Nador: Arrestation d'un individu pour implication dans la constitution d'une bande criminelle    Connaissez-vous (vraiment) la Déclaration des Droits de l'Homme ?    Destitution: Donald Trump et l'affaire ukrainienne    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Bilan encourageant pour la Fondation marocaine pour la promotion de l'enseignement préscolaire    SM le Roi inaugure le Complexe Mohammed VI de football à Salé    Aéronautique: Un deuxième mandat pour le président du GIMAS et un bilan positif    Journée internationale des droits de l'Homme : L'appel à la solidarité mondiale de Michelle Bachelet    Nouvelle nomination au Conseil de Surveillance de Maroc Telecom    Indice du développement humain : Encore du chemin à faire pour le Maroc !    Les femmes, cibles "par excellence" de la cyberviolence    Coupe du Trône des clubs de saut d'obstacles : Le RCSE Dar Es Salam domine le classement des demi-finales    Hommage à Seddik Maâninou ce mardi à la MAP    La mosquée, l'école, le dispensaire…    Coupe de la Confédération africaine de football : Le HUSA et la RSB réalisent de bonnes opérations à l'extérieur    SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie du 30e anniversaire de l'Association Al-Ihssane    La coordination «Akal» dénonce le laxisme des autorités    Marrakech : Un musée privé de la musique voit le jour    Un grand dirigeant nous quitte    Le Hassania d'Agadir se ressaisit    Michael Benyahia, le premier pilote marocain et arabe chez McLaren    Bataille de chiffres entre Washington et Téhéran…    Des livreurs Chronopost disparaissent dans la nature... avec un million d'euros de marchandises    La justice égyptienne livre son verdict dans l'affaire de l'opposant Mohamed Ali    Fiscalité, OXFAM enfonce le clou    Réforme de la justice : la cadence est au ralenti    Casablanca : Les 41èmes journées de la Ligue pour la santé mentale les 13 et 14 décembre    En Algérie, une présidentielle dont la population ne veut pas    Les cimes de la création à Imouzzer Kandar    Sylvestre Amoussou, réalisateur scénariste du Bénin    «Lalla Aïcha» de Mohamed El Badaoui, projeté en avant première au FIFM    Agadir : Grand engouement pour le 1er Salon international de l'arganier    L'AMMC vise la note relative à l'émission de billets de trésorerie de Douja Promotion Groupe Addoha    Atlantic Dialogues Emerging Leaders : 50 jeunes professionnels de 27 nationalités rejoignent le réseau    La dictature du buzz    Poutine et Zelensky dialoguent mais actent leurs divergences à Paris    Aziza Jalal remonte sur les planches    Edito : Mobilité    Changement climatique : Le Maroc préside la réunion des Seychelles    Enseignants-cadres des AREF : Côté cour, côté jardin    Boris Johnson, le Brexit à portée de main    Ligue 1 : Marseille inarrêtable, Saint-Etienne de nouveau en panne    Le MCO défait à Oujda par l'ASFAR    Le capital humain marocain, une ressource qualifiée et performante    Le gouvernement français s'apprête à lever le voile sur sa réforme des retraites    Upton Sinclair Un écrivain socialiste engagé    Participation du Maroc aux 21èmes Journées théâtrales de Carthage    Grand engouement du public au FIFM 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coupe du Trône : Le TAS sort le DHJ et retrouve le HUSA dans une finale inédite
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 12 - 11 - 2019

L'introduction de l' Assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) a suscité de nombreuses interrogations quant à l'utilité de la technologie dans le football. En effet, son intégration lors des matchs a divisé public et pratiquants. Entre ceux qui souhaitent que le football continue d'évoluer avec les erreurs d'arbitrage et ceux qui veulent le voir purifié, le débat est loin d'être clos.
La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a obtenu l'autorisation du Conseil international de football (IFAB) pour utiliser cette technique lors des demi-finales de la Coupe du Trône 2018-2019. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que l'Assistance vidéo à l'arbitrage a complètement changé la donne. La première rencontre a opposé samedi le Difaâ d'El Jadida au Tihad Athletic Sportif. Contre toute attente, le pensionnaire de la deuxième division a eu raison du favori.
Le joueur du Tihad de Casablanca Ali Acha a inscrit le but de la victoire lors du temps additionnel des prolongations sur un penalty sifflé par l'arbitre Samir Guezzaz après recours à la technique de la VAR. Le temps réglementaire de la rencontre, marquée par l'expulsion du Doukkali Mustapha Chichane, encore une fois sur recours à la VAR, s'est soldé par un nul renvoyant les deux clubs aux prolongations.
Après avoir salué le recours à cette fameuse technique pour la première fois lors de la Coupe du Trône, l'entraîneur du TAS Mustapha El Asri a fait savoir que son équipe est concentrée sur le match de la finale et prête à affronter le vainqueur de l'autre demi-finale qui a opposé dimanche le Hassania d'Agadir au Moghreb de Tétouan. Là encore, la VAR a volé la vedette dans une rencontre à rebondissements.
Les Gadiris qui se sont offert une nette victoire (3-0) sur leurs vis-à-vis doivent leur premier but à la VAR. Le pénalty accordé à la 5ème minute a été raté par Soufiane Bouftini, avant que l'arbitre ne demande à ce qu'il soit rejoué, la position du gardien ayant légèrement dépassé la ligne de but. Cette décision avec effet boule de neige a entraîné en même temps l'expulsion du portier Reda Bounaga qui écope ainsi de son deuxième carton jaune.
Bouftini revient à la charge et inscrit le premier but avant que son coéquipier palestinien Tamer Siyam ne double la mise à 3 minutes de la pause. Lors du temps additionnel de la seconde période, Bouftini a signé son doublé sur un penalty obtenu à la 92è minute. «Le match d'aujourd'hui a été à la hauteur des attentes pour une demi-finale de la Coupe du Trône entre deux protagonistes de la Botola Maroc Telecom qui pratiquent un beau football, le tout devant un public merveilleux des deux côtés et avec un fair-play total», s'est félicité Miguel Gamondi, coach du HUSA.
Et de poursuivre : «Le HUSA a mérité la victoire. Nous avons livré un beau jeu en prônant une tactique tout à fait offensive dès la première minute de la rencontre».
M. Gamondi a relevé que son équipe, profitant de sa supériorité numérique, a créé de multiples occasions franches de buts, notamment en seconde période, sans être capable de les concrétiser par manque de lucidité et de réalisme devant les filets adverses.
Le Hassania décroche ainsi son billet pour la finale de la compétition qui l'opposera, le 18 novembre au stade d'honneur d'Oujda, au TAS de Casablanca dans une finale inédite.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.