Maroc-Australie : un processus d'exploration de niches économiques enclenché ?    Elections du 8 septembre : Des parlementaires européens saluent les efforts du Maroc en matière de démocratie    Le Parlement Marocain à la tête de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l'UIP    Ryad Mezzour: « Tous les ingrédients sont réunis pour la réussite du modèle congolais »    L'INDE, première étape du road show international "Morocco Now"    Crédit du Maroc: Forte hausse des bénéfices de la banque à fin septembre 2021    Contrôle de vie des bénéficiaires de pension : La CNSS dématérialise les procédures    Fermeture des frontières Maroc-France : Air France prête à renforcer son programme de vol    Doucement mais sûrement, le marché de l'immobilier au Maroc se redresse    Le renseignement, entre efficacité et légitimité : le Maroc, l'un des rares pays qui satisfait à cette union    Le Forum économique de Davos annule une réunion après des menaces de complotistes    Sénégal: Macky Sall veut restaurer le poste de Premier ministre, supprimé en 2019    Maroc-Israël : Les enjeux et non-dits d'un accord historique    Fermeture des comptes bancaires des mosquées : Le CFCM sort de son silence et dénonce l'arbitraire    CAF : La Supercoupe poussée jusqu'à février 2022    Mondial- Barrages africains : Tirage des matches le 26 janvier au Cameroun    Interception de 230 migrants d'Afrique subsaharienne à Laâyoune et Tarfaya    CAN 2021: la CAF met fin aux rumeurs d'une éventuelle délocalisation du tournoi    Le calendrier 2022 de la Diamond League dévoilé :Rabat accueille la 4ème étape    Interdiction d'accès au Maroc à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud    Compteur coronavirus : 154 nouveaux cas et 3 décès en 24H    OFI : « La violence faite aux femmes salit l'image du pays »    Covid-19 : Le nouveau variant, baptisé Omicron, classé préoccupant par l'OMS    Covid-19 : Interdiction d'accès au territoire marocain à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud (officiel)    La DGAPR n'intervient pas dans les concours de recrutement externes (Mise au point)    FIFM: qui sont les lauréats de la 4ème édition des Ateliers de l'Atlas?    Rabat: Remise de prix aux gagnants du concours «Je dessine mon Patrimoine»    "Khartoum Offside": Au Soudan, le football féminin, plus qu'une passion, un combat pour les droits    Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Le Maroc en tête des pays africains ayant acquis plus 400 millions de doses de vaccin    Tunisie : près de 500 migrants secourus au large par la Marine    L'UE prévoit l'instauration d'un salaire minimum ''équitable''    Maroc/Inde : Appel au renforcement de la coopération en termes d'investissements bilatéraux    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    BAD : 120 millions d'euros pour soutenir les entrepreneurs, les TPME et stimuler la relance    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Rejet de 25 candidatures, dont celle de Saïf Al Islam Kadhafi    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le PLF pour la transition vers une vision stratégique
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 10 - 2021

Le projet de budget 2022 présenté devant les parlementaires
Aller vers une vision stratégique. C'est en gros l'objectif gouvernemental avec le projet de loi de Finances (PLF) au titre de l'année 2022.
Selon la ministre de l'économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui, le PLF envisage de réaliser une transition de politiques sectorielles incohérentes vers des politiques encadrées par une vision stratégique et une vue d'ensemble avec des priorités nationales claires.
Le projet vise également à répondre aux attentes fondamentales des citoyens en matière de santé, d'éducation et d'emploi, redonner du dynamisme à l'investissement privé, accompagner l'entreprise nationale et l'inciter à créer des opportunités d'emploi et continuer à soutenir l'investissement public, a souligné Mme Fettah Alaoui qui présentait les grandes lignes du PLF 2022, lors d'une séance conjointe des deux Chambres du Parlement.
La ministre a, dans ce sens, affirmé que le gouvernement est déterminé à atteindre les objectifs fixés par le PLF en mobilisant l'ensemble des moyens dans le cadre de la coopération, de l'interaction et du dialogue avec l'institution législative et l'ensemble de acteurs, considérant que le moment national déterminant que connaît le Maroc «indique, dans sa globalité, l'achèvement des termes d'une transition historique à tous les niveaux : institutionnel, financier, économique, social et géostratégique».
Elle a souligné, dans ce contexte, que le Royaume a accumulé en 22 ans, sous la conduite sage et éclairée de SM le Roi Mohammed VI, des réformes politiques, sociales, économiques et financières qu'il convient d'investir et de valoriser pour construire l'avenir, relevant que la pandémie du coronavirus (Covid-19) a contribué à la révélation des forces et faiblesses du tissu national à tous les niveaux. La pandémie a clairement montré le volume de l'économie informelle, les insuffisances des secteurs sociaux et la faiblesse des filets de sécurité, «ce qui nécessite de tirer des leçons et de se mobiliser pour mettre en œuvre les réformes lancées par le Souverain, au premier rang desquelles la généralisation de la protection sociale», a-t-elle précisé à cet égard.
«Al Forssa» pour les jeunes
Le PLF au titre de l'exercice 2022 table sur une croissance économique de 3,2%, compte tenu du rétablissement de l'économie mondiale, notamment dans la zone euro et sur la base des hypothèses d'une récolte céréalière de 80 millions de quintaux (Mqx) et d'un prix moyen du gaz butane de 450 dollars/tonne.
Les ressources fiscales devront augmenter de 27 milliards de dirhams (MMDH) et les financements innovants devront générer 12 MMDH alors que les recettes de privatisation devront mobiliser 8 MMDH dans le budget de l'Etat. L'une des annonces phares du gouvernement concerne la dynamisation du programme Intelaka. En effet, le PLF vise à y insuffler une nouvelle dynamique, à travers notamment le lancement du programme «Al Forssa» qui ambitionne d'accorder 50.000 prêts en 2022 avec une enveloppe globale estimée à 1,25 MMDH. Il est question de la création de 250.000 postes d'emploi directs en deux ans à compter de 2022.
Le PLF propose également de revoir à la baisse l'impôt sur les sociétés (IS) à 27% au lieu de 28% pour les entreprises industrielles dont les bénéfices sont inférieurs à 100 millions de dirhams (MDH). Le taux de cotisation minimale devra passer de 0,5% à 0,45%. A noter en outre que le PLF prévoit 9 MMDH de crédits supplémentaires pour les secteurs de la santé et l'éducation, dont 5 MMDH seront alloués à la mise à niveau des hôpitaux et les centres de formation des enseignants et les établissements universitaires en priorité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.