Gfi Informatique consolide sa position sur le marché africain    Twitter : la salve de Trump contre Emmanuel Macron    L'équipe nationale sacrée 3e au niveau mondial    El Othmani : Le Maroc mobilisé pour la sécurité routière en Afrique    Nouveauté: Le monde rural fait entendre sa voix sur Medradio    Le pape François au Maroc les 30 et 31 mars 2019    Agression israélienne contre Gaza, une spirale de violences régionales selon le gouvernement palestinien    Le Groupe BCP lance son « Fintech Challenge »    Le Maroc et l'Inde s'engagent à échanger leurs criminels respectifs    Nouvel effondrement meurtrier à Jerada    Taroudant : Un couple achète un nouveau-né à 750 DH    Theresa May réunit son gouvernement, divisé sur le Brexit    Ouvrage collectif : Pour une meilleure exploration culturelle du continent    Les universités marocaines bien loties!    L'art martial et la manière    Le Conseil supérieur de l'autorité judiciaire livre son premier bilan    Le secrétariat du PJD prévoit des visites en Algérie    Baddou, réélu au Comité exécutif de la GFIA    Riposte des élèves. Ils sont manipulés, selon Amzazi    Mondial 2022.. La main tendue de l'Iran    HACA : 47 plaintes traitées et 36 opérateurs sanctionnés    Près de la moitié de la population a une couverture médicale    CAN2019 : Le Cameroun plus proche que jamais du désistement    Lancement des spectacles de théâtre Amazigh au profit des MRE    Tunisie : Le nouveau gouvernement obtient la confiance du Parlement    Le Maroc désigné pays organisateur des Jeux Africains 2019    Edito : Actualiser le social    BAM : Les taux en baisse pour les particuliers, en hausse pour les TPME    Boissons sucrées. La TIC augmente de 50%    Accord Agricole Maroc-UE : Feu vert de la Commission parlementaire européenne    Sarah Perles, révélation des Césars !    Maroc, de quelle culture parlons-nous ?    Première norme anticorruption: Une démarche préventive    Emmanuel Dupuy : La France et le Maroc sont engagés dans une coopération sur le plan judiciaire contre les organisations terroristes    S.M le Roi prend part au déjeuner offert par Emmanuel Macron à l'occasion du centenaire de l'Armistice    Le Barça battu chez lui, le Real fortifie Solari    La maladie de Parkinson commence peut-être dans l'appendice    Divers    Copa Libertadores : Boca résiste à River dans une Bombonera en fusion    Insolite : Le tour de la GB à la nage    La FDT en marche à Essaouira    11 novembre 1918 : Le rôle et les sacrifices des troupes indigènes de l'Armée d'Afrique    Washington durcit le ton avec Ryad à propos du meurtre de Khashoggi    Lancement de la première édition de l'événement "Go Goal" à Rabat    A Copenhague, Leila Slimani dissèque le rapport intimité et écriture    Tarek El Bakri: La littérature dédiée aux jeunes a une vocation éducative    La FMEJ met les points sur les «i»    Armistice : Le Maroc au premier rang    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une campagne publicitaire à 300 MDH pour faire face à la crise du tourisme
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 11 - 06 - 2009

L'ONMT dispose d'une dotation supplémentaire de 300 millions DH pour la promotion de la destination Maroc. Saidia ouvrira ses portes la semaine prochaine et Mazagan en octobre 2009.
À environ une semaine de la 9ième édition des Assises du tourisme, le gouvernement signe une convention de partenariat avec le privé pour aider le secteur du tourisme à faire face à la crise mondiale. Prévue vendredi 19 juin 2009 à Saidia, cette édition des Assises sera marquée par l'ouverture officielle de la station Saidia. Fin prêt, le nouveau joyau du tourisme marocain sur la côte méditerranéenne n'attend que des touristes qu'il faut maintenant aller les chercher et convaincre de la qualité du produit national. Pour cette mission-là, cette convention accorde une dotation supplémentaire de 300 millions de dirhams à l'Office national marocain du tourisme (ONMT).
Maintenant, c'est à l'ONMT de mettre en place un plan avec des axes précis à la hauteur des ambitions du pays pour le secteur du tourisme. Déjà, l'Office, dirigé par Abdelhamid Addou, a lancé une large campagne publicitaire qui promet à ceux et celles qui visiteront le Maroc une vraie thérapie. www.moroccotherapy.com, en plusieurs langues, donne un avant-goût à ce que le Royaume peut offrir à ses touristes.
Actuellement, le tourisme national traverse une période difficile. Au terme des quatre premiers mois de 2009, le nombre de nuitées enregistrées dans les établissements d'hébergement touristique classés a connu une baisse de -3% par rapport à la même période de 2008. Pour faire face à la crise, un comité de veille stratégique a vu le jour et clôturé ses travaux par une convention. Signée mardi 9 juin par Salaheddine Mezouar, ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, ministre du Tourisme et de l'Artisanat, et Othman Cherif Alami, président de la Fédération nationale du tourisme (FNT), cette convention a été finalisée au lendemain de la réunion du comité de veille stratégique le 8 juin 2009, à Rabat. Le gouvernement et les opérateurs du privé se sont fixé deux objectifs. Le maintien des parts de marchés dans les six marchés prioritaires (France, Espagne, Royaume-Unie, Italie, Allemagne et Benelux) et de la croissance des arrivées aux frontières. Ainsi, un plan d'action a été mis en œuvre en concertation avec les professionnels du secteur privé. Six axes ont été déterminés. D'abord, il y a le renforcement de la communication institutionnelle. Il y a aussi le lancement des nouvelles stations Azur dans les marchés émetteurs avec Saidia la semaine prochaine et Mazagan en octobre 2009.
Le troisième axe concerne le renforcement de la communication adressée aux nationaux. Ce plan d'action inclut la stimulation des ventes de packages, à travers des actions innovantes de promotion avec les tours opérateurs ainsi que la consolidation de la dynamique de croissance du secteur du transport aérien. Le sixième axe est relatif à la mise en place d'un plan de relance spécifique pour soutenir la destination de Marrakech, qui représente 35% du total des nuitées de 2008. «Les professionnels du secteur contribueront pour leur part de manière active à travers des offres et des packages attractifs», souligne le ministère du Tourisme et de l'Artisanat.
Des mesures structurelles
Des mesures d'ordre structurel visant à anticiper la sortie de crise seront prises par l'Etat et concernent la mise en place :
• Un mécanisme incitatif pour le développement du résidentiel touristique à usage locatif, favorisant le développement des capacités litières classées, et permettant de poursuivre la mise en œuvre du Plan Azur.
• Un mécanisme intégré d'appui à l'investissement, pour accompagner la réalisation des projets touristiques conventionnés.
• Un mécanisme financier d'appui à la rénovation des établissements hôteliers pour accompagner la mise à niveau du parc et améliorer la qualité du produit touristique marocain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.