Maroc-Allemagne : L'ambassadrice de retour à Berlin, un message pour l'Espagne    Tunisie: La directrice de cabinet de Kaïs Saïed rend le tablier    Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales : Un bilan conséquent et des projets prometteurs en 2021    CAN 2021. Une bousculade avant le match Cameroun-Comores aurait fait plusieurs victimes [Vidéo]    Sommet arabe : Tebboune envoie un nouveau message à l'émir du Qatar    Lydec renouvelle ses réseaux de Maârif    Des Wissams Royaux accordés à des fonctionnaires de l'Education nationale    Le pain ou la maladie: l'étendue du dilemme marocain    Covid-19 : Une sortie de la phase aiguë de la pandémie est possible cette année pour l'OMS    Banques: la position de change s'améliore    La Bourse de Casablanca débute ce lundi en légère hausse    Retour des l'ambassadrice du Maroc en Allemagne au cours de cette semaine    Les Houthis tirent des missiles contre les Emirats et l'Arabie    Présidentielle. Macron: « J'annoncerai ma décision en temps voulu »    USFP. Jawad Chafik: « Il n'existe aucun amendement servant l'intérêt de Lachgar! » (VIDEO)    Chelsea: Ziyech s'exprime après son superbe but contre Tottenham    CAN-2021: La Gambie se qualifie aux quarts de finale aux dépens de la Guinée (1-0)    CAN: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-Malawi    Sahara marocain: des experts US taclent l'Algérie    Maroc: reprise des cours en présentiel dans plusieurs écoles    Alerte météo: chutes de neige dans plusieurs villes du Maroc    Maroc/Covid-19 : le point sur la campagne nationale de vaccination à date du 24 janvier    Omicron au Maroc: le pic de la vague atteint (Dr Merabet)    Narjis El Hallak célèbre le baptême de sa fille: la cérémonie comme si vous y étiez (VIDEOS)    «L'homme est né pour se perdre dans l'étendue inconnue de son périple»    «Indigo» de Selma Bargach dans les salles de cinéma    Les Industries Culturelles et Créatives présentent une étude sur la transformation du secteur    Liban: l'ex-Premier ministre Saad Hariri annonce son retrait de la vie politique    Enquêtes de conjoncture: le HCP appelle les entreprises à souscrire à la plateforme digitale    Selim Amallah : « On devra être à 100% pour faire la différence »    Rapport de HRW: la partie réservée au Maroc présente des données « sans fondements ni réels ni juridiques    PL : Tottenham envisage d'enrôler Sofyan Amrabat    Covid-19: Que sait-on du sous variant d'Omicron BA.2 ? (Spécialiste)    La Fondation Zakoura fête ses 25 ans d'engagement en faveur du développement humain    L'écosystème marocain face à un nouveau risque, les abeilles désertent    CAN 2021: les Comores défient le Cameroun, la Guinée affronte la Gambie    Mondial (Qatar-2022)- Matchs barrage-Afrique. L'Algérie ... encore «sabotée» ?    HRW accusée d'implication dans une «campagne politique systématique hostile» au Maroc    Meknès : Restauration des mosaïques de Volubilis    Pour financer sa croissance, Mutandis augmente son capital à la bourse de Casablanca    Paris : La Bourse plonge nettement sous les 7.000 points    Aide à l'Ukraine: la Commission européenne prépare un nouveau « paquet » de 1,2 milliard d'euros    Stof, la punk attitude comme manière de vivre...Un documentaire fort et percutant à (re)voir en Replay    Passe Vaccinal : Entrée en vigueur dès ce lundi en France    Burkina Faso. Le président Kaboré détenu dans un camp militaire    Armand Boua révèle ses «enfants de Yopougon» et de Tanger chez Montresso    « Les constellations de la Terre », le paysage plastique au Maroc    La justice britannique examine la demande d'appel de Julian Assange pour suspendre son extradition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Affaire Shalit : Vers une sortie de crise
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 09 - 04 - 2007

Israël a reçu une liste de prisonniers palestiniens en vue d'un échange avec le caporal Gilad Shalit, premier signe concret et apparent dans les efforts pour sortir de l'impasse.
La crise provoquée il y a neuf mois par l'enlèvement du caporal Gilad Shalit va-t-elle enfin connaître un dénouement ? Un pas important a été franchi ce week-end pour obtenir la libération du soldat israélien.
À Ramallah, le ministre palestinien de l'Information Mustafa Barghouti a déclaré, samedi 7 avril, que les médiateurs égyptiens ont transmis à Tel-Aviv les exigences des ravisseurs. L'Etat hébreu a confirmé hier avoir effectivement reçu une liste de prisonniers palestiniens en vue d'un échange avec le caporal Gilad Shalit. Cette liste compterait 450 personnes, selon une source au sein du gouvernement palestinien qui n'a, d'ailleurs, pas précisé si y figuraient les noms de hauts responsables de factions que les Palestiniens souhaitent voir libérer en priorité, comme le leader du Fatah Marwan Barghouthi.
Le ministre israélien des Affaires sociales a, pour sa part, estimé que l'affaire du caporal Gilad Shalit, enlevé le 25 juin, avançait avec la présentation de cette liste.
«J'imagine qu'il y a un certain progrès par rapport à ce que c'était jusque-là. D'un autre côté, je serai très prudent (...) parce qu'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir», a déclaré Isaac Herzog à la radio de l'armée israélienne, précisant qu'il ne participait pas aux discussions. «Nous avons reçu une liste de plusieurs centaines de Palestiniens, dont beaucoup ont du sang sur les mains», et que les Palestiniens veulent échanger contre Gilad Shalit, a déclaré un haut responsable israélien.
L'occupant israélien entend par «prisonniers avec du sang sur les mains» quiconque ayant participé ou perpétré des attaques contre des soldats ou des citoyens israéliens. Le ministre Isaac Herzog a précisé que le Premier ministre Ehud Olmert réunirait le cabinet de sécurité dans la semaine pour étudier les critères de libération des prisonniers palestiniens.
Israël devrait «réévaluer et reformuler les critères pour la libération de prisonniers palestiniens, y compris ceux qui ont du sang sur les mains», a affirmé M. Herzog. Le ministre faisait référence à la politique traditionnelle israélienne de refuser de libérer des Palestiniens ayant perpétré ou planifié des attaques anti-israéliennes, même si ce genre de libération a déjà eu lieu dans le passé. Toutefois, la porte-parole de M. Olmert, Miri Eisin, a refusé de faire tout commentaire, soulignant que la libération du soldat est «une question extrêmement sensible qui est au sommet de nos priorités». Auparavant, le cabinet Olmert avait catégoriquement rejeté l'idée d'un échange de prisonniers en vue d'une sortie de crise. Pour Moustapha Barghouthi, «la balle est maintenant dans le camp israélien».
La remise de cette liste est le premier signe concret et visible d'un progrès dans les efforts pour libérer Gilad Shalit, capturé le 25 juin par trois groupes armés aux abords de la bande de Gaza. Israël avait par la suite lancé de vastes opérations militaires dans la bande de Gaza, au cours desquelles plusieurs centaines de Palestiniens, pour la plupart des civils, ont été tués alors que le territoire a été presque hermétiquement bouclé.
Un chef des Brigades d'al-Aqsa blessé à Jénine
Zakaria Zoubeidi, un chef local des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, groupe armé lié au Fatah du président Mahmoud Abbas, a été blessé samedi avant l'aube par des tirs de l'armée de l'occupant israélien à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie. «Zakaria Zoubeidi a été blessé dans une opération ciblée de l'armée israélienne visant à l'assassiner», ont affirmé des sources proches des Brigades. Interrogé par téléphone par "Ynet" le journal en ligne du Yediot Aharonot après l'accrochage dans lequel il a été blessé, Zakaria Zoubeidi a déclaré que «ses hommes continueraient de se battre contre l'armée israélienne tant que celle-ci poursuivrait ses incursions dans les villes palestiniennes».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.