Amnesty International dénonce les méthodes répressives qui ciblent les militants du Hirak depuis deux ans    Une Université des jeunes à Al-Hoceima pour soutenir les initiatives de participation citoyenne    Le Hirak algérien exprime l'exaspération d'une population qui étouffe dans un système politique opaque aux institutions démocratiques factices    Biden et Trudeau vantent "l'extraordinaire amitié" américano-canadienne pour clore l'ère Trump    Des responsables palestiniens louent le soutien Royal aux établissements éducatifs de Palestine    Mort de Maradona: La justice convoque des experts pour déterminer d'éventuelles responsabilités    Invaincu 527 minutes,Yassine Bounou bat un record historique à Séville    Woods victime de fractures ouvertes à une jambe dans un accident de la route    Argentine et Mexique réclament un accès mondial aux vaccins contre la Covid-19    En Espagne, les arrivées du Royaume-Uni, du Brésil et d'Afrique du Sud restreintes jusqu 'à mi-mars    «Lettres du Maghreb»: Des discussions de haute facture    "Pelé" sur Netflix, redécouverte du footballeur, fenêtre sur l'homme    Gérard Depardieu, entre ombre et lumière    Le dirham s'apprécie face au dollar    Ligue des champions: Le Bayern atomise La Lazio et Chelsea s'offre l'Atlético    Le Maroc et la Serbie, deux marchés prometteurs au potentiel énorme    Le prix du poisson et des huiles en hausse à fin janvier    Abdellatif Maâzouz : « Le retrait du Maroc de la liste grise de l'UE devrait renforcer l'intérêt des investisseurs »    Le Maroc reçoit 1 million de doses du vaccin Astrazeneca    Météo: les villes où il va pleuvoir au Maroc à partir de jeudi    Face aux accusations du syndicat des avocats, la DGAPR répond    Insertion des jeunes par le sport : TIBU Maroc partage son expérience    Perturbations et lenteur: Maroc Telecom s'explique    Nouveau Hyundai Creta : encore plus audacieux    Economie : la longue marche vers le rétablissement    Il y a fort à faire pour une justice électorale et pour le renforcement du pluralisme politique    Exposition : Une rétrospective « Saladi » au Musée de Bank Al-Maghrib    Selon une nouvelle note secrète de la CIA, une guerre des clans mine le régime algérien et conduira à son effondrement    CAN U20 Mauritanie : Un derby maroco-tunisien en quart de finale    Des responsables palestiniens saluent le soutien constant de SM le Roi aux établissements éducatifs en Palestine    L'économie nationale renoue avec la croissance en 2021    RCI Finance Maroc: baisse de 23,6% de la production en 2020    Amnesty International dénonce une «stratégie délibérée» pour «écraser la dissidence»    Le fiduciarisme face au sécularisme    La classe politique évoque « un non-événement »    Le football féminin et africain au menu de la visite de Gianni Infantino au Maroc    Mission réussie pour le Wydad, Al Ahly tombe    Invaincu 527 minutes, Bounou rentre dans la légende du FC Séville    Algérie : Le Hirak exprime l'exaspération d'une population qui étouffe, selon le Monde    Un pari réussi en temps de pandémie !    L'Institut français de Tanger-Tétouan reprend ses activités    L'Europe doit se défaire de la logique du professeur et de l'élève dans sa relation avec le voisinage sud, déclare Nasser Bourita    Centrale Danone : une vingtaine de nouveaux produits "fortifiés"    Vaccination : le Maroc approuvera-t-il la dose unique ?    Nasser Bourita s'entretient avec Arancha Gonzalez Laya    Les Etats-Unis persistent et signent    Multilinguisme entre défis et opportunités    Béni Mellal-Khénifra : Naissance d'un nouveau club du dialogue et de la coexistence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«L'Enfant, c'est Maintenant» : Un programme à distance au profit des enfants ayant bénéficié de la grâce royale
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 13 - 05 - 2020

Cet accompagnement tend à garantir une meilleure réhabilitation conformément aux valeurs de la citoyenneté, tout en veillant aux conditions psychologiques, sociales, économiques et sanitaires idoines à même de faciliter le processus de leur réinsertion dans la société.
La Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus a lancé, lundi, un programme intégré d'accompagnement et de suivi à distance dédié aux enfants ayant bénéficié de la grâce royale et d'alternatives au placement institutionnel. Initié sous le signe «L'Enfant, c'est Maintenant», ce programme de services multidimensionnels est mis en place en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et en cofinancement de l'Union européenne dans le cadre du programme «Himaya». Il intervient dans le sillage «de la grâce royale accordée à près de six mille pensionnaires des établissements pénitentiaires, dont trente-huit mineurs de moins de 18 ans.
Il tient, également, compte de l'initiative de l'Autorité judiciaire et celle de la présidence du ministère public relative à la mise en œuvre de mesures alternatives au placement au profit de plus de trois cents enfants pensionnaires des Centres de protection de l'enfance, en les confiant à leurs familles respectives, dans le cadre des mesures de prévention préconisées par l'Etat marocain pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus», selon un communiqué émis par la Fondation Mohammed VI.
Par ailleurs, cette initiative intervient dans le cadre du rôle de coordination assuré par la Fondation avec un ensemble de départements, acteurs et intervenants investis, par la mise en œuvre de la vision royale, et qui a pour objectif d'assurer une réinsertion socio-économique efficace des anciens pensionnaires des établissements pénitentiaires et des Centres de protection de l'enfance, tout en veillant à la garantie de l'intérêt supérieur de l'enfant.
Ainsi et compte tenu de la conjoncture actuelle et des dispositifs mis en place, et conformément aux Hautes instructions royales en la matière, «la Fondation Mohammed VI a procédé à la mise en œuvre de son programme, en partenariat avec le ministère de la culture et de la jeunesse et des sports, et la Société marocaine des psychologues cliniciens, et avec l'appui technique de Webhelp Maroc. Le but étant d'assurer l'accompagnement à distance de cette catégorie de citoyens eu égard à leur âge et à leur statut juridique», précise la même source, tiennent à préciser les initiateurs de ce programme.
Cet accompagnement tend, poursuit la même source, à garantir une meilleure réhabilitation conformément aux valeurs de la citoyenneté, tout en veillant aux conditions psychologiques, sociales, économiques et sanitaires idoines à même de faciliter le processus de leur réinsertion dans la société. «Le programme prend en compte la dynamique positive que connaît notre pays dans le domaine de la modernisation et du développement de nouveaux mécanismes de travail à distance pour surmonter les difficultés imposées par les circonstances exceptionnelles liées à la crise pandémique, et particulièrement durant la présente période de confinement et des autres phases de déconfinement progressif jusqu'au retour à la vie normale», souligne-t-on.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.