»Partenariat de talents'' UE-Maroc : L'éclairage de la Commission européenne    Justice pénale : Le Maroc élu 1er vice-président de la 31è session de la CCPCJ    Trafic aérien: L'ONDA table sur un taux de récupération de 75% en 2022    Banque mondiale : Augmentation de 40 % des transferts d'argent vers le Maroc    Automobile : Renault vend ses actifs en Russie à l'Etat russe    Billets d'avion : Ryanair fait une importante annonce    Crédit bancaire: l'encours augmente à 989,7 MMDH à fin mars 2022    Tebboun chez Erdogan. Les Algériens offensés par le président des turcs    Vidéo. Berkane arrache son ticket pour la finale aux puissants Congolais du TP Mazembe    Botola Pro D2 : L'Union Touarga (UTS) en première division la saison prochaine    Prix Marc-Vivien Foé : Naïf Aguerd, troisième meilleur joueur africain de la saison en Ligue1    Le Cap-Vert interdit l'importation du plastique    Ministère de la Santé : lancement de la campagne nationale de promotion de l'allaitement maternel    Souveraineté sanitaire : Comment le Maroc se prépare à la période Post-pandémie    Tourisme : les gestes barrières anti-Covid freinent la relance    Le dirham s'est apprécié de 0,95% face à l'euro    Service militaire : adhésion massive des jeunes marocains    Cours des devises du lundi 16 mai 2022    Web TV et nouvelle version web, la Narsa se digitalise (VIDEO)    France/foot: Mbappé élu meilleur joueur de la saison pour la 3è fois consécutive    Botola : le Raja rate le coche face à Oued Zem (VIDEO)    À voir : l'exploit individuel de Théo Hernandez vu des gradins du San Siro (VIDEO)    La DGSN fête ce lundi le 66e anniversaire de sa création    Fusillade à Buffalo: Biden appelle les Américains à éradiquer la haine raciale    Blinken se dit « confiant » par rapport à l'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'OTAN    VIDEOS: il était une fois, les attentats du 16 mai 2003    Covid-19 en Chine : Retour à la normale en juin à Shanghai    France: Levée de l'obligation du masque dans les transports en commun    Rabat, l'Afrique au cœur et scène culturelle mondiale    La météo pour ce lundi 16 mai 2022    Le Mali se retire du G5 Sahel    Liban: faible affluence aux premières législatives depuis le début de la crise    Somalie: Hassan Cheikh Mohamoud élu président    DGSN: 66 ans d'engagement renouvelé au service du Royaume    Décès du président des Emirats : Moulay Rachid représente le roi à la présentation des condoléances    Maroc : Abdeljaouad Belhaj élu membre du conseil d'administration de l'IBA    Coupe Mohammed VI de karaté : Le Marocain Abdelaali Jina remporte la médaille d'or    Villa des Arts / Rabat : Amateurs et pros célèbrent le théâtre d'impro !    Le Prince Moulay Rachid représente le Roi à la présentation des condoléances suite au décès de Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane    Hilale mouche l'ambassadeur algérien pour sa schizophrénie au sujet de l'autodétermination    SM le Roi adresse un ordre du jour aux Forces Armées Royales    «Ne me donnez pas de trophées, donnez-moi de l'argent!»    Au CRSC, Kamelia Zarkani tisse des liens entre le Maroc et la Russie    Magazine : Amine Naji, pour le meilleur et pour l'avenir    Hommage : Abderrahim Samadi n'avait pas tout dit    Nizar Baraka souligne la contribution remarquable des Marocains de l'étranger à l'économie nationale    Décès de Fred Ward, l'acteur de « Tremors »    Explosion créative pour les 13 ans de la Fondation Ali Zaoua    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le séjour Marocain de Jacques Chirac
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 29 - 11 - 2001

Après Tunis et Alger, le Président Français achève sa tournée dans les pays du Maghreb au Maroc, où il séjournera les 1er et 2 décembre.
Aucune décision n'avait été définitivement arrêtée mercredi matin. Le président français Jacques Chirac, attendu les 1er et 2 décembre au Maroc pour une visite officielle, sera-t-il reçu à Rabat ou à Agadir ? SM Mohammed VI doit en effet se rendre dans les tout prochains jours –et avant le séjour marocain du président de la République française, à Smara, une étape qui avait été reportée lors du voyage royal dans les provinces du Sud.
Après Tunis et Alger, Jacques Chirac achève sa mini-tournée dans les pays du Maghreb au Maroc. Le séjour sera plus long qu'à Tunis avec une rencontre de quelques heures avec Zine El Abidine BenAliou à Alger où il aura partagé le F'tour avec le président algérien Abdelaziz Bouteflika . Le Président français passe la nuit en terre marocaine et dès samedi, à son arrivée, il est l'hôte du Souverain dans le cadre d'un dîner présenté volontiers comme « familial ». Les entretiens de travail auront lieu le dimanche 2 décembre. Les observateurs avertis y voient l'excellence des relations maroco-françaises, marquées du sceau de l'amitié forte et particulière qui lie les deux chefs d'Etat.
On s'en souvient, pour son tout premier voyage officiel à l'étranger, SM Le Roi à l'étranger s'était rendu, en visite d'Etat, à Paris où tous les fastes de la République avaient été déroulés pour le Monarque.
La tournée maghrébine de Jacques Chirac s'inscrit dans les voyages VRP du président effectués depuis les attentats du 11 septembre. Très vite, celui qui est candidat aux prochaines présidentielles, a fait porter la voix de la France à travers le monde. Après deux voyages à la Maison-Blanche et une tournée dans les pays du Golfe, qu'il l'a conduit du Caire à Amman, M. Chirac a repris son bâton de pèlerin pour se rendre dans les capitales des trois pays du Maghreb.
Au Maroc, il sera question bien évidemment le situation mondiale après le 11 septembre mais aussi de celles bilatérales. L'excellence des rapports entre les deux pays – enrichis de ce supplément d'âme dont aime à parler le chef de l'Etat français- est sans cesse rappelé par les responsables marocains et français qui s'accordent à dire, presque d'une même voix, «que si tout va bien entre Maroc et la France, il s'agit de faire en sorte que cela aille encore mieux». Résultat, le tout prochain séjour marocain de Jacques Chirac qui est accompagné d'une cinquantaine de journalistes, aura, selon nos informations, une forte consonance économique.
Enfin, et comme pour lui en donner un avant-goût, le directeur du protocole de l'Elysée qui prendra ses fonctions d'ambassadeur au Maroc en janvier prochain en remplacement de M. Michel De Bonnecorse fait partie de la délégation qui accompagne le Président Chirac.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.