Sécurité financière. L'impôt, premier pilier de la souveraineté    CAN Maroc U23. Le tirage au sort des éliminatoires prévu ce jeudi 18 août    Maroc. Ces numéros qu'il faut avoir en cas d'urgence    Récit de vie : Gabriel BANON se raconte    Revue de presse quotidienne de ce lundi 15 août 2022    Carburants : Nouvelle baisse des prix à la pompe    Chine : L'usine Tesla de Shanghai a produit un million de véhicules en trois ans    Convention de partenariat : La famille de l'enseignement bénéficie de plus de 140.000 voyages subventionnés par autocars    Afghanistan: les talibans célèbrent le premier anniversaire de leur retour au pouvoir    USA: Un mort et 4 blessés dans une fusillade en Arizona    USA: Un homme se tue après avoir percuté une barricade près du Capitole    La récupération d'Oued Eddahab, une étape riche en nobles valeurs de patriotisme    Coupe Davis: Le Maroc s'offre l'Algérie et le billet du Groupe ll    Jeux de la solidarité islamique: Participation marocaine : Mi-figue, mi-raisin    Berkane : Célébration du sacre de la RSB en Coupe du Trône    Ceuta : 11 mineurs marocains tentant de traverser le Détroit de Gibraltar secourus    Vahid Halilhodzic a peine débarqué déjà sollicité    Le Maroc félicité par le CPS pour la réussite de la formation destiné aux observateurs électoraux de l'UA    Des journées de sensibilisation à Dakhla sur la protection du littoral    Marrakech : Un adolescent abuse sexuellement de sa cousine de 5 ans    Casablanca : 8 ans de réclusion criminelle pour un repris de justice qui a tué son ami    Saïdi Resorts : Nass El Ghiwane fait vibrer jeunes et adultes    23ème festival cèdre universel du court-métrage à Ifrane    Subvention : À la rescousse des salles de cinéma    Premier League : Chelsea - Tottenham (2-2) Un match spectaculaire, une fin de match musclée et inhabituelle    La météo pour ce lundi 15 août    Le vaccin contre la Covid-19 aurait moins d'effets secondaires chez les femmes enceintes    6 millions de jeunes de moins de 24 ans, un atout si nous le voulons !    Cours des devises du lundi 15 août 2022    Kitesurf : Le «Dakhla Downwind Challenge» de retour pour une 7e édition    Norvège: deux véhicules tombent à l'eau après l'effondrement d'un pont    Météo : les températures prévues pour ce lundi 15 août 2022    Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Les retenues des barrages en déficit de 306 millions de m3 par rapport à 2021    Tanzanie : La Fondation Mohammed VI des Ouléma remet les prix de la 3e édition du concours coranique    Égypte: 41 morts et 14 blessés dans l'incendie d'une église    Polisario : Bachir Mustapha Sayed tacle Brahim Ghali sur la «guerre contre le Maroc»    Céréales ukrainiennes: Un premier navire de l'ONU prêt à partir    Une délégation du Congrès américain arrive à Taïwan dans la foulée de la visite de Pelosi    Le Polisario : «Il est trop tôt pour parler de trêve» avec le Maroc    Oued Eddahab, le « Tanger du Sud Marocain »    Accords d'Abraham : Le sommet anniversaire annulé    Kénitra : Le soulèvement de 1954, une épopée héroïque    Egypte: L'incendie d'une église au Caire fait 41 morts    « Into The Wild » : électro et techno in the house    Art contemporain : Mustaqbal, les artistes de demain    Danse : Meknès déroule son freestyle    « Casa del Mar » repère architectural à valeur historique    Salman Rushdie sous ventilateur après avoir poignardé, pourrait perdre un œil    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Afin d'assurer une bonne gouvernance territoriale : Une charte d'audit interne mise à la disposition des communes
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 04 - 05 - 2022

Asseoir une bonne gouvernance locale et améliorer les services rendus aux citoyens passent par l'évaluation et la reddition des comptes.
En effet, la gestion des affaires locales est un domaine vaste où interfèrent affaires budgétaires et financières, développement économique, urbanisme ou encore aménagement.
Dans ce schéma l'audit interne intervient comme un outil d'aide aux responsables pour mieux identifier les différents risques pouvant affecter la réalisation des objectifs assignés et prendre les mesures permettant d'éviter leurs effets. Pour y parvenir, la Direction générale des collectivités territoriales a dévoilé une charte d'audit interne désormais mise à la disposition des communes.
Cette charte définit le cadre général dans lequel l'auditeur interne de la commune exerce ses responsabilités. Il s'agit d'un document qui fixe le champ d'action des activités d'audit interne ainsi que le positionnement de cette fonction au sein de l'administration de la commune.
«L'objectif de ladite charte est de garantir à ce que le lancement et la conduite des missions d'audit interne se réalisent de façon professionnelle, objective et indépendante, notamment en ce qui concerne les parties appelées à collaborer pour la réalisation de telles missions (président du Conseil de la commune, directeur général ou directeur des services, auditeurs internes ainsi que les responsables de divisions et de services relevant de l'administration de la commune)», relève la Direction générale des collectivités territoriales ajoutant que cette charte fait partie des principales orientations pour l'exercice de la fonction d'audit interne, tout en veillant à se conformer à un certain nombre de principes en relation avec la déontologie et les règles de la profession ainsi que le respect des normes professionnelles en la matière.
L'audit interne est l'un des outils essentiels qui aide la commune à incarner les principes stipulés dans la Constitution du Royaume en fixant des règles de gouvernance, en surveillant la gestion des ressources financières et des programmes, en évaluant les performances et en liant la responsabilité à la reddition de comptes, relève la même source.
La mise en œuvre de cette charte corrobore la loi organique 113-14 relative aux communes qui indique dans son article 272 : «La commune doit, sous la supervision du président de son Conseil, adopter l'évaluation de son action, mettre en place le contrôle interne, recourir à l'audit et présenter le bilan de sa gestion».
Il faut dire que l'élaboration de ce nouveau document rentre dans le cadre du projet de mise en œuvre de la fonction d'audit interne au sein de 40 communes. Ce projet s'inscrit dans le sillage du plan stratégique de la Direction générale des collectivités territoriales, ayant pour ambition d' accompagner ces communes dans la mise en œuvre des grands chantiers de réformes que connaît le Maroc dont la promotion de la gouvernance à travers notamment la régionalisation avancée et la déconcentration administrative.
Notons que les communes ciblées par ledit projet sont : Tanger, Chefchaouen, Ouezzane, Guercif, Oujda, Taourirt, Nador, El Hajeb, Ifrane, Taounate, Beni Mellal, Fkih Ben Salah, Khenifra, Khouribga, Khemisset, Sidi Kacem, Sidi Slimane, Skhirat, Temara, Ben Slimane, Settat, Dar Bouazza, Mohammedia, Moulay Abdellah, Sidi Bennour, Marrakech, Essaouira, Errachidia, Midelt, Ouarzazate, Dakhla, Essmara, Boujdour, Ait Melloul, Dcheira, Oulad Teima, Guelmim, Tan Tan, et Sidi Ifni. Il comprend trois missions principales, à savoir la sensibilisation des présidents des 40 communes cibles à l'intérêt de l'audit interne et réalisation des diagnostics desdites communes en matière de contrôle interne et analyse des risques, l'implémentation de la fonction d'audit interne de la commune et renforcement de capacités des futurs auditeurs internes des communes cibles et enfin l'ancrage de la fonction d'audit interne et autonomisation des auditeurs internes de communes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.