Registre social unifié : Nouveau calendrier    Babioles à 5 milliards DH    Casablanca : Lydec reprend la distribution des factures d'eau et d'électricité    France: la composition du nouveau gouvernement attendue ce lundi    Vers un retour d'Ounajem au Wydad ?    Voici le temps qu'il fera ce lundi    Pour les joueurs, un été intense avant une année dense    Idiotorial : L'ovalie a son virus    "Jemâa El Fna en live" Quand les artistes de la place subjuguent le public par des spectacles virtuels à distance    L'Oriental fashion show, une édition digitale inédite    Les Instituts Cervantès au Maroc lancent la seconde partie du cycle du cinéma en ligne "Clásicos contigo"    Les marchands non financiers anticipent une diminution de leur activité    Le Maroc accueillera le premier Canopy by Hilton en Afrique du Nord    Le WAC et le Raja pas du tout tentés pas des matches au stade Père Jégo    Le Parlement et le HCP renforcent leur coopération    Rapatriement de 290 Marocains bloqués au Canada    La responsabilité de l'Algérie dans les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf établie à l'ONU    L'Algérie veut que se tienne des élections en Libye    L'ambassadeur de Chine à Rabat salue l'initiative Royale en faveur des pays africains    Safi en quarantaine : Le spectre du reconfinement plane sur d'autres cités    Coronavirus dans le monde : zones reconfinées en Espagne, le Maroc enregistre son bilan le plus lourd depuis mars    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil dans le meilleur des PJD    Fraude aux cotisations sociales : la scandaleuse vidéo d'Amekraz qui aggrave son cas    Macron s'exprimera à l'occasion du 14 juillet, une première    Chelsea, Manchester United et Arsenal victorieux    Rapatriement des Marocains bloqués en Turquie : 2 nouveaux vols et 230 citoyens transportés samedi    Hong Kong: c entre Londres et Pékin    Castex et Macron mettent les «bouchées doubles»    NordinAmrabat testé positif au Coronavirus !    Raja Jeddaoui, la star du 7e art arabe n'est plus    Phraséologie humaniste, Horreur impérialiste    Grosse chaleur du dimanche à mardi dans plusieurs provinces du Royaume    Coronavirus : la région de Marrakech-Safi est la plus touchée ce dimanche    Serie A: large succès de la Juventus et de l'AC Milan    Casablanca: placé en garde à vue, il meurt après un malaise    Des ministres gaffeurs!    Nabil Benabdallah: «Se départir des velléités colonialistes»    La Fédération appelle à des assises nationales sur la presse et les médias    Covid-19 : l'actrice égyptienne Raja Al Jadawi n'est plus    Message du roi Mohammed VI au président de l'Algérie    Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien dans les camps de Tindouf    Comment Royal Air Maroc se prépare à l'austérité    Ragaa El-Guiddawi emportée par le Coronavirus    Un organisme de l'ONU pointe la responsabilité du régime algérien dans les violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf    PJD: le communiqué de la honte    Le trauma colonial algérien encore vivace, le président Tebboune réclame des excuses françaises    Patriotisme fiscal : l'urgence d'un élan patriotique dans le domaine de l'impôt    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dépistage massif : Toujours pas de visibilité pour le Maroc
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 31 - 03 - 2020


L'OMS le recommande vivement
Le bilan du ministère de la santé annoncé ce mardi à 13h sur son site reste inchangé par rapport à celui de 8h00. Dix-huit nouveaux cas d'infection au Covid-19 ont ainsi été confirmés de la nuit de lundi jusqu'à mardi à 8h00, portant à 574 le nombre de cas cumulés. Le nombre de décès s'est établi à 33, tandis que les personnes déclarées guéries sont au nombre de 15.
Le nombre total de cas exclus après des résultats négatifs d'analyses effectuées au laboratoire s'est élevé à 2.227.
La répartition des cas enregistrés montre que la région de Casablanca-Settat arrive toujours en tête avec 167 cas, suivie de Marrakech-Safi (104), Fès-Meknès et Rabat-Salé-Kénitra (98), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (39), l'Oriental (23), Béni Mellal-Khénifra et Souss-Massa (18), Drâa-Tafilalet (8), Guelmim-Oued Noun (1) et toujours aucun cas relevé dans les deux régions de Dakhla-Oued Dahhab et Laâyoune-Sakia El Hamra.
Pas de dépistage à grande échelle en vue
Pour enrayer la pandémie, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé tous les pays touchés à multiplier les dépistages.
Le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, avait déploré le fait que les pays n'en font pas suffisamment pour retracer et tester chaque cas potentiel de contamination, en se focalisant davantage sur des mesures pour créer une distance sociale entre les citoyens. Autrement dit, pour lutter efficacement contre cette pandémie, il faudrait tester massivement la population.
La question du dépistage massif se pose aujourd'hui avec acuité, vu l'écart important entre les pays qui l'ont pratiqué de manière précoce tels que l'Allemagne et la Corée du Sud et les autres pays tels que l'Italie, la France ou l'Espagne où les dépistages étaient beaucoup plus restreints. Pour les pays qui ont rapidement mis les bouchées doubles, la stratégie semble payante.
Le Maroc ne compte pas pour l'instant pratiquer le dépistage à grande échelle. Cette décision n'est toujours pas à l'ordre du jour alors que les cas de contamination et les décès ne cessent d'augmenter. Par ailleurs, au lieu de limiter le dépistage à seulement trois structures publiques, le ministère devrait opter pour des tests rapides tels que les PCR qui consistent à effectuer un prélèvement au coton-tige dans une narine. La technique permet de dupliquer en grand nombre une petite séquence ADN pour y détecter le code génétique (ARN) de SARS-CoV-2. La centralisation des analyses au niveau de ces 3 structures ne permet pas une prise en charge rapide des malades, en raison du nombre important de tests à effectuer. Signalons que le Maroc a commandé 100.000 kits dans le cadre du renforcement de ces capacités de dépistage.
Selon la presse coréenne, le fournisseur des kits est la société sud-coréene Osang Healthcare, fabricant et distributeur de fournitures médicales. L'accord a été signé le 26 mars entre Rafik Rachadi, amba
ssadeur du Maroc en Corée du Sud, et le PDG de ladite société. Selon les termes de l'accord, la société sud-coréenne offrira 10.000 autres unités gracieusement au Maroc. Rappelons à ce titre que le ministère de la santé a reçu du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus un montant de 2 milliards de DH réservé à l'achat de matériel médical et hospitalier divers. Le dispositif est constitué d'un équipement logistique comprenant 1.000 lits de réanimation et 550 appareils respiratoires, 100.000 équipements d'échantillonnage, 100.000 kits de détection, et un appareil d'examen radiologique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.