Un Monde Fou    Développement durable: «L'Etat doit donner l'exemple»    Marrakech: Les bénévoles Jood dans la rue avec les sans-abri    Théâtre: Quand le couple se remet en question    Migration : L'Espagne demande à l'UE de débloquer les 140 millions d'euros promis au Maroc    Terminal 1 : 7 millions de passagers de plus pour l'aéroport Mohammed V    Le Roi félicite Nordine Oubaali pour avoir remporter le championnat du monde WBC    La Chambre des représentants annule les dettes des collectivités locales contractées avant 2000    Insolite : Pires que des cochons    Le Forum de Davos s'ouvre sous le signe du risque politique et économique    Theresa May compte retourner discuter du Brexit à Bruxelles    Le Royaume met en avant ses nombreux atouts touristiques à Madrid    Kalou : La réattribution de la CAN 2023 à la Côte d'Ivoire n'est pas une si mauvaise nouvelle    Liverpool : Klopp cherche des solutions en défense    Raja-ASFAR, un classique sous le signe de l'équilibre    Benslimane enregistre un total de 93 mille ha emblavés en céréales d'automne    L'ONMT présente son plan d'action digital pour 2019    Facebook annonce investir 300 millions de dollars dans le journalisme    Divers    WhatsApp limite le partage de messages pour lutter contre « l'infox »    Le dirham se déprécie par rapport à l'euro et vis-à-vis du dollar    Les péripéties d'une histoire sans issue    A Cuba, les tubes de Michael Jackson version salsa    "L'Afrique du rire" fait escale à Rabat et Casablanca    Oscars 2019 : les nominations dévoilées    L'International Crisis Group s'intéresse à l'Afrique    RC Lens : Achraf Bencharki, l'homme du match face à Nancy (sondage)    Times Higher Education 2019 : 3 universités marocaines dans le TOP 1000    C.Ronaldo condamné à une peine de prison ferme    Art et musique inaugurent 2019 à l'Institut Cervantès de Casablanca    Le 2ème Festival «Afrique du Rire» fait escale à Rabat et Casablanca    «Le stade de football, nouvelle arène politique…»    Nespresso inaugure son premier concept de boutique en Afrique    L'accord avec le fisc divise les commerçants    Peine de mort : La mobilisation continue    L'Europe ambitionne une mission lunaire avant 2025    Le Conseil de gouvernement discutera de la modalité d'application du service militaire    Le chaud et le froid pour le foot national    Le «Mono-dame» théâtral sur les planches de la ville ocre    Oxfam: Entre riches et pauvres, les inégalités s'emballent    Décès du prétendant au trône de France Henri d'Orléans    Macron et Merkel tentent de braver l'euroscepticisme ambiant    ONU: De nombreux risques pèsent sur l'économie mondiale    El Khalfi: 1.20 MMDH pour lutter contre les disparités territoriales    Rencontres africaines d'intelligence économique à Dakhla en juin prochain    Les dirigeants historiques de l'USFP et les causes nationales    Les défis du féminisme africain    L'ouverture de l'école sur son environnement en débat à Khouribga    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Projet de loi de Finances 2019 : Les amendements des conseillers bien accueillis
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 12 - 12 - 2018

Sérieux, positivité et objectivité… C'est en ces termes que Mohamed Benchaaboun, ministre de l'économie et des finances, qualifie la réaction du gouvernement vis-à-vis des amendements apportés au projet de loi de Finances par les groupes et groupements de la Chambre des conseillers qu'ils soient de la majorité ou de l'opposition.
«Sur un total de 219 amendements présentés, dont 217 au titre de la première partie du PLF, 156 ont été retirés (soit 72 % du total) et trente-trois d'entre eux ont pu être finalement retenus», explique le ministre lors d'une réponse aux interventions des différents groupes et groupements parlementaires lors d'une séance plénière de la Chambre des conseillers. Ces amendements, selon le ministre, sont destinés principalement à préserver le pouvoir d'achat du citoyen. Ils concernent entre autres l'exonération de la TVA avec une remise sur les médicaments, dont le prix dépasse en vertu d'un texte réglementaire un montant de 588 DH hors taxe.
A cela s'ajoute l'augmentation du montant des bons relatifs aux frais de nourriture délivrés par les employeurs à leurs employés. Parmi les amendements figure également l'introduction d'un système ascendant dans l'application des taxes intérieures de consommation sur les boissons gazeuses et non gazeuses ainsi que l'eau minérale en fonction de la quantité de sucre contenu. Le ministre cite entre autres la prolongation du programme de renouvellement et de prime à la casse des véhicules de transport collectif des voyageurs, des personnes en milieu rural et des marchandises jusqu'en 2023. Mohamed Benchaaboun a également évoqué lors de son intervention les défis à relever par la classe politique afin de redonner confiance au citoyen.
«Il est nécessaire de rehausser le discours politique de manière à s'interroger sur l'efficacité des politiques publiques et de contribuer activement à les faire aboutir à la faveur d'un débat sérieux et responsable qui prend bien en considération l'intérêt de la nation», indique le ministre. Et d'ajouter que «l'élaboration d'un modèle de développement susceptible de répondre aux défis auxquels fait face le Royaume en termes de réduction des inégalités sociales, d'amélioration des services sociaux et d'emploi des jeunes nécessite de dresser un diagnostic objectif du modèle actuel en vue de constater ses lacunes». Le ministre de l'économie et des finances a réitéré l'engagement du gouvernement à appuyer les secteurs sociaux tels que l'éducation, la santé, la protection sociale et l'emploi. Des secteurs prioritaires qui, selon M . Benchaaboun, revêtent un caractère d'urgence et que l'Exécutif veille à mobiliser les ressources nécessaires afin de mettre en œuvre rapidement les Hautes instructions royales les concernant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.