Amine Benchaib évoluera au Sporting de Charleroi    Les partis interpellés par l'après-Covid-19    Justice: L'agenda de l'après- confinement    En pleine crise du Covid-19, les cerises marocaines se renforcent à l'export    Le géant indien SMG s'installe à Tanger Automotive City    Article 1062390    Ne dissimulez pas des profits warning!    Emission obligataire pour Label Vie    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Officiel : La date du Aïd Al Fitr désormais connue    Aides alimentaires: Un agent d'autorité épinglé pour détournement    Espagne/Foot : reprise du championnat prochainement    La 2e vague sera celle des maladies chroniques    Marrakech: Cadi Ayyad aura son observatoire des épidémies    Covid19: La situation de ce lundi 25 mai (10h00)    Ricardo Rocha : « Adel est devenu un joueur très précieux »    La saison des best-sellers est ouverte    Sanaa Akroud: Dans "Myopia", j'ai donné la parole aux femmes    "Mon livre solidaire", une opération qui joint l'utile à l'agréable    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    Tourisme, un secteur au point mort : Les nationaux à la rescousse    Pour Sapress et Sochepress, les conditions d'une reprise de la publication des journaux en papier ne sont pas réunies    "El Mundo" salue les efforts du Maroc dans la lutte contre le Covid-19    Aide alimentaire aux nécessiteux de Béni Mellal    Levée du confinement des fonctionnaires de la DGAPR    Les administrations publiques prochainement ouvertes au public    Bundesliga : L'apprenti Haaland défie le maître Lewandowski    Une carrière en Liga se précise pour Jawad El Yamiq    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Coronavirus : 99 nouveaux cas lundi à 16 heures, 7532 cas cumulés    Hicham Boussefiane se dit prêt à devenir leader du FC Malaga    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    Webinaires sportifs : Raccourcir les distances et enrichir les compétences    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    Le Réseau des journalistes contre la peine de mort appelle le Maroc à abolir cette peine cruelle    Vidéo. Pakistan : 97 morts dans un crash d'avion    David Keene… Comment l'Algérie finance la propagande de sécession aux Etats-Unis    Un club chinois s'intéresse à Younès Belhanda    Nizar Baraka: il est temps de redéfinir les priorités nationales    Le porteur de feu (L'Igniphore)    Lire Evelyne ou le djihad?    Israël…Gaza… Les Palestiniens    Kamal Moummad, «The Man Behind the Scene»    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    DOC-Covid19 : Les principaux textes législatifs en un seul clic!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le DG de la MAP aurait-il un goût prononcé pour les démentis ? Amara, kits PCR de Corée du Sud … quel est le prochain sur sa liste ?
Publié dans Barlamane le 01 - 04 - 2020

Le 29 mars en journée, barlamane.com a publié des articles sur le type de dépistage du Covid-19 à opérer selon l'évolution de la pandémie. Nous avons également interrogé, dans ces articles, le ministère de tutelle sur les délais de distribution des 100.000 kits qu'il avait annoncés quelques jours auparavant pour répondre à la nouvelle politique de dépistage massif mise en place par le Maroc.
Nos sources nous avaient révélé que les 100.000 kits acquis par le Maroc concernaient des tests de type PCR provenant de Corée du Sud. Elles nous avaient également assuré qu'ils ne pouvaient être utilisés dans les hôpitaux périphériques qui ne disposent ni des plateformes ou automates pour les lire ni de techniciens et biologistes habilités à réaliser de telles techniques, ni de locaux adaptés d'ailleurs. Contrairement à des systèmes tels que le kit genexpert (produit par cepheid USA), outils diagnostics par PCR rapide et précise, qui nécessitent seulement un PSM2 (poste microbiologique de niveau 2) pouvant être retrouvé dans les hôpitaux régionaux et de manipulation simple. Ce kit est déjà utilisé pour la détection du génome d'autres virus telles que l'hépatite B, C, la grippe, le VIH, ainsi que les virus des infections respiratoires telles que la grippe. Plusieurs hôpitaux régionaux disposent de PSM2 et pourraient être en mesure de réaliser le dépistage du coronavirus par une telle technique. D'ailleurs aujourd'hui les délégués du ministère de la Santé ont commencé à les recenser au niveau régional. Ce qui porte à croire que des kits de type genexpert sont arrivés au Maroc -et barlamane.com avait annoncé le 23 mars dernier qu'ils seraient disponibles début avril- et que le dépistage massif va commencer.
La MAP, au lieu de diffuser ce genre d'informations profitables à la population, si jamais elle en avait la teneur, dément barlamane.com, sous les ordres de son directeur général. Une deuxième fois en l'espace de six jours ! Dans une prétendue déclaration à l'agence de presse nationale, le directeur de l'épidémiologie au ministère de la Santé, M. EL Youbi, aurait opposé: « ce sont des spéculations » aux -et nous citons le texte de la MAP- « fausses informations véhiculées par certains sites électroniques selon lesquels le Maroc a acquis 100 mille kits de dépistage du coronavirus auprès d'une firme sud-coréenne ». Ces soi-disant fausses informations ont été certifiées par Hafid Ezzahri, conseiller en communication auprès du Ministère de la Santé, à 2M, une des télévisions nationales, le 29 au soir après la diffusion par barlamane.com de l'information. Elles ont été également confirmées par le producteur coréen de ces kits qui a reçu l'ambassadeur du Maroc en Corée pour l'achat de ces kits, et largement relayée par la presse coréenne.
Le démenti de Khalil Hachimi opposé à barlamane.com fait également dire à El Youbi : «le Maroc se procure effectivement des kits de dépistage de plusieurs pays, mais le chiffre 100 mille kits avancé par une certaine presse relève de la spéculation». Nous usons du subjonctif car le chiffre de 100.000 est un chiffre émanant du ministère de l'Economie et des Finances qui a débloqué 2 milliards de dirhams en date du 27 mars dernier pour que le ministère de la Santé jugule la pandémie en se dotant d'équipements médical et hospitalier, et il est certain que Monsieur El Youbi ne l'a pas oublié !
Monsieur Khalil Hachimi Idrissi, la MAP, pour rappel, est une agence étatique au service du pays et non un organe de presse au services de démentis les uns plus loufoques que les autres ! Et quand bien même le Maroc aurait acquis des tests PCR qui ne pourraient être utilisés que par les trois laboratoires habilités par l'OMS, eh bien soit ! ils serviront ! Plus lentement, certes, mais surement puisque la RT-PCR est la technique la plus sûre des trois différents tests. De toutes les façons et ainsi que nous l'avions annoncé dans nos colonnes, les tests PCR rapides et précis sont arrivés! le dépistage massif pourra commencer! n'est-ce pas là l'e plus important ? Commencer à dépister à grande échelle! Et informer également et avec justesse à grande échelle ?
Vous avez démenti, il y a une semaine l'hospitalisation annoncée par barlamane.com du ministre Amara. La suite des événements nous a donné raison. Vous récidivez avec les kits sud-coréens. Continuez, puisque le ridicule ne tue pas.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.