Esbroufe    USA/UE: La coopération réglementaire au menu des discussions    Brèves Internationales    Un show pour valoriser les inventeurs arabes    Bachir Demnati: Un oublié de l'histoire de l'art au Maroc    Examen en plénière de la première partie du PLF par la Chambre des représentants    Driss Lachguar reçoit une délégation de l'OSPAA    Mohamed Benabdelkader : L'administration, pilier de tout développement économique    Démissions en série du gouvernement Theresa May    Fayez al-Sarraj fustige l'hypocrisie européenne sur les migrants    News    Ligue des Nations : Löw promet de poursuivre le rajeunissement de la Mannschaft    N'Golo Kanté, salarié "normal", a renoncé à un montage offshore    Prisme tactique : Trois pistes pour conjurer le sort    Organisation d'une journée "Jeunes leaders marocains" à la Faculté d'Aïn Sbaâ    Le développement humain au Maroc est loin d'être satisfaisant : Le classement PNUD en dit long    Les bénéficiaires d'un projet immobilier à Ben Slimane expriment leur ras-le-bol    Rencontre sur le judaïsme marocain : "Marocains juifs, des destins contrariés" projeté à Marrakech    Présentation à Rabat de la pièce de théâtre chorégraphique "Les hommes meurent mais ne tombent pas"    Création de trois prix régionaux de littérature dédiés à l'enfant    L'ATTRAIT DE LA METROPOLE    Le TGV Al Boraq, un projet royal susceptible de mettre le Maroc sur la voie de la modernité    Deux fonctionnaires de police impliqués dans une affaire de corruption à Rabat    PLF 2019 : 200 DH et non à 1.000 DH pour les compromis de vente    Co-produit par la chaîne 2M et réalisé par Hind Bensari : Le documentaire «We Could Be Heroes» en avant-première à Casablanca    Khashoggi : Le procureur saoudien dédouane le prince héritier    Theresa May lutte pour sa survie sur le Brexit    Kénitra : L'auteur d'un meurtre activement recherché    Tamansourt : Elle trompe son mari avec son beau-père    Pour favoriser leur accès au sport : TIBU et la MDJS partagent la passion du basket avec les jeunes ruraux    La Chambre des représentants poursuit l'examen de la première partie du PLF 2019    Evénement biennal organisé par l'association Racines : Les états généraux de la culture font escale à Tiznit        Casablanca American School : Adoption d'un plan d'action pour les 3 années à venir    Des réunions entre députés marocains et européens pour renforcer les relations    Maroc-Algérie: Le ministère fédéral des Affaires étrangères salue la proposition royale    «La saison agricole a démarré dans des conditions plus favorables que la précédente»    1er Forum africain de la sécurité routière. Vivo Energy partenaire    WAC : Girard sur le départ, Benzarti revient    El Khalfi : Vers une refonte du financement public des associations    Plus de 2 millions de Marocains sont diabétiques    Vernissage à Rabat de l'exposition «Illuminer le futur» de l'artiste-peintre américain JonOne    Le GMT+1 n'est pas définitif : Le gouvernement prêt à faire des concessions    INDH : 46 millions de DH mobilisés pour la province de Laâyoune    Un pendentif de Marie-Antoinette adjugé 36 millions de dollars    L'écrivain El Miloudi Chaghmoum va à la rencontre des prisonniers de Kénitra    Commémoration du 63ème anniversaire des Trois glorieuses    La maladie de Parkinson au cœur d'une journée organisée par le ministère chargé des MRE et des Affaires de la migration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agroalimentaire : L'ONA cède la Monégasque au groupe Sanam
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 11 - 12 - 2007

L'ONA a cédé la totalité de la Monégasque au groupe Sanam. Le holding de la famille Alj, qui vient de lever 180,502 MDH sur le marché boursier avec l'introduction en Bourse de Stokvis, se renforce dans l'agroalimentaire.
L'ONA vient de se défaire de la totalité de sa filiale spécialisée dans la semi-conserve d'anchois, la Monégasque Maroc, au groupe Sanam. Le holding appartenant à la famille Alj se renforce ainsi dans le secteur agroalimentaire. Contactés par ALM, et à l'heure où nous mettions sous presse, les responsables de l'ONA n'avaient pas encore souhaité divulguer le montant de cette transaction. «Opérateur de taille dans le secteur agroalimentaire, Sanam Holding ambitionne de renforcer son leadership dans le secteur de la conserverie de poissons à travers cette diversification horizontale de la Monégasque Maroc, laquelle s'ajoute ainsi à sa filiale historique Unimer (conserves de sardines)», selon les analystes de BMCE Capital. Présidé par Said Alj, le groupe Unimer est l'un des premiers groupes agroalimentaires d'Afrique du Nord, qui a su bâtir depuis plus de huit décennies une expertise au niveau de ses métiers de base de conserve animale et végétale ainsi que de distributeur de produits agroalimentaires.
La famille Alj qui vient de s'offrir la Monégasque a levé, il y a seulement quelques semaines, 180,502 millions de dirhams sur le marché boursier avec l'introduction à la Bourse de Casablanca de Stokvis Nord Afrique par l'augmentation de 20% de son capital. En effet, le groupe Sanam opère dans quatre pôles d'activité. Il s'agit des finances, de l'agroalimentaire, de l'immobilier et de la distribution. Ce holding compte trois sociétés cotées en Bourse : Unimer, Taslif et tout récemment Stokvis Nord Afrique. Se présentant comme un leader mondial de la semi-conserve d'anchois, la Monégasque dispose de deux unités de production. Une unité de production d'anchois et de salaison et un atelier de Marinade à Mehdia et de deux unités de salaison à Agadir et Safi. En chiffres, les comptes de la Monégasque sont en chute au cours de ces dernières années (Voir encadré). «Conséquence d'intenses efforts de pêche, le stock d'anchois a considérablement baissé ces dernières années. Les captures se font plus rares, renchérissant le prix de la ressource. Une augmentation qu'il est difficile de répercuter sur les prix de vente en grandes et moyennes surfaces, ce qui impacte directement la rentabilité de l'activité», annonce-t-on à l'ONA. L'approvisionnement est le pivot de cette activité. À plusieurs reprises, la Monégasque avait importé des anchois argentins et chiliens pour maintenir son niveau de production et d'exportation. Désormais dans le giron des Alj, la Monégasque devait prendre un nouveau tournant pour être rentable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.