Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud    Une nouvelle Ecole Américaine à Benguerir    Tourisme : Harhoura fait peau neuve    BAM : La masse monétaire progresse de 9,2% en janvier    Aménagement d'une villa Casino et violation de l'état d'urgence sanitaire...la DGSN interpelle 29 personnes    L'encours des bons du Trésor devrait s'établir à 609,4 MMDH au 3 mars    Mustapha Ramid sera opéré ce samedi    Mustapha Ramid démissionne du gouvernement pour « raisons de santé »    L'ONCF dévoile ses résultats    Réforme électorale : les très attendus amendements dès la semaine prochaine    Evolution du coronavirus au Maroc : 480 nouveaux cas, 482.994 au total, vendredi 26 février 2021 à 18 heures    Les Golden Globes remettent leurs prix sans public ni tapis rouge    Le Maroc pourrait recevoir un don de vaccins de la part d'Israël    Russie : Washington n'acceptera «jamais» l'annexion de la Crimée, affirme Joe Biden    Rapport du renseignement américain : MbS accusé d'avoir «validé» le meurtre de Jamal Khashoggi    Le MAS présente son nouvel entraîneur, Miguel Angel Gamondi    Le WAC à Ouagadougou en quête d' une seconde victoire en Ligue des champions    Le président de la FIFA exprime ses remerciements à S.M le Roi    Le vice-président du Mali salue le rôle joué par le Maroc dans le processus de transition de son pays    Nouveauté Peugeot Landtrek : un pick-up qui sort ses griffes    Percevoir le cannabis tout autrement    Une rareté en trompe-l' oeil    Immigration : un réseau qui faisait passer des migrants pour des sahraouis démantelé    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Plus de 25.000 pièces archéologiques seront mises à la disposition des étudiants et du grand public    L'ONU demande la libération immédiate de tous les détenus du Hirak en Algérie    Administration pénitentiaire: Reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    Tanger Med : tous les indicateurs de l'activité portuaire sont au vert au 4ème trimestre 2020    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    DGSN: opération sécuritaire à l'Agdal, au centre de Rabat    Casablanca : Proparco, BMCI et ARMA s'allient pour la propreté urbaine    Harcèlement sexuel : des voix réclament une enquête sur le gouverneur de New York    Des leaders politiques et élus internationaux adressent une lettre à Joe Biden pour appuyer la décision US reconnaissant la souveraineté du Maroc sur son Sahara    Réunion ce vendredi du Conseil de gouvernement    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    Vaccination au Maroc: un bilan encourageant avec plus de 3 millions de personnes vaccinées    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Le partenariat Maroc-CCG, un noyau solide pour un nouvel ordre arabe    Victoire de l'eurocentrisme fiscal    Iran-AIEA : Téhéran commence la restriction des inspections nucléaires    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    Les Lionceaux avec la Côte d'Ivoire dans le groupe A    Le MAS présente son nouvel entraineur, l'Argentin Miguel Angel Gamondi    Le MAT limoge son entraineur Younes Belahmar    Une Maison de l'Histoire du Maroc pour construire un avenir de paix    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Salama : Une opération pour prémunir les vulnérables contre le Covid-19
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 03 - 04 - 2020

Initiée par l'Unfpa et ses partenaires à Rabat
Le bureau pays du Fonds des Nations Unies pour la Population (Unfpa) à Rabat vient de lancer l'opération Salama. Cette initiative, qui intervient en appui à la réponse du gouvernement marocain à la pandémie du coronavirus (Covid-19), est, selon les organisateurs, initiée en étroite collaboration avec les partenaires institutionnels et de la société civile. L'objectif étant, selon les initiateurs «d'agir auprès des populations les plus vulnérables».
Cette opération se veut également d'appuyer les populations les plus vulnérables en milieux rural et urbain. Dans ce sens, l'Unfpa et ses partenaires vont, selon la même source, mettre des «Salama Kits» pour l'hygiène et la prévention du Covid-19 à la disposition des populations en situation de vulnérabilité. «Dans une première phase, les femmes enceintes et les professionnels de santé, en particulier les sages-femmes, seront priorisées. Ensuite, des femmes victimes et survivantes à la violence, des migrants, des détenus, en particulier les femmes enceintes, des personnes en situation de handicap et des personnes âgées, dans plusieurs régions du Maroc», précisent les organisateurs. Selon la même source, cette action répond entre autres à l'approche du Self Care afin d'améliorer l'autonomie des populations les plus vulnérables et contribuer à leur bien-être.
De plus, des actions d'information et de sensibilisation seront conduites via différents médias avec l'ensemble des partenaires. «Des spots télévisés, des capsules pour la radio, des infographies pour les réseaux sociaux, une web radio et une campagne SMS vont être diffusés largement pour répondre aux besoins spécifiques des populations les plus à risque», ajoute la même source. Et ce n'est pas tout ! L'actuel contexte de crise sanitaire dû à la pandémie du Covid-19 n'empêche pas les femmes de tomber enceintes et d'accoucher.
Au Maroc, on estime que près de 2 millions seraient déjà enceintes nécessitant d'être accompagnées de très près en termes d'information et de protection. De même, les sages-femmes, faisant partie des professionnels de santé en première ligne face au coronavirus, doivent avoir accès aux équipements de protection. De leur côté, les femmes et les filles victimes et survivantes à la violence basée sur le genre, les migrants et les personnes en situation de handicap sont davantage exposés aux risques de violences et de discriminations dans ce contexte de crise où les personnes âgées sont également les plus vulnérables et les plus touchées par le Covid-19. D'où l'intérêt d'une prise en charge soutenue.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.