VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    La généralisation de la protection sociale, «une révolution en douceur» (expert indonésien)    Football : douze grands clubs européens lancent la «Super League», un projet qui déchaîne les passions    John Bolton : «Joe Biden restera attaché à la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté marocaine sur le Sahara»    Météo Maroc: le temps prévu lundi 19 avril 2021    Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Youssef En-Nesyri vers un transfert record pour le club du FC Séville    Errachidia : Mise en échec d'une tentative de trafic international de drogue    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Covid-19: Vaccinations, infections, décès...les chiffres officiels de ce dimanche    Covid-19 : la moitié des adultes américains a reçu au moins une dose d'un vaccin    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    Le FMI félicite le Maroc    La conjoncture et l'enjeu    El Otmani: une «illustration des contours de la politique sociale de SM le Roi»    Reportage// Ramadan : Je ne sais pas lire l'arabe, comment avoir un contact avec le Saint Coran ?    Le journal égyptien «Al Ahram» met en lumière sur les traditions du Ramadan au Maroc    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    Création d'un institut de formation professionnelle    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Le livreur algérien de Deliveroo qui refusait de servir des clients juifs a été expulsé vers son pays    Ancienne médina de Rabat: Une offre abondante et diversifiée pour le Ramadan    Phosphates : un think tank américain appelle à l'annulation des droits d'importations imposés au Maroc    Les dates des premières élections fixées    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Revalorisation : La grogne monte chez les agents de la protection civile en Algérie    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Deuxième anniversaire du Hirak : retour sur les faits saillants qui ont marqué les manifestations du 22 février
Publié dans Barlamane le 27 - 02 - 2021

Des centaines de milliers de manifestants ont défilé lundi dernier en Algérie pour célébrer le deuxième anniversaire du Hirak qui a provoqué la chute du président Abdelaziz Bouteflika après 20 ans de règne.
Les manifestations se sont déroulées à Alger, Oran, Constantine, Tlemcen, Djelfa, Annaba, Setif, Tizi-Ouzou, mais aussi à Bouira, Bejaia, Mostaghanem, Tebessa, El Baidah, El-Oued, Mila, Dar El Beida, Lakhdaria, M'sila, Tiaret Et Sidi Bel Abbes.
Des centaines de milliers de protestataires ont défilé dans les rues de ces wilayas pour réitérer leur revendication principale, à savoir le départ du régime en place. Ils ont scandé les slogans habituels du Hirak, appelant au changement radical du régime et l'instauration des bases d'une véritable démocratie et d'un Etat de droit.
À Alger, malgré le caractère pacifique de ces marches, un important dispositif policier a été déployé sur les différentes artères, où des barrages ont été mis en place sur plusieurs axes routiers menant à la capitale, de même que des hélicoptères ont survolé Alger-centre. Les manifestants ont réussi à contrer le cordon de la police au niveau de « la Place Audin » pour rejoindre les contestataires à « la Grande Poste ». Dans cette même ville, les manifestants, qui ont tenté de forcer ce cordon, à hauteur du cinéma « l'Algeria », ont été violemment dispersés et des affrontements ont opposé policiers et manifestants.
La police a procédé à plusieurs arrestations, parfois musclées. En effet, les forces de sécurité ont opéré près de 190 interpellations, dont trois Marocains à l'hôtel « Zem Zem » à Alger. Parmi les personnes arrêtées, figurent Meziane Chabane, membre de l'Assemblée populaire de la wilaya de Bouira, Ali Belhaj, cofondateur de l'ex-fis et Fethi Ghares, coordinateur du mouvement democratique et social. A Mostaganem, l'activiste politique Rachid Nekkaz a été agressé par la police et évacué à l'hôpital.
* * * *
Sur les réseaux sociaux, quatre hashtags traitant du « Hirak », en l'occurrence : #hirak, خارجين_22_فيفري#, الحراك_مستمر# et الحراك هو الحل#, (NDLR : Le Hirak continue, le Hirak est la solution) ont été propulsés en tête des tendances Twitter par des internautes algériens, demandant, principalement, « l'instauration d'un Etat civil » et « la cessation du népotisme et de la corruption endémique portée par le règne du régime militaire ».
Diffusés à plus de 8 000 reprises durant cette matinée, les hashtags en question ont totalisé 20 341 mentions « j'aime » et 46 021 mentions « partages ». Il s'agit d'un chiffre important qui confirme l'effervescence des contestations observées sur le terrain dans plusieurs wilayas en Algérie.
Déclenché le 22 février 2019, le Hirak, un mouvement de protestation populaire inédit en Algérie, a dû suspendre ses marches hebdomadaires le 13 mars 2020 en raison de l'épidémie de coronavirus. Mais il continue de réclamer le démantèlement du « système » en place depuis l'indépendance en 1962, synonyme à ses yeux d'autoritarisme et de corruption.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.