Migration. Les sans-papiers marocains au cœur du conflit catalan    Maroc : Une entreprise sur cinq recourt au financement externe    BCP: Un résultat net part du groupe de 2,18 MMDH à fin septembre    La Société Générale Maroc s'allie à l'Université Mohammed V de Rabat    Arribat Center ouvre ses portes    Violences sur les réseaux : Seule une femme victime sur dix porte plainte    La PME, une vedette en péril !    Un arbitre sud-africain pour Raja-Espérance sportive de Tunis    En hommage à Hassan II, le roi fait dons au mausolée Moulay Ali Cherif et la zaouïa Kadiria    La dynamique de l'écosystème automobile marocain saluée à Turin    Présentation du bilan d'étape du Plan stratégique 2017-2019 de l'AMMC    Taourirte bientôt dotée d'un nouveau tribunal de première instance    Les fonds envoyés à l'étranger par les résidents de l'UE en hausse à 35,6 milliards d'euros en 2018    Participation marocaine au Forum de Dakar sur la paix et la sécurité    Hay Mohammadi en fête    Le super exploit du TAS    L'intégration socioprofessionnelle des migrants au Maroc mise en lumière à Genève    Commémoration aujourd'hui de la Journée mondiale des droits de l'enfant    Inauguration d'une unité d'hémodialyse à l'hôpital provincial d'El Jadida    La Biennale de Rabat et l'exposition "Trésors de l'Islam en Afrique" dépassent la barre de 100.000 visiteurs    Alae Megri érige un pont artistique entre le Maroc et l'Amérique latine    Les artistes marocains dominent les nominations aux "Africa Music Awards"    Le roi nomme Chakib Benmoussa président de de la Commission spéciale sur le modèle de développement    Mohamed Benalilou décoré à Istanbul par l'Organisation de la coopération islamique    Eliminatoires CAN-2021 : Les Lions de l'Atlas dominent le Burundi (0-3)    Hay Mohammadi en liesse : Le TAS réalise le premier exploit de son histoire    Insolite. Deux américains parviennent à transformer l'air...en vodka !    Coupe du Trône de futsal : Le Fath de Settat s'offre le titre aux dépens de la Ville Haute de Kénitra    Lâayoune Charkia: un policier dégaine son arme pour neutraliser un individu dangereux    Charte de déontologie de la presse    Le Maroc se prépare au grand froid    Bolivie: Les dessous du complot anti-Morales…    Zineb El Rhazoui, la marocaine qui "divise" en France    Aminux lance sa radio ?    Marrakech : Artcurial met en vente un chef d'œuvre d'Etienne Dinet    Jerome Powell rappelle à Donald Trump l'indépendance de la Fed    Destitution: Trump « envisage » de témoigner, les auditions s'accélèrent    Ouverture du 24e FICAR: Wafaa Amer et Daoud Aoulad Syed honorés    Météo : Le ministère du transport appelle à la vigilance    Marrakech : des uniformes pour les conducteurs des calèches touristiques    Modèle de développement. L'Istiqlal et le RNI croisent le fer    Du nouveau dans l'affaire du "semsar" ayant promis d'intervenir pour alléger la peine d'une détenue    Le flux des migrations n'est pas près de s'estomper    Le cheval Rajeh remporte le GP de S.M le Roi Mohammed VI du pur-sang arabe    Les jeunes leaders de la Méditerranée à l'honneur à Essaouira    Forum euro-méditerranéen d'Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





13ème Festival international du théâtre universitaire de Tanger : C'est parti !
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 10 - 2019

Un hommage a été rendu à Malika El Omari, considérée comme l'une des icônes du théâtre marocain
Tanger a vibré, lundi 21 octobre, au rythme d'un carnaval haut en couleur qui a permis aux Tangérois et aux visiteurs de la ville de vivre de grands moments de fête. C'est à l'occasion du treizième Festival international du théâtre universitaire de Tanger (FITUT), dont les travaux se poursuivent jusqu'au 26 octobre sous le thème «Le théâtre : une mélodie des corps». Ayant été programmé au début de l'ouverture du FITUT 2019, ce carnaval a démarré, en fin d'après-midi, avec un défilé des troupes participantes à la place du 9 Avril, qui est considérée comme l'un des sites les plus fréquentés et les plus animés de la ville.
Il a traversé les principales artères de la ville par des musiques folkloriques, des spectacles de danse et d'acrobatie et des shows de manipulation de feu, avant d'arriver à la célèbre place des Nations Unies, où tous les participants ont réalisé une chorégraphie collective marquant la clôture de ce défilé. A l'instar des années précédentes, «cette belle marche artistique permet aux participants de vivre des moments uniques de partage et d'échange culturel», a souligné le directeur du FITUT 2019, Tahar El Qour.
Ce carnaval a été suivi dans la soirée par la cérémonie officielle de cette treizième édition, dont les travaux ont été marqués par l'hommage rendu à l'artiste marocaine Malika El Omari pour son long parcours et sa participation dans la promotion et la mise en valeur de l'histoire du théâtre au Maroc. Ayant débuté sa carrière en 1960, elle a réussi à conquérir le cœur des Marocains par ses multiples rôles sur les planches, que ce soit sur le petit ou le grand écran. De l'avis des professionnels présents à cet événement, Malika El Omari a travaillé dur et avec amour pour pouvoir s'imposer parmi les icônes du théâtre marocain, dont Aziz Maouhoub, Fatema Regragui, Mohamed El Jem, ou encore Nezha Regragui.
Cette soirée d'ouverture a également été marquée par la présentation de la première pièce «Derabna Trane» (Le train nous a renversés) par la troupe professionnelle théâtrale Masrah El Madina. Cette œuvre théâtrale raconte l'histoire de quatre inconnus à travers des récits d'humour et de tragédie de Hind Saadidi, Adile Aba Trab, Abdellah Didane et Kamal Kadimi. Le public va découvrir les vraies personnalités de ces quatre inconnus et leurs secrets les plus intimes quand ils se retrouvent soudain coincés dans un train en panne technique, en pleine nuit et à mi-chemin.
Initiée par l'Association de l'action universitaire de l'Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) de Tanger en collaboration avec l'Université Abdelmalek Essaâdi, cette treizième édition connaît la présentation de 14 pièces de théâtre représentant le Maroc, la Côte d'Ivoire, la Lituanie, l'Italie, l'Egypte, la France, les Etats-Unis, la Pologne et la Tunisie. Parmi lesquelles onze œuvres sont en lice pour le Grand prix de cette treizième édition. En plus de l'artiste marocaine Malika El Omari, un autre hommage sera rendu, lors de la soirée de clôture de ce festival, au dramaturge et écrivain tangérois Zoubir Ben Bouchta.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.