Conseil de gouvernement à Rabat: ce qui est prévu jeudi prochain    Violence subie par les hommes: les chiffres alarmants du HCP    Contrôles pendant Ramadan: l'ONSSA se mobilise    Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    Football / Ligue du Gharb : L'équipe «Al Achbal » remporte le tournoi des U12    L'élevage avicole algérien affecté par la fragilité économique et les faiblesses technologiques    Mohamed Benchaâboun : « Il est nécessaire d'encourager la production de vaccins dans les pays en développement »    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Coronavirus : les déclarations chinoises sur une faible efficacité des vaccins sont un «malentendu»    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    Football : mort d'un joueur après s'être effondré lors d'un match de championnat amateur    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Le président de la commune de Louta visé par une enquête    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    JSK-RSB (0-0) : Les Berkanais se compliquent la tâche    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    Covid-19/Maroc : Séance commune des deux chambres du parlement lundi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un maçon tué la veille de l'Aïd
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 28 - 02 - 2003

Un maçon quadragénaire a été agressé mortellement par deux malfaiteurs au moment où il rentrait chez lui, la veille de l'Aïd Al Adha, au douar T'Kalia, à Casablanca. Récit
Il a quarante-neuf ans. Il a fui, depuis une vingtaine d'années, la sécheresse et la pauvreté qui ont ravagé son village situé dans les banlieues de Zagoura. Il s'est réfugié à Casablanca et plus précisément au douar T'Kalia, à Hay Hassani, pour fonder un foyer. Il était très content, ce jour du mardi 11 février 2003, parce qu'il a déjà acheté le mouton de l'Aïd Al Adha et qu'il est arrivé en plus à économiser mille cinq cents dirhams.
Vers 18h30mn, il est sorti du chantier où il travaille comme maçon pour se rendre chez lui. Quand il est descendu du bus, la nuit est déjà tombée. Ce n'est pas la première fois qu'il arrive en ce moment au douar T'Kalia. C'est presque tous les jours.
Seulement, son cœur bat la chamade, depuis qu'il a descendu du bus. Il ne savait pas pourquoi. Il a suivi ses pas à destination de son domicile. Tout à coup, il a entendu quelques bruits. Il a tourné sa tête à gauche et à droite pour se rassurer. Il n'a rien vu. Il avait le pressentiment que quelqu'un le poursuivait.
Quelques secondes plus tard, il fut attaqué par deux jeunes hommes. Ils l'ont violenté par des coups de poing. Il n'est pas resté les mains croisées. Il a rendu coup pour coup. Convaincu qu'ils sont plus fort que lui, il a commencé à les supplier et à leur expliquer qu'il ne disposait pas d'argent. «Fouillez-moi, fouillez mes poches…», leur demandait-il. L'un des deux agresseurs a tenté de l'immobiliser et l'autre de lui fouiller les poches. Ils n'ont trouvé que quelques dirhams. A ce moment, ils lui ont demandé d'enlever ses chaussures. Il a refusé. Et ils ont commencé à lui administrer une fois encore des coups de poing. Il a frappé l'un d'eux et a tenté de s'enfuir. Seulement, l'autre a brandi un couteau et lui a asséné deux coups. Ils lui ont enlevé ses chaussures pour mettre la main sur mille cinq cents dirhams. La victime est restée sur les lieux, gisant dans une marée de sang. Personne n'y est passé pour la sauver.
Le lendemain, mercredi 12 février, jour de la fête du sacrifice, les habitants ont découvert son corps sans âme. Il a succombé à ses blessures. Alertés, les éléments de la police judiciaires de la sûreté de Hay Hassani-Aïn Chok ont pris l'affaire en main. Ils viennent d'être informé de la découverte d'un autre cadavre au douar El Messaoudi, préfecture de Casablanca-Anfa.
Les limiers de la PJ ont entamé leurs investigations. Deux jours plus tard, ils n'ont pas encore mis la main sur un indice ou une piste pour arriver à élucider cette nouvelle affaire. Samedi 15 février 2003, vers 19h, les limiers de la police judiciaire recherchaient encore les tueurs du maçon. à ce moment, ils ont été attirés par des cris qui demandaient secours. «C'est la voix d'une fille que j'entends», dit l'un des limiers à son collègue avant de se diriger vers le lieu des cris. Là, ils ont découvert une fille entre les mains de deux jeunes hommes, la trentaine, qui lui ont subtilisé son sac à main et tentaient d'abuser d'elle. Ils l'ont sauvée et ont conduit les deux agresseurs au commissariat de police.
Les deux jeunes hommes ont reconnu être des agresseurs depuis belle lurette et qu'ils opéraient aux alentours du douar T'Kalia. Ils ont avoué plusieurs agressions dont celle du maçon qui est décédé la veille de l'Aïd Al Adha. Le duo a été déféré devant la Chambre criminelle près la Cour d'appel de Casablanca.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.