Live. Coronavirus : la situation au Maroc, mardi 4 août à 18h    Hôtellerie : Accor compte supprimer 1.000 emplois dans le monde    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    Mise en place d'un pacte pour la relance économique et l'emploi    Le Discours de la clarté et de l'espérance    France/Covid-19: Macron annonce une nouvelle mesure    Entretien avec Omar Menzhi, expert en épidémiologie    Fortes chaleurs: Soyons vigilants    Casablanca: le personnel médical exprime son rejet de la décision d'Aït Taleb    Football: La DTN désigne 48 responsables techniques des ligues régionales    Officiel : Wail Sadaoui rejoint le Raja    Belhanda sur les pas d'Amrabat?    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Alsa Al Baida suspend les lignes de bus Casa-Mohammedia    Biélorussie: Svetlana Tsikhanovskaia en passe de détrôner Loukachenko    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Une transaction sur 50 est frauduleuse    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche plus virulente    Accident d'Agadir: ce que l'on sait    Troubles de l'érection. La solution existe    Notre e-mag Challenge revient en début septembre    Message d'Antonio Guterres au roi Mohammed VI    Approvisionnement en eau potable à Demnate: L'ONEE s'explique    Les répercussions de la Covid-19 sur les banques marocaines    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Casablanca: violent incendie au quartier Beauséjour    Covid-19 : Les autorités de Tanger serrent la vis pour contenir la propagation de la pandémie    L'application TikTok sera bannie aux Etats-Unis si...    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Hypertension artérielle : Faites de l'exercice !    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Aggravation du déficit commercial en 2019    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    C1, C3, C1 dames, L1... Top départ d'un mois d'août fou de foot    Le Raja met la pression sur le WAC    Le surf à l'ère du coronavirus    Exacerbation de la crise sécuritaire à Tindouf    Koert Debeuf : L'importance du Maroc dans le conflit libyen réside dans sa neutralité    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    Amitabh Bachchan, légende de Bollywood, est sorti de l'hôpital    Ligue 1: le Marocain Azz-Eddine Ounahi quitte Strasbourg pour rejoindre ce club    Le Sénat italien lève l'immunité parlementaire de Matteo Salvini    Espagne. Les homosexuels marocains accueillis à bras ouverts    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    "L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières" Le nouveau-né de l'agence de l'Oriental    La chanteuse yéménite Balqees Fathi chante la vie est belle en dialecte marocain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





25 ans déjà pour l'Université Al Akhawayn : 6.000 lauréats et un nouveau cap stratégique
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 10 - 07 - 2020

Après un quart de siècle d'existence, Al Akhawayn se positionne comme une valeur sûre de l'enseignement universitaire au Maroc.
Aujourd'hui, elle s'apprête à franchir un nouveau cap visant à renforcer le rayonnement diplomatique et culturel du Maroc. «Nous célébrons cette année le 25ème anniversaire de l'Université Al Akhawayn qui coïncide avec l'adoption d'un nouveau Plan Stratégique 2020-2025, ainsi que la nomination par Sa Majesté le Roi Mohammed VI de Dr. Amine Bensaid en tant que président de l'Université», a expliqué Abdellatif Jouahri, chancelier de l'Université Al-Akhawayn, lors d'une visioconférence qui s'est déroulée le 8 juillet 2020 suite au conseil des administrateurs de l'Université.
L'ambition serait de pérenniser l'excellence de l'offre académique de l'Institution concrétisant la vision pionnière des pères fondateurs Feus Leurs Majestés Hassan II et Fahd Ibn Abdelaziz qui voulaient que l'Université soit faite dans l'esprit du système d'enseignement américain.
Son parcours a été couronné par l'obtention de la certification internationale NECHE (New England Council for Higher Education) qu'elle est la seule (Université non-américaine) à détenir en Afrique. «La nouvelle stratégie vise à consolider le positionnement prestigieux de l'institution à l'échelle de l'Afrique et du Moyen-Orient et à renforcer l'adéquation de son offre de formation avec les nouveaux défis du marché du travail», relève-t-il.
Prise en charge et frais pendant la Covid-19 : Les détails
A ce jour, l'Université compte 6.000 lauréats. Dès l'obtention de leur diplôme, plus de 85% de ses étudiants s'insèrent dans la vie professionnelle, à en croire Abdellatif Jouahri. Dans ce contexte marqué par la Covid-19, l'Université s'inscrit dans l'agilité. Elle a opté pour l'enseignement à distance pour assurer les cours à ses étudiants. Pour ce qui est de la diminution éventuelle des frais en faveur des étudiants, M. Jouahri a précisé que le conseil a décidé exceptionnellement cette année de ne pas procéder à une révision des frais indiquant par ailleurs que l'Université a pris en charge pendant la crise une cinquantaine d'étudiants, des fils de MRE, des orphelins et ceux n'ayant pas pu regagner leur domicile à cause du confinement au sein de l'Université. Dans le même sens, le conseil des administrateurs de l'Université a aussi pris la décision lors de sa réunion du 8 juillet de permettre aux familles en difficulté de reporter le paiement (jusqu'au deuxième semestre de 2020) sachant que les membres du conseil ont pris l'initiative de payer à la place de ces familles. Sur le plan des aides financières, il est a souligner que 40% des étudiants de l'Université sont boursiers.
Covid-19 et rentrée 2020-2021 : Parée pour toutes les situations
Pour la rentrée prochaine l'Université a étudié tous les scénarios en se basant sur un benchmark précis. Ainsi, la décision d'adopter l'enseignement à distance ou l'enseignement présentiel se fera en fonction de l'évolution de la situation au niveau national et aux consignes du gouvernement. Dans le cadre de ses nouvelles ambitions affichées dans son plan stratégique 2020-2025, l'Université a lancé de nouvelles formations bachelor et master pour répondre aux attentes de la nouvelle génération d'étudiants.
Dans ce sens, l'Ecole des Sciences et de l'Ingénierie sera renforcée à partir de l'automne 2020, avec 8 nouveaux programmes de premier cycle, en «Intelligence Artificielle et Robotisation», en «Analyse de Big Data», en «Génie des Systèmes d'Energies Renouvelables», «Ingénierie en Cloud et en Logiciels Mobiles», en «Systèmes Cyber-physiques», en «Systèmes Informatiques», en «Ingénierie des Systèmes d'Aide à la Décision» et en «Ingénierie de Fabrication et de Logistique».
Plus encore, 3 nouveaux programmes ont été mis en place. Il s'agit d'un Master of Science en «Transformation Digitale», un Master of Engineering en Financial Technologies Fintech «et un Master en «Analyse de Big Data».
L'Ecole des Sciences humaines et sociales a, quant à elle, mis en place deux nouveaux programmes de premier cycle en «Etudes Environnementales et Développement Durable», en «Planification et Gestion du Territoire», ainsi que deux masters en «Etudes de la Communication et Médias Digitaux» et en «Développement des Ressources Humaines».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.