Mustapha El Khalfi met la société civile devant ses responsabilités    L'ANAPEC lance 4 unités mobiles    Casablanca : Quatre balles pour arrêter un repris de justice    Agences des bassins hydrauliques : Le décret d'organisation entre bientôt en vigueur    Vacances scolaires : Le dispositif de l'ONCF    En réponse au message que le Souverain lui avait adressé récemment au sujet d'Al-Qods: SM le Roi reçoit une lettre du président américain    Soupçons d'ingérence russe: Twitter a fermé 1.000 nouveaux comptes    Congrès régional du RNI : Les recommandations d'Akhannouch    Fake news: Avec l'aide des usagers, Facebook cherche les sources « fiables »    Saad Eddine, Oh my brother Saad Eddine, did you not see it coming?    La Conférence des ministres des AE du Dialogue "5+5" salue le rôle de SM le Roi en tant que Président du Comité Al Qods    Oxfam: Les plus riches ont accaparé 82% de la richesse mondiale créée en 2017    Turquie: 24 arrestations pour « propagande » en lien avec l'offensive en Syrie    CHAN Maroc-2018 : Le Maroc termine en tête du groupe A    Début à Rabat des travaux du 4-ème congrès du PSU    L'Office des changes fait le point sur les opérations de couverture    Osons espérer    Fès : Trois blessés suite à l'effondrement d'une maison de deux étages    «La marge de manœuvre de Bank Al-Maghrib demeure très limitée»    Un draft pour début février    Les émetteurs désormais protégés par la jurisprudence    Amical : Maroc - Argentine, toujours d'actualité Spécial    Fayçal Rherras retourne en Ecosse pour plus de temps de jeu    Le Liberia soutient l'admission du Maroc à la CEDEAO    Le Dirham, le Wali et la Presse, « est-ce que le monde est sérieux » ?    CHAN 2018 : Classement des buteurs après 2 journées Spécial    Agents de joueurs: l'UEFA brise l'omerta    Les sociaux-démocrates disent oui à Merkel    4 blessés suite à l'effondrement d'un immeuble    L'IMA rend hommage à Abdellah Laroui    Cachemire, cette guerre oubliée...    La Jeunesse socialiste célèbre le 42 e anniversaire de sa création    850.000 employés fédéraux au chômage technique    Il n'y aura pas d'expulsion de ressortissants Marocains    Emploi, Santé et Education, priorités pour Aziz Akhannouch    AJAMMAR au Musée de la Fondation Abderrahman Slaoui    Faouzi Benzerti, nouveau coach du Wydad    El Jadida abrite la 1ere édition du festival ‘'FRATERNITE AFRICAINE DES TALENTS''    Arrestation à Bab Sebta d'un Espagnol en possession de 105 kg de Chira    Jamal Sellami : «Notre victoire face à la Guinée, un appui moral pour aller de l'avant»    CHAN Maroc 2018: Le Maroc accède rapidement aux quarts de finale    SIEL : Casablanca accueille 300 plumes du monde    Loft Art Gallery au Salon international d'art contemporain africain à Marrakech !    Peter Mayle, auteur d'«Une année en Provence», n'est plus    13e Session ordinaire du Conseil Supérieur de l'Education, la Formation et la Recherche Scientifique    1,5 kilo d'or saisi à Tanger    Casablanca: un patrimoine architectural sous le coup de l'amnésie    «Solo» déroche le prix de la meilleure œuvre théâtrale pour l'année 2017    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Lignes sans brides», exposition collective
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 09 - 2012


Le public casablancais aura l'occasion de découvrir une vraie collection de dessins réalisée par de nombreux artistes issus de différentes générations. Il s'agit de l'exposition collective qui porte le nom de «Lignes sans brides» dédiée au dessin. Elle se poursuit jusqu'au 29 septembre à la galerie d'art Atelier 21 à Casablanca. «Cette exposition marque un événement, en ce sens qu'elle est dédiée à une forme d'expression artistique rarement donnée à voir au Maroc», attestent les organisateurs. Au total, dix huit artistes exposent leurs œuvres. Parmi lesquels, Farid Belkahia, Fouad Bellamine, Saâd Ben Cheffaj, Hicham Benohoud, Mahi Binebine, André Elbaz, Safaa Erruas, Ilias Selfati et Yamou. En effet, comme expression artistique, le dessin occupe une place essentielle dans la démarche artistique des peintres de la deuxième génération, en l'occurrence Abdelkébir Rabi', Fouad Bellamine, Houssein Miloudi. Cependant, les peintres de la 3ème génération, en l'occurrence, Mahi Binebine, Yamou et Mohamed Mourabiti, ne sont pas désintéressés du dessin. À travers cette exposition, des artistes contemporains, notamment, Hicham Benohoud, Mohamed El Baz, Safaa Erruas et Ilias Selfati, ouvrent de nouvelles possibilités à cette forme d'expression artistique. «Cette collection de dessins est un vrai trésor. On n'a jamais eu l'occasion de les voir, même partiellement, sinon sous forme d'échos que l'on retrouve, par-ci par-là, dans les peintures et les photographies de certains artistes présentés», témoigne le critique d'art Abderrhmane Ajbour. «On peut tout de même penser qu'ici, des dessins jouent clairement le rôle de matrice, ou du moins de source nourricière à des toiles vivantes antérieures ou postérieures, peu importe mais portent la trace d'une correspondance indéniable» , ajoute-t-il. En effet, le dessin, a intéressé, au plus haut point, les artistes marocains, comme l'attestent ces 18 artistes participants à cette exposition collective.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.