Brahim Ghali, accusé de crimes contre l'humanité, appelle ses partisans «à poursuivre leur combat contre le Maroc»    Casablanca : un inspecteur de police contraint d'utiliser son arme pour interpeller un multirécidiviste dangereux    Driouch : une secousse tellurique de magnitude 4,1 degrés    L'arganier présente une forte plasticité écologique et climatique (Spécialiste )    Météo Maroc: temps assez stable sur une majeure partie du pays ce vendredi    Conflit israélo-palestinien : la session du Conseil de sécurité de l'ONU sera tenue dimanche    Célébration du 65ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR)    Coupes de la CAF : Missions périlleuses pour le WAC et le Raja en déplacement    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    France/Covid: Les députés valident une rallonge budgétaire de 7,2 mds d'euros    Nouvelle destination probable pour Mohamed Ihattaren    Le Maroc réitère son rejet des mesures israéliennes affectant le statut juridique d'Al-Qods    Driss Lachguar: L'USFP est depuis toujours un parti responsable qui place les intérêts du pays avant les siens    Le FEC ouvre une ligne de crédit de 2,2 MMDH pour la région de Fès-Meknès    Les cours mondiaux des produits alimentaires poursuivent leur envolée    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    Fermeture des salles de cinéma : Les exploitants lancent un appel au ministre El Ferdaous    Ce vendredi à 19h00, le WAC face au Mouloudia d'Alger : Le Wydad en mission pour assurer le retour    Livre. Danse avec les riches    Foot africain : Hector Cuper sélectionneur de la RDC    Equipe nationale : Deux matches de préparation en juin prochain    Corruption: La loi n°19-46 publiée au B.O    La Russie veut franchir un nouvel cap dans sa reconquête de l'espace    Coronavirus au Maroc: 238 nouveaux cas et 513 guérisons en 24H    60 ans des relations diplomatiques entre le Maroc et le Chili: Riche programmation culturelle dans les universités chiliennes    La prestation d'Amine Harit contre le Herta Berlin    En Espagne, appels à empêcher Brahim Ghali de fuir le pays et que des mesures soient prises à cet effet    L'encours des bons du Trésor devrait s'établir à 617,5 MMDH au 19 mai    UEFA : La finale de la Ligue des champions déplacée d'Istanbul à Porto    Migration : La CEA se penche sur la reconnaissance des compétences africaines au Maroc    Marché des changes : le dirham se déprécie de 0,33% face à l'euro    Huawei : le Maroc favorable pour accélérer le développement de l'école numérique    Agressions israéliennes contre les Palestiniens : La Chine appelle l'Etat hébreu à la retenue    Madaëf Eco6-Tamuda Bay: le CRI, l'APDN et Madaëf s'allient    Botola Pro: résultats, classement et buteur / 16ème journée    Prime 4-Replay: Voici le montant remporté par l'équipe de Hassan FOULANE...    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    BVC : la confiance envers les actions à un plus haut    Météo/Maroc: temps généralement stable ce jeudi 13 mai    Des couleurs à retrouver pour la couture traditionnelle    Message de Mahmoud Abbas au roi Mohammed VI    Le Gabon veut intégrer le Commonwealth    M'Barek Bouderka relate l'histoire étonnante d'un jeune résistant (VIDEO)    Laâyoune: La désalinisation pour assurer l'essor de la région    «Aywad»: un hymne à la vie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc et le Burundi établissent une feuille de route triennale de coopération
Publié dans Barlamane le 25 - 02 - 2021

Le Royaume du Maroc et la République du Burundi ont établi, jeudi à Rabat, une feuille de route de coopération couvrant la période allant de 2021 à 2024 et s'inscrivant dans la volonté commune d'intensifier les relations existantes entre les deux pays pour leur donner un nouveau souffle.
Signée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita et le ministre burundais des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, M. Albert Shingiro, cette feuille de route de coopération marque aussi l'ambition des deux pays de renforcer leurs relations bilatérales en se basant sur le respect mutuel et en développant un partenariat solide et une solidarité agissante.
La feuille de route a été préparée lors de la visite à Bujumbura les 8 et 9 février 2021 d'une délégation marocaine de haut niveau, présidée par l'ambassadeur directeur général de l'Agence marocaine de Coopération internationale, accompagné de l'ambassadeur directeur des Affaires africaines du ministère.
A l'issue de cette visite à Bujumbura, le Royaume du Maroc et la République du Burundi ont convenu d'œuvrer à renforcer davantage la coopération bilatérale dans plusieurs domaines, notamment l'éducation et formation, la coopération technique, la coopération sécuritaire, la promotion économique et investissements, les financements internationaux et l'échange de visites officielles.
Il ressort de cette feuille de route de coopération que la partie marocaine est disposée à apporter son assistance et partager son expertise avec la République du Burundi dans les domaines suscités, à travers l'organisation de learning-visits au Maroc au profit de hauts fonctionnaires burundais et l'octroi de bourses au profit d'étudiants et de stagiaires du Burundi dans les établissements marocains publics d'enseignement supérieur, technique et professionnel.
Il s'agit, de surcroît pour le Royaume, de l'organisation de programmes de renforcement de capacités au profit de hauts fonctionnaires du Burundi dans différents domaines, de l'envoi d'experts marocains issus de divers secteurs et de délégations d'opérateurs économiques marocains au Burundi pour développer des partenariats d'affaires gagnant-gagnant avec des opérateurs locaux et promouvoir diverses opportunités d'investissement en vue de réaliser des projets communs dans des secteurs d'intérêts prioritaires pour la République du Burundi.
Le Maroc s'engage également à accompagner la République du Burundi dans la préparation des dossiers relatifs au développement de projets d'infrastructure ou stratégiques pour le pays et dans l'obtention du soutien auprès des organisations régionales et internationales de financements avec lesquelles le Royaume du Maroc entretient des relations.
La signature de ce document intervient lors d'une rencontre entre M. Shingiro et M. Bourita, au cours de laquelle les deux responsables ont pu explorer les perspectives de renforcement de la coopération bilatérale en identifiant de nouveaux axes pour élargir les programmes de coopération à mettre en œuvre entre le Royaume du Maroc et la République du Burundi.
Les deux ministres ont, en outre, souligné la qualité des relations politiques existantes entre le Royaume du Maroc et la République du Burundi, qui demeurent empreintes de fraternité et de solidarité.
Ils ont, aussi, à la fois réaffirmé la ferme volonté des deux pays de diversifier et consolider la coopération dans plusieurs domaines et retenu un certain nombre d'actions à réaliser en commun, dans le cadre de la concrétisation des objectifs fixés.
S'exprimant lors d'un point de presse à l'issue de la signature, M. Bourita a déclaré que l'établissement de cette feuille route, qui liste les domaines de coopération prioritaires, intervient grâce à la volonté des deux chefs d'État de renforcer le partenariat fructueux et mutuellement bénéfique entre le Royaume du Maroc et la République du Burundi.
"Nous avons également convenu de réactiver les mécanismes institutionnels de coopération, que ce soit le cadre de concertation diplomatique et politique ou la grande commission mixte qui se réunira très bientôt", a fait savoir le ministre, révélant qu'une mission multisectorielle marocaine se déplacera à Bujumbura avant fin mars pour commencer la mise en œuvre de cette feuille de route.
M. Bourita a, à cet égard, fait remarquer qu'une équipe technique se rendra au Burundi la semaine prochaine pour entamer les procédures d'ouverture d'une ambassade du Royaume dans la capitale burundaise.
"Nous sommes aujourd'hui à l'entame d'une nouvelle phase dans nos relations bilatérales", a précisé M. Bourita, notant qu'il s'agit d'une phase "mieux structurée, avec un contenu plus riche et des résultats tangibles au bénéfice des deux peuples".
De son côté, le chef de la diplomatie burundaise a souligné que cette feuille de route comprend des domaines de coopération "bien précis", évoquant à ce titre ses entretiens avec M. Bourita qui ont porté, notamment, sur l'exploration des moyens à même de renforcer les relations de coopération et d'amitié entre les deux peuples marocain et burundais.
"Nous nous sommes dits qu'il faut aller au-delà des relations d'hommes à hommes pour renforcer les relations entre nos deux peuples", a-t-il dit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.