Elections professionnelles : L'UMT confirme, le syndicat du PJD régresse    Guterres reconduit, les félicitations de Sa Majesté le Roi    Indice de démocratie : l'Algérie est un des pays dominés par des «régimes autoritaires»    Baisse des prix : La Santé publie une nouvelle liste de 46 médicaments    Livrée dans les délais prévus : La CMC de Souss-Massa ouvre ses portes en septembre prochain    Hôtellerie : Kenzi offre des réductions jusqu'à 30% pour tous les Marocains    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    Marché des changes (10-16 juin): le dirham se renforce face à l'euro    Permis de conduire: tout ce qu'il faut savoir sur les changements en vue    Liga: le Rayo Vallecano retrouve la première division    Tennis : La Tunisienne Ons Jabeur remporte son premier titre à Birmingham    Coupe de la CAF : le Raja de Casablanca et Pyramids se neutralisent    Patrice Motsepe : Rendre la CAF plus compétitive et autosuffisante    Youssef Aït-Bennasser en discussions avec un club italien    France: trois blessés dans l'effondrement de deux immeubles    Baccalauréat-2021: voici la meilleure moyenne au niveau national    Prévisions météorologiques pour le lundi 21 juin 2021    Grève de la faim : l'administration pénitentiaire nie les allégations d'un détendu    ONU: adoption d'une résolution condamnant le putsch en Birmanie    Israël : feu vert à une commission d'enquête sur la tragédie du mont Meron    Sri Lanka : ouverture d'une enquête sur des soldats suspectés d'humilier des musulmans    Covid-19: Hausse des cas attribués au variant Delta au Canada    Deux ex-policiers français rejugés pour le viol d'une Canadienne    L'Opinion : Coup de semonce pour le PJD    Ismail Ould Cheikh Ahmed :«sur le Sahara, la Mauritanie ne joue pas un rôle de médiateur, mais elle maintient sa position de neutralité positive»    Benabdallah appelle à une participation massive des jeunes aux prochaines échéances électorales    Le SG du PPS reçoit une délégation de Hamas conduite par Ismaïl Haniyeh    Maroc-Espagne: Gonzalez Laya toujours confiante pour une sortie de crise    Botola D1 : Les FAR et le SCCM bénéficiaires des matches joués samedi    Euro 2020 : Les Allemands se reprennent face aux Portugais (4-2)    Ligue des champions : le WAC surclassé à Casablanca par Kaizer Chiefs (0-1)    Nouvelles MINI. Elles montent toutes en gamme    Collectivités territoriales. Voici le dernier délai pour bénéficier de l'amnistie sur la fiscalité locale    La coopération militaire est «illimitée» et riche en opportunités    Régionales françaises : la droite s'accroche, la droite dure moins vigoureuse que prévu    Compteur coronavirus : 288 nouveaux cas, 9.375.240 personnes vaccinées    Baccalauréat 2021 : Un taux de réussite de 68,43%    Nador: il sème le chaos et fracasse trois voitures (DGSN)    René-Marc Chikli, Pdt du Syndicat français des Entreprises de Tour Operating :«la décision du Maroc de placer la France sur sa liste A et d'ouvrir ses frontières nous a fait plaisir et nous arrange»    Une vitrine de la haute couture traditionnelle marocaine    La littérature, la catharsis, et l'essence de l'humanité    Parution de l'ouvrage «Histoires des Prophètes»    Exposition: danse avec le papier    Décédé à l'hôpital américain à Paris : Haj Brahim Id Hali Bicha, une icône du mécénat s'éteint    Abdoulaye Konaté, le croisé à angle droit    Le Maroc change de fusil d'épaule...    Amal Saqr fait des confidences sur sa vie privée (VIDEO)    L'Agadir d'Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Santé : Exercice physique et santé du coeur
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 12 - 12 - 2003

Une véritable politique sanitaire dans notre pays s'impose. Il faut commencer par l'information du grand public. Les médias ont un rôle important à jouer dans ce sens.
Le siècle que nous entamons essuie avec une grande épidémie. Les maladies cardio-vasculaires constituent la première cause de mortalité dans le monde. Chaque année, 25 millions de personnes dans le monde succombent à des accidents cardio-vasculaires dont 16 millions issues des pays en voie de développement. Les facteurs qui prédisposent aux maladies cardiovasculaires sont appelés facteurs de risque cardio-vasculaires. Le tabac, le diabète, l'obésité, la sédentarité, l'hypertension artérielle et le cholestérol sont les principaux facteurs de risque cardio-vasculaire.
Les études scientifiques démontrent clairement que l'activité physique régulière est le meilleur moyen préventif pour lutter contre ces facteurs. La morbidité cardio-vasculaire est diminuée chez les sujets ayant un niveau accru d'activité physique, par comparaison aux sujets sédentaires. Il est clair que la sédentarité a un effet néfaste sur le système cardiovasculaire.
L'activité physique régulière prévient ou corrige les anomalies du métabolisme des glucides dans l'organisme.
Dans une étude récente publiée dans la célèbre New England Journal of Medicine, les sujets pratiquant une activité sportive régulière sont mieux protégés contre le diabète. Cette étude est d'autant plus intéressante car elle démontre que le sport est supérieur aux antidiabétiques pour prévenir le diabète.
L'activité physique régulière contribue à prévenir l'apparition de l'excès de poids, notamment chez l'enfant et l'adolescent à obtenir un certain amaigrissement en association avec un régime hypocalorique et surtout à favoriser le maintien d'une perte pondérale au long cours.
Le sport améliore le profil des lipides dans le sang en augmentant le bon cholestérol protecteur et en diminuant le mauvais cholestérol, facteur d'athérosclérose.
L'activité physique qui fait mieux profiter l'organisme est l'activité d'endurance. La pratique d'une activité sportive régulière également a le double avantage d'une attractivité durable et d'une détente psychologique conjointe. Ajouté à cela une amélioration de la qualité de vie.
Pour être efficace, un entraînement sportif doit soumettre l'organisme à un travail d'intensité, de durée et de fréquence suffisante. Ce sont les efforts dynamiques en milieu aérobie régulier qui sont les plus bénéfiques pour le coeur. Les meilleurs sports pour le coeur sont représentés par la marche, la course à pied et la natation.
La pratique régulière d'une activité physique intense peut entraîner à long terme des modifications bénéfiques des systèmes cardio-circulatoire et ventilatoire.
Les effets de l'entraînement s'observent après au moins 2 à 3 mois avec au minimum 3 séances de 30 à 60 minutes réparties dans la semaine.
Au niveau cardio vasculaire, le coeur est mis au repos. La fréquence cardiaque diminue, ce qui entraîne une diminution des besoins cardiaques en oxygène. Pour un effort donné, le sportif consommera moins d'oxygène avec une fréquence cardiaque plus basse et un volume du sang éjecté par le coeur plus grand que le sédentaire.
La consommation d'oxygène par le coeur est donc moindre. Les vaisseaux du sportif s'adaptent à l'effort facilement. Ces vaisseaux sont d'une bonne qualité car moins sujets au dépôt de cholestérol. Le processus du vieillissement artériel est freiné chez le sportif.
Les artères se développent facilement et permettent de répondre aux besoins de l'exercice physique. L'entraînement en endurance favorise un meilleur transport d'oxygène vers les muscles. Le volume de consommation maximale d'oxygène augmente avec la durée et l'intensité de l'entraînement.
Ainsi, l'effort dynamique augmente la consommation d'oxygène dans les territoires sollicités.
La pratique régulière de sport permet de diminuer la morbidité et la mortalité cardio-vasculaire surtout en cas d'exercice de type aérobie, d'intensité suffisante et poursuivi indéfiniment.
La pratique régulière de sport améliore le cholestérol dans le sang dans le sens d'une augmentation du bon cholestérol protecteur du vieillissement artériel.
La pratique sportive prévient également contre l'hypertension artérielle. Les sportifs ont également une excellente hygiène de vie : ne fument pas, contrôlent leur alimentation et ne consomment pas des boissons alcooliques.
Il est important que le médecin soit convaincu des bienfaits d'une activité physique régulière. C'est un moyen simple et efficace pour améliorer un nombre important des facteurs de risque cardio-vasculaires. L'activité physique présente l'avantage d'être supérieure aux médicaments pour améliorer le profil du risque cardio-vasculaire.
Une véritable politique sanitaire dans notre pays s'impose. Il faut commencer par l'information du grand public.
Les médias ont un rôle important à jouer dans ce sens. Les spots publicitaires et les émissions médicales sportives auront pour tâche d'éduquer le grand public.
Les enseignants à l'école apprendront aux petits enfants les avantages de la pratique sportive.
La maîtresse d'école se chargera de signaler aux parents l'obésité de tel ou tel enfant.
Les médecins inciteront leurs patients à promouvoir l'activité physique d'endurance, en particulier chez les sujets à risque cardiovasculaire élevé.
Rappelons que c'est surtout la régularité de l'exercice physique plus que son intensité qui est le plus bénéfique pour le coeur et les vaisseaux.
Par Pr Ahmed Bennis
• Président de la Société Marocaine
de Cardiologie


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.