Abdelaziz Bouteflika enfin convoqué par la justice    Un collectif dénonce l'intensification de la répression par "un régime algérien dans l'impasse"    OCI : Les attaques israéliennes contre les Palestiniens aggravent les risques d'instabilité dans la région    Le Groupe arabe à l'ONU loue le rôle du Comité Al Qods    L'avenir du Real Madrid    Indépendance de la justice marocaine : La lettre virulente de Tamek au professeur J. Waterbury    Participation du Maroc à la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'EDD    Londres se défend d'avoir tardé à agir face au variant indien    Jack Lang: Puisse l'exemple Royal entraîner d'autres pays à faire preuve de vraie solidarité    Barça : Xavi pour remplacer Ronald Koeman ?    Mohamed Salah Tamek dénonce l'ingérence de John Waterbury dans des affaires portées devant la justice marocaine    Irlande du Nord : Edwin Poots à la tête du Parti Démocratique Unioniste    Hausse de l'IPC dans les principales villes de la région    Détails de la transformation de FinanceCom en O Capital Group    Le HUSA victorieux, la RSB en chute libre    L'Atlético se rapproche du sacre, le Real garde l'espoir    Le Raja arrache le nul face à Orlando Pirates    Des cérémonies célébrant un évènement majeur    Les souks hebdomadaires en milieu rural ont besoin d'être développés    Abdellatif Hammouchi inaugure le club équestre de la Sûreté Nationale à Kénitra    Jacek Oalczak nommé PDG    Une occasion de se remémorer leurs sacrifices et leur dévouement pour la défense de la sécurité du pays et des citoyens    Le café des Oudayas fait peau neuve !    La culture hispanique vue par la bande dessinée et de l'illustration    L'Art moderne & Contemporain marocain à Paris    Abdellatif Hammouchi inaugure de nouvelles infrastructures sécuritaires    Evolution du coronavirus au Maroc : 79 nouveaux cas, 515.023 au total, lundi 17 mai 2021 à 16 heures    Décès de l'acteur marocain Hammadi Ammor, 90 ans : Un immense artiste s'en va    Assurances: les primes émises en hausse de 3,3% à fin mars (ACAPS)    Célébration du 200ème anniversaire de la Légation américaine de Tanger    Aide humanitaire aux Palestiniens: Le Maroc fidèle à ses engagements    La loi N°56.20 offrira un nouveau cadre juridique à la création de musées, avec un label officiel (FNM)    Visas Schengen: les conditions imposées par l'Espagne    Evénements de Cheikh Jarrah: Le silence complice de la communauté internationale    Abdelfattah El Belamachi: "Le Maroc donne à l'Espagne, à l'Allemagne et à l'UE plus qu'il n'en reçoit"    ONMT : 3 partenariats conclus à Dubaï    RAM: Abdelhamid Addou élu au Conseil des Gouverneurs de l'IATA    Coronavirus : Sanofi lancera fin mai la production de son vaccin    65ème anniversaire de la DGSN : Fière chandelle aux agents de la Sûreté nationale dans ce contexte de la Covid    Zidane, entraineur du Real de Madrid, en colère : « Je ne dirai jamais cela à mes joueurs ! »    Abdou Diop: « Le marché de l'audit évolue pour répondre aux besoins et attentes des clients »    Echange de données bancaires : La loi bloquée au Parlement ?    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Défaite de Chelsea en finale de la FA Cup : Pour Tuchel, Ziyech responsable !    Fin du rêve européen pour Selim Amallah et Mehdi Carcela    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Marocain confond grippe et rhume
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 12 - 2006

Une étude réalisée par l'Association marocaine de prévention et d'éducation pour la santé montre que la bonne majorité des Marocains confond rhume et grippe. C'est le moment d'éclaircir vos idées.
Faites-vous la distinction entre la grippe et le rhume ? Si vous pensez que c'est la même chose, eh bien vous n'êtes pas le seul à confondre les deux maladies. L'Association marocaine de prévention et d'éducation pour la santé (AMPES) l'a révélé sans équivoque dans une enquête qu'elle a menée auprès des habitants de Casablanca et sa région. Plus de la moitié des personnes à qui on a posé la question, 65% déclarent qu'il n'y a pas de différence entre le rhume et la grippe. La ressemblance des symptômes y est certainement pour beaucoup, mais sachez que les causes biologiques, elles, ne sont pas similaires. «Chacune des deux maladies est entraînée par un virus différent. La grippe est due au virus influenza A, B ou C. Le rhume, lui, est entraîné par d'autres types de virus», souligne Dr. Jalal Nourlil, virologue à l'Institut Pasteur de Casablanca.
Ce sont les « rhinovirus », signifiant les virus des fausses nasales, qui entraînent l'apparition du rhume (infection des voies respiratoires supérieures). Il en existe une variété dépassant la centaine. Mal de gorge, éternuements, enrouement, écoulement de sécrétions nasales… Si vous en souffrez, vous êtes tout simplement enrhumé ! Mais pas de panique, car « le rhume est moins virulent », rassure ce virologue. Ce qui n'est pas le cas pour la grippe, car cette maladie virale peut s'aggraver avec le temps et selon l'état de santé de chacun. «Pour des personnes déjà atteintes de maladies, comme l'insuffisance rénale, un traitement antiviral est recommandé», précise ce spécialiste.
L'enquête de l'AMPES montre, tout de même, que 63% des Marocains sont tout à fait conscients de la gravité que représente la grippe. Mais ils ne sont que 24% à se rendre chez le médecin dans ce cas. 40% se disent habitués à l'automédication en allant se procurer des antibiotiques chez le pharmacien. D'autres (30%) optent plutôt pour une médecine traditionnelle. Il s'avère, selon l'étude, que les Marocains connaissent parfaitement que l'air expiré au cours de la respiration et l'air ambiant contaminé favorisent l'apparition du virus. Mais des idées fausses règnent toujours: 41% des personnes pensent que la contamination peut se faire par le contact physique et 12% par la salive. Pour l'AMPES, ces résultats convergent vers une seule conclusion : les Marocains ne connaissent pas réellement la grippe saisonnière! Celle qui se répond régulièrement en ce moment de l'année. Ce qui légitime l'inquiétude de ce collectif de médecins quant à l'évolution que peut connaître la grippe. Cette dernière ne doit plus être banalisée, mais plutôt prise au sérieux. L'AMPES estime qu'une stratégie de prévention de la grippe saisonnière s'impose. Un vaccin contre la grippe est également disponible au Maroc et il ne coûte pas cher. Vaut mieux prévenir que guérir !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.