Un élan haussier royal!    Lydec se rattrape au second semestre 2018    La C.I.J. juge recevable la demande de l'Iran    Botola Maroc Télécom : Sous un accent des nouveaux coachs    Ahmed Boukous et les traducteurs Hamid Guessous et Azzeddine Chentouf primés    Hossain Bouzineb, premier Marocain à intégrer l'Académie royale espagnole    Etude du CMC : Le secteur agricole doit gagner en compétitivité    Amzazi : Le digital, indispensable à l'employabilité des jeunes    SIEL-2019: Remise du Prix national de la lecture    SIEL-2019: Remise du Prix national de la lecture    Vidéo-MSC2019 : La formule de Lavrov qui a fait mouche    Bruxelles: Des marocains partagent avec des étudiants leurs expériences inspirantes    Amzazi: Le digital, un levier indispensable pour l'employabilité des jeunes    Cinq morts dans une fusillade près de Chicago    Vidéo-Live : Le Président égyptien présente les défis sécuritaires de l'Afrique au MSC2019    Vidéo-Live : Angela Merkel parle des vraies sources d'insécurité en Algérie et en Afrique    El Othmani : Le Maroc attache un intérêt particulier à la coopération avec le FMI et la BM    Sahara marocain : La loi budgétaire américaine très favorable à la position du Maroc    Les mises à jour de sécurité prendront fin dans un an    4L Trophy 2019: Une course pour les jeunes façon Paris-Dakar    Code de la famille: Les écueils qui plombent la réforme    Appel à des mesures concrètes pour répondre aux problématiques des petites entreprises    Frontex place les Marocains au Top ten des passeurs    Ligue Europa : Arsenal tombe à Borisov, le Séville FC s'offre la Lazio    Divers sportifs    Une journée au complet et du spectacle en vue    Les entreprises espagnoles opèrent au Maroc dans des secteurs de grande importance    Nasser Bourita : Les accords Maroc-UE sont compatibles avec le droit international    Repenser la cohabitation entre les automobilistes et les cyclistes    Cancer du col de l'utérus: le vaccin est "sûr et indispensable"    Appel à une stratégie nationale visant à faire de l'école un espace pour tous    Divers    Les conditions de travail demeurent précaires à l'échelle mondiale    Bouillon de culture    Trump va déclarer l'"urgence nationale" pour construire son mur à la frontière    Divers    La bourde de Katy Perry    Pourquoi Johnny Depp n'incarnera plus jamais Jack Sparrow    Les problèmes de peau de Kim Kardashian    Nador : Arrestation d'une bande de présumés passeurs    Le Forum international de l'étudiant à Safi    La nouvelle vie du Grand théâtre Cervantès    La Botola pro adopte le VAR la saison prochaine    Vidéo – Munich : La sécurité mondiale en question    Coupe de la CAF : La RSB bat le HUSA et s'adjuge la première place    Le Maroc et l'Espagne écrivent un nouveau chapitre de coopération économique    Parlement : Une session mi-figue, mi-raisin    La première édition d'ADCC en Afrique se déroulera au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Scolarisation : Elaboration d'une cartographie territoriale des enfants migrants
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 11 - 2018

Les régions de l'Oriental et Tanger-Tétouan-Al Hoceima ciblées
L'Unicef avec la Direction de l'éducation non formelle relevant du ministère de l'éducation nationale et en concertation avec le ministère chargé des MRE et des affaires de la migration lance un appel d'offres pour l'«élaboration d'une cartographie territoriale des enfants migrants, des intervenants/interventions en matière d'éducation et analyse des perceptions et des stéréotypes». La finalité étant de contribuer au renforcement du processus d'insertion des enfants et des jeunes migrants dans le système éducatif. L'Unicef estime que «cette analyse permettra de disposer de données et d'informations nécessaires pour mettre en place des réponses adéquates pour garantir aux enfants et jeunes migrants un accès équitable à l'éducation et leur permettre un apprentissage de qualité et une insertion socioprofessionnelle sûre». Ainsi, il s'agira de produire une analyse de la situation de la scolarisation des enfants migrants dans deux régions, à savoir l'Oriental et Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
Le consultant devra élaborer une analyse documentaire alimentée d'un benchmark international sur la scolarisation des enfants et jeunes migrants. Sera mise en place une cartographie territoriale des enfants en âge de scolarisation (4-18 ans) scolarisés dans le système formel et non formel et non scolarisés, dans les deux régions ciblées par l'étude. Il sera également procédé à l'identification de l'ensemble des interventions et des intervenants ( institutionnels, communautaires et société civile) en matière de scolarisation de ces enfants dans les deux régions.
Seront également analysés les obstacles actuels et éventuels à la scolarisation des enfants migrants. Sur ce dernier point, il faut noter que parmi les principales difficultés rencontrées figure une faible sensibilisation des acteurs de l'école, des enfants et des parents sur le droit de ces enfants à l'éducation et sur le respect de la diversité, les perceptions négatives et stéréotypes, la multitude des interventions des ONG qui offrent des services de scolarisation parallèles, la faible adaptation des programmes et de la langue d'apprentissage ainsi que la difficulté d'accès aux familles migrantes. Rappelons que le ministère de l'éducation nationale avait émis une note, à savoir la circulaire du 9 octobre 2013, pour faciliter l'inscription des enfants migrants dans les écoles publiques.
Une autre circulaire ( N°487/2013) a été émise la même année en vue de permettre aux enfants et jeunes issus de l'immigration de s'inscrire aux Centres de l'éducation non formelle et aux Ecoles de la deuxième chance.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.