Attentat : un prêtre blessé à Lyon    Le Maroc est devenu un partenaire "indispensable" pour le Rwanda    Un prêtre grièvement blessé par balle à Lyon, l'auteur en fuite    La 8è édition du Tour international des motos de la Marche Verte aura lieu du 3 au 8 novembre    Décès de Sean Connery à l'âge de 90 ans    Tourisme : Essaouira accueille un premier groupe de touristes en provenance de Belgique    Mobilisation de l'épargne: Voici ce que proposent les sociétés de Bourse    Ilham Kadri : cette franco-marocaine qui fait partie des femmes les plus puissantes du monde    Justice : 52 établissements pénitentiaires dotés d'un réseau internet à haut débit    Béni Mellal-Khénifra : Première zone logistique pour le renforcement de l'attractivité économique de la région    L'industrie parapharmaceutique : un nouveau filon de la politique marocaine d'import-substitution    Etude marocaine : La détection des anticorps dans les échantillons de sérum est plus importante que celle de l'ARN viral    Macron – Al Jazeera : une campagne de communication dans les médias arabes pour apaiser la tension ?    Le premier interprète de James Bond, Sean Connery, est décédé    Taxe de solidarité. Elle est où la justice sociale?    Média algérien : Abdelmadjid Tebboune souffrirait de sérieux problèmes cérébraux    Grippe saisonnière: Vaccin, vers un remake de la « piraterie » dans les aéroports?    Rabat: la police tire sur un individu qui semait la panique    Chefchaouen: le covid-19 emporte un responsable communal (PHOTO)    PLF2021: Budgets sectoriels, démarrage de la valse des ministères    Fitch ratings. El Othmani prend pour (son Investment) grade    Résidents étrangers au Maroc : Des titres de séjour de nouvelle génération    La DGSN lance une nouvelle génération des titres de séjour des étrangers résidant au Maroc    Coronavirus : nouvelles mesures restrictives à Al Hoceima    Sahara marocain : La France appelle à ne pas entraver le trafic commercial et civil à Guerguerat    Attentat de Nice: une deuxième personne placée en garde à vue    Sahara Marocain : Le Conseil de sécurité renouvelle le mandat de la MINURSO et félicite le Maroc    Sahara marocain : Les Américains reconfirment leur appui à l'initiative marocaine d'autonomie    Etude. Ces signes astrologiques les plus intelligents    Impôt sur les sociétés : une chute de 27,76% des recettes en 2021    Sahara marocain : Le Conseil de sécurité renouvelle pour une année le mandat de la MINURSO    Coronavirus : Cristiano Ronaldo est négatif    Fonds Central d'Intervention pour les Urgences Humanitaires : Le Maroc, membre du Groupe consultatif    Le Maroc signe deux accords de coopération avec le Rwanda    Vidéo : Profil de l'auteur tunisien de l'attentat de Nice (vidéo)    Turquie : la nostalgie du Califat    Raja-Zamalek : la date des demi-finales a été fixée    Coronavirus : Ahmad Ahmad testé positif (CAF)    Le Qatar va sanctionner l'auteur des frottis forcés à l'aéroport de Doha    La 17ème édition du festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira sera virtuelle    Safae et Hanae répondent à la femme prétendant être leur vraie mère (VIDEO)    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Ligue des champions : Le Real échappe au pire    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Revendications sociales en Algérie et en Tunisie : La solution passe par le Maghreb uni
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 11 - 01 - 2011

La construction maghrébine s'avère être la seule issue à même de tirer vers le haut le développement socio-économique des états et de répondre aux aspirations des populations de la région.
Le chômage, la vie chère et le manque de logement secouent le Maghreb. Indignés, des jeunes en Tunisie et en Algérie ont déclenché depuis décembre dernier de violentes vagues de révoltes sociales. Plusieurs villes ont été le théâtre d'affrontements sanglants entre les émeutiers et les forces de l'ordre. Ces actes de protestation ont fait un bilan macabre conséquent qui continue à s'alourdir. Trois morts parmi les manifestants, plus de 800 blessés, dont 763 policiers, et plus de 1.100 arrestations ont été enregistrés en Algérie contre 14 morts à Thala et Kasserine en Tunisie. La montée en puissance de ces mouvements de protestation, revendiquant un meilleur cadre de vie, a remis sur la table la question du développement économique au Maghreb, notamment le rôle que peut jouer un Maghreb uni dans ce sens. Bloquée depuis des années, l'Union du Maghreb Arabe (UMA) s'impose aujourd'hui comme une évidence. La construction maghrébine s'avère être, selon les observateurs, la seule issue à même de tirer vers le haut le développement socio-économique des Etats du Maghreb et de répondre aux aspirations des populations de la région. «De manière globale, la construction maghrébine est notre seule porte de sortie du sous-développement économique. C'est indéniable. L'exemple typique est celui de l'Union européenne qui, disposant d'un pouvoir supranational, affecte une partie des richesses produite par les Etats de l'Union aux régions les plus nécessiteuses pour déboucher sur un développement global équilibré», a souligné M. Belal interrogé sur les mesures de résorber ce genre de tensions sociales maghrébines. Pour Driss Benali, économiste, «l'union du Maghreb favoriserait quelques solutions relatives à la situation actuelle. Mais, il faut que chaque Etat se réforme pour que les pays soient homogènes». Pour lui, «l'union du Maghreb pourrait permettre une réelle dynamique économique, soit 1% de croissance pour chaque pays, ce qui n'est pas moindre, sachant que l'ensemble des pays du Maghreb ne constitue que 2,5% du marché mondial». Dans ce sens, M. Benali appelle le Maroc à faire le premier pas, «la maturité politique n'est pas un rendez-vous. Le Maroc doit être plus dissuasif. Un Maroc fort économiquement peut favoriser l'unité. Parce qu'il ne faut pas qu'un pays ait l'illusion qu'il domine». Ainsi, le développement économique au Maghreb est étroitement lié à une union basée sur la promotion de l'ouverture et de l'échange.
Toujours en relation avec les émeutes qui secouent l'Algérie et la Tunisie, la France «déplore les violences» en Tunisie et appelle à l'apaisement, a affirmé, hier, le ministère français des Affaires étrangères, pour qui «seul le dialogue» permettra de surmonter les problèmes économiques et sociaux. Aussi, la porte-parole de la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a appelé lundi à la libération immédiate des personnes qui manifestaient pacifiquement en Tunisie, conditionnant un renforcement des relations avec l'UE aux droits de l'Homme. Dans le cas de l'Algérie, l'administration américaine «continue de surveiller» les affrontements entre jeunes manifestants et forces de l'ordre, a indiqué le porte-parole du département d'Etat, qui a critiqué le gouvernement tunisien pour sa gestion des troubles. Les affrontements entre manifestants et forces de l'odre ont repris lundi dans le centre-ouest de la Tunisie. Trois localités, Kasserine, Thala et Regueb, étaient en proie à des violences lundi, signe de la poursuite des émeutes contre le chômage qui secouent la Tunisie depuis la mi-décembre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.