Coronavirus: la situation s'aggrave à Casa-Settat avec plus de 400 nouveaux cas    Discours du Trône : début d'opérationnalisation    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    Hôtellerie : Accor compte supprimer 1.000 emplois dans le monde    Le Discours de la clarté et de l'espérance    France/Covid-19: Macron annonce une nouvelle mesure    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    Le vol de la honte!    Entretien avec Omar Menzhi, expert en épidémiologie    Fortes chaleurs: Soyons vigilants    Casablanca: le personnel médical exprime son rejet de la décision d'Aït Taleb    Belhanda sur les pas d'Amrabat?    Football: La DTN désigne 48 responsables techniques des ligues régionales    Officiel : Wail Sadaoui rejoint le Raja    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Les charges communes sont loin d'être des charges exceptionnelles    Biélorussie: Svetlana Tsikhanovskaia en passe de détrôner Loukachenko    Alsa Al Baida suspend les lignes de bus Casa-Mohammedia    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche plus virulente    Accident d'Agadir: ce que l'on sait    Une transaction sur 50 est frauduleuse    L'application TikTok sera bannie aux Etats-Unis si...    Message d'Antonio Guterres au roi Mohammed VI    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Approvisionnement en eau potable à Demnate: L'ONEE s'explique    Les répercussions de la Covid-19 sur les banques marocaines    Covid-19 : Les autorités de Tanger serrent la vis pour contenir la propagation de la pandémie    Gestion de la crise sanitaire : Le rôle des collectivités territoriales au cœur du débat    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Hypertension artérielle : Faites de l'exercice !    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Aggravation du déficit commercial en 2019    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    C1, C3, C1 dames, L1... Top départ d'un mois d'août fou de foot    Le Raja met la pression sur le WAC    Le surf à l'ère du coronavirus    Exacerbation de la crise sécuritaire à Tindouf    Koert Debeuf : L'importance du Maroc dans le conflit libyen réside dans sa neutralité    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    Amitabh Bachchan, légende de Bollywood, est sorti de l'hôpital    Ligue 1: le Marocain Azz-Eddine Ounahi quitte Strasbourg pour rejoindre ce club    Le Sénat italien lève l'immunité parlementaire de Matteo Salvini    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    "L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières" Le nouveau-né de l'agence de l'Oriental    La chanteuse yéménite Balqees Fathi chante la vie est belle en dialecte marocain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les températures resteront élevées pendant plusieurs jours : La canicule s'installe !
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 07 - 07 - 2020

Le temps chaud va se maintenir durant les prochains jours dans plusieurs provinces du Royaume.
Selon Lhoussaine Youabd, responsable de communication de la Direction de la météorologie nationale, «le temps chaud persistera dans les provinces du Sud et le Sud-Est, l'Oriental, le Souss, le Saiss et les plaines intérieures. Cela dit, les températures maximales seront en légère baisse à partir de mercredi». En revanche, la baisse progressive du mercure se fera sentir dès mercredi au niveau des régions côtières. Cette baisse des températures intéressera les côtes atlantiques nord et centre. Depuis samedi dernier, le Maroc connaît une vague de chaleur intense avec une hausse sensible des températures dépassant les normales mensuelles de 10 degrés dans certaines régions. M. Youabd nous confirme que durant la journée du dimanche, le mercure a atteint 47,6 degrés à Taroudant, 47,1 à Guelmim, 46,8 à Smara, 46,2 à Marrakech, 45,1 à Benguérir et 44,2 à Fès. Il s'agit là des villes qui ont enregistré des records de températures. Cet épisode caniculaire est caractérisé par des pics de température enregistrés lundi et mardi. Selon M. Youabd, durant la journée du lundi, les températures maximales sont de l'ordre de 44 à 49 °C sur le Souss, les provinces du Sud, l'extrême Sud-Est, les plaines de Tadla, Rhamna et Tensift.
Elles sont de 39 à 44 °C sur le Sud-Est, le Saiss, les plateaux des phosphates et d'Oulmès, le Rif Occidental et les plaines atlantiques. Sur l'Oriental et l'Est du Rif, les températures sont comprises entre 34 et 39 °C. Elles sont de l'ordre de 29/35 °C sur les reliefs de l'Atlas, la Méditerranée et les côtes atlantiques. Pour la journée du mardi, la météorologie nationale prévoit des températures maximales oscillant entre 44 et 49 °C sur le Souss, l'intérieur des provinces du Sud, l'extrême Sud-Est et les plaines intérieures. Elles sont comprises entre 39 et 44 °C sur le Sud-Est, le Saiss, les plateaux des phosphates et d'Oulmès et les plaines atlantiques. Les maximales atteindront les 34 à 39 °C sur l'Oriental, le Rif, et les côtes atlantiques Nord et le centre et de 29/34 degrés sur les reliefs de l'Atlas, la Méditerranée et le reste des côtes atlantiques. Cette vague de chaleur fait suite à l'établissement d'un flux continental sec et chaud de secteur Est. Ce dernier fait remarquer que cette masse d'air chaude et sèche en provenance du grand Sahara constitue un avantage dans la mesure où l'humidité aggrave la chaleur. La chaleur ressentie devient alors plus importante que la chaleur réelle et peut parfois devenir insupportable. Ainsi, la sensation de chaleur diffère d'une région à l'autre. La chaleur à plus de 40° dans un environnement sec est plus supportable qu'une température de 32° dans une région humide. Rappelons que la canicule constitue un risque de santé pour les personnes vulnérables. L'état de santé des personnes les plus fragiles peut se dégrader rapidement et nécessiter des soins urgents.
Chaque année, on observe pendant les épisodes de fortes chaleurs des recours aux soins pour des pathologies spécifiquement ou en grande partie dues à l'exposition à la chaleur : hyperthermie, déshydratation et hyponatrémie. Les atteintes les plus graves peuvent conduire à des séquelles très importantes voire au décès. Les citoyens, notamment les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et malades, doivent prendre les précautions nécessaires en buvant suffisamment d'eau pour éviter toute déshydratation du corps, En cas d'apparition de certains symptômes, dont les cas de fièvre, de pâleur, de perte de poids, de maux de tête, de nausée ou d'évanouissement, la personne doit se diriger le plus rapidement possible vers le centre de santé le plus proche.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.