Maroc/Météo : Temps assez chaud ce mardi 3 août    Tokyo 2020 / Athlétisme : Première médaille d'or pour le Maroc grâce à Soufiane El Bakkali    Adjudications: Hausse de 46,2% des émissions du Trésor en 2020    La canicule sévit en Grèce, les vagues de chaleur se font fréquentes en Europe    Covid-19/ Casablanca : Reportage au cœur des services de réanimation du CHU Ibn Rochd    Hommages olympiques du roi Mohammed VI à Soufiane El Bakkali après son sacre    Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »    Le Parlement Jeunesse du Maroc tient sa 3ème session législative    Israël accuse et menace l'Iran qui rejette toute implication    Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi    Lancement du Guide de la procédure d'extradition    JO-2020 : El Bakkali offre au Maroc l'Or olympique    Une coupe spectaculaire... sur les traces de la Botola    Dissolution de la direction technique nationale et gel de toutes les activités    Rabat/plage des Oudayas : Le surf de plus en plus populaire (Reportage)    Le Chef d'Etat-major de l'Armée de Terre des Etats-Unis reçu par le ministre chargé de l'Administration de la Défense Nationale    Baisse des revenus des sociétés de financement en 2020    Ministère de l'Economie, des Finances et de la réforme administrative. Un nouvel organigramme entre en vigueur    Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid    L'intérieur dément les allégations sur la désertion des Forces auxiliaires à Sebta    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    Fatima Regragui tire sa révérence    Le groupe marocain Asif est de retour avec « Balbala »    Couvre-feu à 21H, interdiction des déplacements, fermeture des salles de sport...le gouvernement annonce de nouvelles restrictions    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    L'ancien maire de Marrakech, Omar Jazouli, tire sa révérence    Chambres professionnelles : plus de 12.000 candidats aux élections    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    Sites marchands/e-marchands. Les transactions par cartes bancaires atteignent un chiffre record    Fès : l'USMBA accueille le premier Hackathon "Serious Games"    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    JO de Tokyo : « L'or » de la vérité a sonné    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sortie de crise : Le pronostic du FMI pour le Maroc
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 04 - 2021


Echanges extérieurs, emplois, vaccination …
Les perspectives mondiales quant à la sortie de crise sanitaire restent très incertaines un an après le début de la pandémie. Les projections faites jusque-là misent sur l'accélération de la vaccination auprès de la population mais aussi sur l'efficacité des politiques publiques et économiques à gérer ce processus. Au Maroc, les signes de reprise économique sont visibles, explique Roberto Cardarelli, chef de la mission du Fonds monétaire international (FMI), chargé du Maroc dans une rencontre à distance organisée lundi par Policy Center For the New South (PCNS) en partenariat avec le Fonds monétaire international (FMI). Décryptant les perspectives économiques pour le Maroc et la région MENA, l'expert est revenu sur les principaux indicateurs de croissance au Maroc dans cette période de sortie de crise. Les détails.
L'agriculture et l'industrie mènent le bal
Au niveau des échanges commerciaux (Goods trade), la courbe des exportations a connu une croissance plus rapide dès le mois de mai 2020 contre une progression plus lente des importations sur la même période. La dynamique de relance s'est confirmée durant les deux premiers mois de l'année 2021 avec une hausse en flèche aussi bien des importations que des exportations. En termes de chiffres, les exportations sont passées de -20% en mai 2020 à environ -2 % en février 2021 tandis que les importations étaient de près de -15% en mai 2020 atteignant environ -7% en février 2021. Dans ce schéma, l'industrie et l'agriculture ont mené la reprise, notamment en matière de création d'emplois. Par exemple, 80.000 emplois ont été créés au quatrième trimestre 2020 rien que dans le secteur industriel. Pour l'expert, ce sont des signes positifs qui permettent d'être optimiste pour la suite. Dans le même sens, la relance dans certains secteurs dépend plus étroitement de l'accélération de la vaccination. Cela concerne plus particulièrement les activités touristiques dont le poids économique est également important.
Vers une immunité collective au dernier trimestre de 2021
Durant les mois à venir, le retour à une dynamique équivalente à celle enregistrée avant la Covid-19 dépendra fortement de l'accélération de la vaccination de la population. A cet égard, le Maroc s'en sort plutôt bien. Selon le chef de la mission du Fonds monétaire international (FMI), chargé du Maroc, le pays est l'un des meilleurs au niveau régional, voire même plus globalement. «La performance du Maroc durant les deux premiers mois de vaccination (février- mars) a même été spectaculaire», relève le responsable ajoutant que le pays a été très actif aussi bien dans la phase d'achat du vaccin que dans celle de l'administration du vaccin à la population. Cet élan a été ralenti durant le mois d'avril pour des raisons d'approvisionnement mais l'objectif d'atteindre l'immunité collective sera réalisé au dernier trimestre de cette année, rapporte l'expert expliquant que le Maroc a démontré qu'en terme de logistique il est en mesure d'accélérer ce processus.
Une relance qui se fera lentement
La relance pour le Maroc sera lente. Elle sera à des niveaux similaires que celle des pays de la région MENA mais en progression par rapport aux autres pays de l'Afrique du Nord. L'expert du FMI a par ailleurs mis l'accent sur la hausse des besoins de financement observés au niveau du Trésor, ce qui peut impacter la disponibilité des financements pour le secteur privé, précisant par ailleurs que la soutenabilité de la dette n'est pas menacée. Parallèlement, il est revenu sur les grandes réformes menées par le Maroc, comme la généralisation de la protection sociale, qui en plus de sa portée sociale participera au renforcement du capital humain grâce à l'accès à de meilleurs services de santé. Pour Pelin Berkmen, chef de division des analyses régionales et de la stratégie au FMI, les chemins de reprise au niveau des différents pays de MENA dépendent de la vitesse de vaccination. Dans ce sens, un accès rapide au vaccin pourrait appuyer une reprise à court terme, au même titre que le déploiement des politiques d'appui budgétaire qui pourraient favoriser un retour rapide à la croissance au niveau des pays concernés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.