Christchurch : L'auteur de l'attaque inculpé pour terrorisme    La réponse de Huawei à Google    Ramadan : Engouement par-ci, montée des prix par-là    Les Etats-Unis donnent un sursis de 3 mois à Huawei    Radioscopie des besoins prévisionnels d'emplois au Maroc    Marrakech: La ville que les stars adorent!    Sidi Moumen : Le Roi Mohammed VI inaugure un Centre médical de proximité    Baisse du résultat net du CIH    Banque Atlantique se propose d'accompagner l'Etat et les entreprises nigériens    Insolite : Soyez "gentils" avec la police nigériane    M'hamed Loqmani : Les intellectuels qui ne créent pas le buzz ne sont pas toujours les bienvenus dans les médias    Phoques, caviar et pétrole: la mer Caspienne menacée par la pollution    Donald Trump : Si Téhéran veut se battre, ce sera la fin officielle de l'Iran    Agentis construira et équipera des hôpitaux publics en Côte d'Ivoire    Les Marocains d'Italie dénoncent la situation tragique dans les camps de Tindouf    Attention aux jeans trop serrés et à l'épilation intégrale !    Pendant le Ramadan, Essaouira retrouve toutes ses sensations    Les inégalités augmentent dans l'UE, mais moins qu'ailleurs    Ces tournages qui ont tourné au drame : Troie    Cinquantenaire du FNAP de Marrakech    En larmes, le monstre sacré du 7ème art Alain Delon honoré à Cannes    169 migrants subsahariens secourus par la marine royale en méditerranée    Stratégie e-gov. L'amer diagnostic de la Cour des comptes    Bouskoura. Mort par asphyxie de 3 ouvriers dans un canal des eaux usées    Madison Cox lauréat du prix de la Rosa d'Oro    Coopération bilatérale : Bourita s'entretient avec son homologue libérien    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    49ème édition du cycle de conférences de la Fondation Attijariwafa bank : Valeurs éthiques et vivre-ensemble au centre des échanges    L'Arabie Saoudite intercepte des missiles visant la Mecque et Djeddah    Journée internationale : La diversité biologique célébrée à Rabat    Policy Center for the New South. De nouveaux locaux et une nouvelle dynamique    Service militaire : Le nombre de candidats dépasse toutes les espérances    Egypte : Le Comité d'organisation lance une billetterie en ligne    Huawei ne cédera pas à la pression de Washington, assure son fondateur    Abderrassoul Lehdari : «Si Aziz nous a appris la méthode, la rigueur, la maîtrise du sujet et l'esprit critique»    L'ancien ministre RNIste, Taieb Bencheikh, n'est plus    Louzani et Blinda au Mondial mais pas en CAN    Abdelhak Zerouali, le maître du monodrame    La Chambre d'agriculture de Draâ-Tafilalet primée en Tunisie    US – Iran : Téhéran minimise les risques de conflits malgré les menaces américaines    Salon Viva Technology. Quid de l'offre Maroc ?    Vente illégale de boissons alcoolisées et immigration clandestine : Une ressortissante subsaharienne arrêtée à Rabat    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Divers    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Parlement européen : L'accord agricole Maroc-UE adopté en commission
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 22 - 11 - 2018

Il s'agit là d'un vote positif qui reflète la position des groupes politiques qui sont représentés au sein de cette importante commission en faveur de l'adoption par le Parlement européen de cet accord.
L'accord agricole Maroc-UE franchit un nouveau pas vers son adoption définitive. En effet, la Commission des affaires étrangères du Parlement européen (AFET) vient d'adopter à Bruxelles, à une large majorité, l'accord agricole entre le Maroc et l'Union européenne. Il s'agit là d'un vote positif qui reflète la position des groupes politiques qui sont représentés au sein de cette importante commission en faveur de l'adoption par le Parlement européen de cet accord. Ce dernier vise à étendre les préférences commerciales aux produits agricoles et de la pêche issus des provinces du sud du Royaume. Certes, l'accord devrait ensuite être adopté par d'autres commissions parlementaires, notamment celle de la pêche et du commerce extérieur (INTA), avant le vote final en session plénière, mais le vote de mercredi dernier confirme les bonnes relations entre les deux parties, ce qui augure d'une bonne suite. D'ailleurs, les réunions entre les parlementaires du Maroc et ceux de l'Union européenne se poursuivent.
La dernière rencontre en date remonte à quelques jours seulement lorsque le président du Groupe d'amitié parlementaire Maroc-Union européenne (UE), Mohamed Cheikh Biadillah, s'est entretenu à Bruxelles avec Patricia Lalonde, rapporteure de la Commission du commerce international du Parlement européen. Selon l'agence MAP, «ces entretiens ont porté sur les moyens de renforcer la coopération et le partenariat stratégique entre le Maroc et l'UE, ainsi que sur plusieurs questions d'intérêt commun. M. Biadillah a indiqué à la même source qu'il a été question avec Mme Lalonde d'examiner les sujets liés à la migration, au terrorisme, à l'environnement, à la consolidation de la coopération entre le Maroc et l'UE ainsi qu'à l'avenir de l'Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA).
Au cours des entretiens, les deux parties ont également évoqué l'arrêt de la Cour de justice de l'UE (CJUE)». Dans ce sens, il a été souligné à la partie européenne que l'amendement apporté à ce texte respecte l'arrêt de la CJUE et que «le Maroc ne signera aucun accord qui n'inclut pas ses provinces sahariennes». Par ailleurs, M. Biadillah a souligné, lors de ces entretiens, que l'accord agricole Maroc-UE bénéficie aux populations des provinces du Sud qui ont été consultées par le biais de leurs élus locaux, de la société civile et les différentes instances et organisations concernées qui ont affiché un large soutien aux avantages socio-économiques de l'accord. Il a relevé que Mme Lalonde a salué, à cette occasion, les efforts de développement dans les provinces du Sud ainsi que les projets d'énergie verte dans ces provinces. La délégation marocaine, composée de Nabil Chikhi, chef du groupe du PJD à la Chambre des conseillers, Mbarek Sbai, chef du groupe Haraki, Amal Omari, cheffe du groupe de l'UMT, et Touriya Lahrech, membre du Groupement de la CDT, aura à cette occasion des entretiens avec les présidents et membres des groupes politiques représentés au Parlement européen.
Le visa de la diplomatie européenne
Le Conseil des ministres des affaires étrangères des pays membres de l'Union européenne (UE) avait adopté en juillet dernier à Bruxelles sa décision portant adaptation de l'accord d'association et de l'accord agricole avec le Royaume de nature à inclure expressément le Sahara marocain.
Une source européenne avait indiqué à l'époque qu'il s'agissait d'une mesure conforme à la décision de la Cour de justice de l'UE sur l'accord de libéralisation des produits agricoles et autres du 21 décembre 2016, qui vise à consacrer dans les textes l'extension des préférences tarifaires au Sahara marocain, précise la même source. Plus loin encore, la décision des chefs de la diplomatie des pays de l'UE tend à la fois à conforter la base juridique de l'exportation vers l'UE des produits issus des provinces du Sud avec des préférences commerciales et à favoriser le développement de ces régions.
Après cette étape, les parlementaires européens devront également valider la décision.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.