Grandes villes : À quoi servent les maires ?    Vaccins anti-Covid-19 : Guterres crie sa grande déception    ONU : la hausse des migrations internationales a ralenti de 27% en raison de la COVID-19    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    CHAN 2021 : Ce soir, Cameroun/Zimbabwe en ouverture à 18 heures    CHAN : Cameroun 2020 ou Cameroun 2021 ?    Mondial Handball : Ce soir à 18h00, le Maroc face au Portugal sans se faire des illusions !    Du nouveau dans la longue histoire de Othman Benjelloun et de son groupe avec la Chine    Omar Hilale : la coexistence entre musulmans et juifs est ancrée dans l'ADN des marocains    "Atlantide KM 130 " Rencontre entre l' artiste photographe Imane Djamil et la ville de Tarfaya    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Trump décoré du Wissam El Mohammadi    Mohamed Benabdelkader. Forte présence féminine aux postes de responsabilité dans l' administration judiciaire    Vaccination anti-covid : Biden dévoile le successeur de Moncef Slaoui    Le Cameroun est prêt    L'équipe du Maroc rate son entrée face à l'Algérie    La France sous cloche à 18h Contrôles aux frontières renforcés    Laporta, Font et Freixa déclarés candidats officiels à la présidence du Barça    Saad Dine El Otmani : Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces du Sud    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    L'immunité collective contre la Covid-19 pourrait être atteinte début mai    L'OMS s'oppose aux certificats de vaccination pour les voyages internationaux    Retard des vaccins, l'Europe en colère    Le Groupe d'amitié parlementaire HondurasMaroc réitère son soutien au plan d' autonomie    Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d'investiture de Biden    Un dessin de Tintin adjugé au prix record de 3,2 millions d' euros    Evolution du coronavirus au Maroc : 1291 nouveaux cas, 457.625 au total, vendredi 15 janvier 2021 à 18 heures    Compteur coronavirus : 1.291 nouveaux cas confirmés 1.409 guérisons en 24 heures    Industrie pharmaceutique : La FMIIP, désormais fédération sectorielle statutaire externe de la CGEM    Maroc-Espagne: contrat pour sécuriser le transport routier des marchandises dangereuses    Initiative marocaine d'Autonomie: Un fort soutien formulé lors de la conférence ministérielle    Larabi Jaïdi : « Des signes de l'amorce d'un début de convalescence se manifestent »    Transport de marchandises dangereuses : le Maroc et l'Espagne signent un contrat de jumelage    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Première promotion de Madaëf Eco6: And the winners are…    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    La Mercedes Classe E s'offre un lifting    Les équipes à suivre de très près    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Dakhla : Lancement de la première campagne nationale de communication sur le métier de l'architecte    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    2020 : Une présence de taille de la question amazighe malgré la pandémie    Bientôt un musée à Laayoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Promoteurs immobiliers : l'inévitable union
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 08 - 05 - 2006

L'assemblée générale de l'ULPIM (Union des lotisseurs et promoteurs immobiliers du Maroc) s'est tenue samedi 6 mai à Marrakech. Un rapprochement avec la FNI (Fédération nationale de l'immobilier) a monopolisé les débats.
Samedi dernier, Marrakech a été le lieu de rendez-vous de plusieurs promoteurs immobiliers marocains. Responsables de grands groupes ou de PME du secteur ont fait le déplacement à la ville ocre pour assister à l'assemblée générale de l'Union des lotisseurs et promoteurs immobiliers du Maroc (ULPIM), association professionnelle créée au printemps 2005 par des mécontents de la gestion de la Fédération nationale de l'immobilier. A leur tête, Miloud Chaâbi, P-DG de Chaâbi Lil Iskane, Anas Sefrioui, d'Addoha, pour ne citer que ceux-ci. A l'ordre du jour, l'avenir de cette union. La réponse a été apportée par le ministre chargé de l'Habitat et de l'Urbanisme, Taoufiq Hejira, lui-même, qui, lors de son discours inaugural, a tracé les grandes lignes de l'avenir de la promotion immobilière. Le salut est dans l'union, a clairement annoncé le responsable gouvernemental qui a pris la parole pour une durée d'une heure et demie. Le ton était ferme. Difficile pour un secteur privé, qui, en 2005, a assuré près de 60% de la production immobilière nationale, et qui est appelé à assurer quelque 80% de cette production dans une quinzaine d'années, de faire face à ces défis dans l'état actuel des choses. Deux organisations professionnelles sont principalement synonymes de désorganisation et d'absence de lobby unifié avec une seule position à défendre. Du côté des promoteurs, ce discours a eu de l'écho. Tous, à commencer par le président Miloud Chaâbi, voient la nécessité de ce rapprochement entre les deux entités représentatives de la profession existantes. Cette prise de conscience est évidente également du côté de la Fédération nationale de l'immobilier (FNI). Des membres de cette dernière ont, d'ailleurs, été invités à prendre part à l'assemblée générale de l'ULPIM. Un dîner devait être organisé vendredi soir en marge de l'assemblée générale de cette dernière association. Il devait réunir, en plus de M. Chaâbi, Rachid Jamaï, vice-président de la FNI. Il n'a pas pu avoir lieu. «Nous avons préféré attendre le déroulement de l'assemblée générale pour prendre une position claire dans ce sens. Mais je le répète, notre porte est ouverte à tout rapprochement, qui, de toutes les manières, ne pourrait être que bénéfique au secteur», explique M. Jamaï.
Les raisons d'une fissure
La scission de la FNI et la création de l'ULPIM sont le fruit d'un bras de fer qui a duré plus de deux années entre Rachid Jamaï, alors président de la FNI, et l'ALPIC (Association des lotisseurs et promoteurs immobiliers de Casablanca). Les représentants de cette dernière contestaient la gestion du président de l'époque en menaçant de retrait. En novembre 2004, ils ont mis leurs menaces à exécution après l'élection de M. Jamaï, vice-président de la FNI. Ayant cumulé deux mandats, il ne pouvait, suivant les statuts de la CGEM, briguer un troisième mandat. Les promoteurs casablancais, chefs de fil de la fronde, ont alors annoncé la scission officielle. L'ULPIM a été créée en février 2005.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.