent preuve de plus de conscience et finissent, une fois pour toutes, avec ce problème qui est très dur".
Chamizo, qui intervenait lors d'une conférence de presse, a attiré l'attention sur "les revers encaissés par les deux gouvernements en matière d'immigration" et a exprimé son étonnement face à cette situation. "Il est incroyable de constater que les gens continuent de mourir, alors que les deux administrations ne font rien et attendent d'enregistrer d'autres morts", a-t-il accusé.
Dans le même sens, le conseiller de la gouvernance (ministre local de l'intérieur) au gouvernement autonome de l'Andalousie, Alfonso Perales, a lancé un appel au gouvernement central de son pays pour qu'il "utilise toute son énergie possible pour parvenir à un accord avec le gouvernement marocain afin que soit établi entre les deux services de police des deux pays un système de lutte commune contre l'immigration clandestine".
Perales, qui a fait ces déclarations lors d'une conférence de presse qu'il a tenue à Cadiz (Sud de l'Espagne), a aussi appelé les deux pays à convenir des mécanismes permettant l'entrée légale de la main d'œuvre marocaine en Espagne. "Le gouvernement espagnol doit créer des voies d'entrée légale aux immigrés marocains réguliers", a-t-il dit.
Enfin, il est à rappeler que la crise diplomatique entre Rabat et Madrid avait freiné l'aboutissement d'un accord entre les deux capitales en matière d'immigration régulière et organisée. Il y a quelques mois, le gouvernement espagnol avait accusé l'Exécutif marocain de ne pas avoir répondu à sa demande d'un premier contingent de 20.000 travailleurs marocains.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.