Laâyoune : une nouvelle station de dessalement de l'eau de mer sera mise en service au second semestre 2021    Nasser Bourita : « nous devrons avancer vers une diplomatie orientée vers une solution à la question du Sahara »    Chambre des représentants : un projet de loi relatif au processus électoral adopté par la commission de l'Intérieur    Procès à distance : 8.331 affaires mises au rôle du 15 au 19 février    Provinces du Sud : L'ONEE mobilise 2 milliards de dirhams pour le renforcement de l'alimentation électrique    HCP : l'essentiel du rapport sur l'analyse genre de l'impact de la Covid-19 sur la situation des ménages    CBA-Afrique : le Maroc en tête de la "catégorie générale"    Birmanie: Facebook ferme tous les comptes liés à l'armée    CAN U17 : Tirage des groupes : le Maroc dans le groupe « A »    CAN U20 : Resté confiné à Laâyoune, Targhaline devait rejoindre la Mauritanie hier mercredi    Jeux Olympiques de Tokyo : Le relais olympique lancé le 25 mars sous des conditions drastiques    Omar Hilale saisit le SG de l'ONU et le CS sur les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf    Chichaoua : ouverture d'une enquête à la suite des déclarations d'une personne qui affirme avoir reçu deux doses à la fois du vaccin anti-Covid    Covid-19 : la situation se dégrade en France, le gouvernement annonce des mesures    Coronavirus : le variant britannique présent dans plus de 100 pays [OMS]    Une Maison de l'Histoire du Maroc pour construire un avenir de paix    Infantino reçu à Rabat par Bourita    Perturbations sur les réseaux : Les précisions de Maroc Telecom    Industrie agroalimentaire La 2ème édition de «The FoodEshow» du 9 au 12 mars    Le Maroc fait l'évènement à Genève    Une Université des jeunes à Al-Hoceima pour soutenir les initiatives de participation citoyenne    Mort de Maradona: La justice convoque des experts pour déterminer d'éventuelles responsabilités    Invaincu 527 minutes,Yassine Bounou bat un record historique à Séville    Le WAC entame la Ligue des champions par une victoire à Luanda    Le Hirak algérien exprime l'exaspération d'une population qui étouffe dans un système politique opaque aux institutions démocratiques factices    Biden et Trudeau vantent "l'extraordinaire amitié" américano-canadienne pour clore l'ère Trump    Des responsables palestiniens louent le soutien Royal aux établissements éducatifs de Palestine    Amnesty International dénonce les méthodes répressives qui ciblent les militants du Hirak depuis deux ans    Woods victime de fractures ouvertes à une jambe dans un accident de la route    Argentine et Mexique réclament un accès mondial aux vaccins contre la Covid-19    En Espagne, les arrivées du Royaume-Uni, du Brésil et d'Afrique du Sud restreintes jusqu 'à mi-mars    Yassine Regragui: Les Marocains font de plus en plus confiance aux nouveaux modes de paiement    «Lettres du Maghreb»: Des discussions de haute facture    "Pelé" sur Netflix, redécouverte du footballeur, fenêtre sur l'homme    Gérard Depardieu, entre ombre et lumière    Le dirham s'apprécie face au dollar    Il y a fort à faire pour une justice électorale et pour le renforcement du pluralisme politique    Exposition : Une rétrospective « Saladi » au Musée de Bank Al-Maghrib    Des responsables palestiniens saluent le soutien constant de SM le Roi aux établissements éducatifs en Palestine    La classe politique évoque « un non-événement »    Algérie : Le Hirak exprime l'exaspération d'une population qui étouffe, selon le Monde    M. Bourita s'entretient avec son homologue espagnole    Le football féminin et africain au menu de la visite de Gianni Infantino au Maroc    Un pari réussi en temps de pandémie !    L'Institut français de Tanger-Tétouan reprend ses activités    Retrait de la liste grise de l'UE : quelles conséquences pour le Maroc ?    Vaccination anti-Covid : Pourquoi il faut donner la priorité aux personnes en situation de handicap    Multilinguisme entre défis et opportunités    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Donnant le coup d'envoi effectif à la campagne électorale, l'alliance des huit partis a suscité des réactions mitigées de la part des autres acteurs politiques.
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 07 - 10 - 2011

Face à l'alliance des huit, la Koutla s'alliera-t-elle au PJD ?
A quarante jours des élections législatives prévues le 25 novembre, la nouvelle alliance entre les huit partis a créé un petit séisme dans le paysage politique marocain. Composée des quatre du pôle libéral PAM, RNI, MP et UC et de trois partis de gauche, à savoir le Parti de la gauche verte, le Parti travailliste, le Parti socialiste en plus du Parti de la renaissance et de la vertu, cette alliance donne ainsi le coup d'envoi effectif de la campagne électorale, la course vers la constitution du futur gouvernement. Annoncée, mercredi 5 octobre à Rabat, par Salaheddine Mezouar, président du RNI, la constitution de cette alliance a suscité des réactions mitigées de la part des autres acteurs politiques. «Chacun est libre de faire les alliances qu'il veut à charge d'un minimum de cohérence et de partage d'un référentiel commun», a déclaré à ALM Nabil Benabdellah, secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), parti qui compose la Koutla avec l'USFP et l'Istiqlal. Selon lui, l'annonce d'une telle alliance ne suscitera aucune réponse de la part de la Koutla. Et pourtant, les composantes de la Koutla s'étaient réunies jeudi. «Ceci ne constitue guère une réaction à la coalition des huit partis. Cette réunion était prévue bien avant l'annonce de l'alliance», a expliqué M. Benabdellah. «La Koutla existe bien avant cette alliance. Elle tient des réunions tous les jeudis et travaille sur une base commune pour les élections, pour défendre un même projet de société. Elle a sorti un communiqué pour appeler à l'inscription dans les listes électorales. Ses actions ne sont pas le résultat de ripostes», a souligné M. Benabdellah. Selon lui, la Koutla travaille actuellement sur un programme commun pour les élections. Même son de cloche chez les responsables de l'USFP. Ce n'est que deux jours après la révélation de M. Mezouar que le bureau politique de l'USFP devrait se réunir ce vendredi pour décider de la position à adopter face à cette alliance. Selon Abdelhamid Jmahri, membre du bureau politique de l'USFP, son parti «n'est pas susceptible, il n'est pas inscrit dans une logique action, réaction, car il a sa vision propre». «L'annonce de l'élargissement de l'alliance des quatre est inopinée. Il faut du temps pour se fixer et essayer d'en expliquer les tenants et les aboutissants. Il faut éviter de faire un procès d'intention à l'initiative de cette alliance», note M. Jmahri. Et d'ajouter: «Mais au-delà de la profession de foi de cette alliance, ce sont ses prises de position et ses actions sur le terrain qui permettront à l'opinion publique d'en juger du bien-fondé». Mais pour Lahcen Daoudi du PJD , cette coalition ne fait que brouiller encore plus les pistes dans le paysage politique : «Mezouar nous refait un PAM bis, nous sert du réchauffé alors que l'on connaît l'aboutissement rempli d'échec de l'expérience PAM». M. Daoudi considére que cette alliance est un non-événement. «C'est une simple photo dans des journaux. Ceci ne mérite pas d'occuper l'opinion marocaine. C'est un trou noir du monde politique marocain, même les bases de ces partis ne sont pas d'accord avec la décision imposée par leur état-major», a-t-il martelé. Selon le PJD, la seule réaction qu'il faut incombe à la Koutla qui doit se restructurer pour assumer son rôle. Ceci étant, selon les observateurs de la scène politique, il reste inédit que des partis de la gauche s'allient à un pôle libéral qui est loin des fondements de la gauche. Quel programme commun pourront-ils élaborer ensemble ? Aussi, le constat qui s'impose est que le Parti travailliste, la Gauche verte et le Parti socialiste ne sont plus proches de la famille de la gauche qui avait tenté, sans résultats notables, de rassembler ses rangs sous l'impulsion de l'USFP, du PPS avec le FFD.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.