Parlement: Séance plénière lundi 25 Octobre pour présenter le PLF2022    Le Maroc et la Russie démentent les rumeurs sur un prétendu "refroidissement des relations bilatérales"    Tramway Rabat-Salé : Le contrôle du pass vaccinal commence dès vendredi    Covid-19 : Les vaccins Johnson & Johnson et Pfizer en rupture de stocks    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    Niger : Neuf gardes nationaux et deux gendarmes tués dans une attaque armée    Covid-19 : des chercheurs s'inquiètent d'éventuels dommages sur le cerveau [Etude]    Message de condoléances de SM le Roi à la famille de feu Dr. Abdelouahed Belkeziz    La République Dominicaine appuie les efforts du Maroc dans la recherche d'une solution politique    Le Maroc premier dans la région MENA    Otman Mouden: "Le gouvernement a une marge d'action très limitée dans le temps et sur le plan financier"    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    USA : Des emplois, des salaires qui flambent mais pas de postulants    Sommet Afrique-France: Ne surtout pas mourir de honte    Donald Trump annonce le lancement de son réseau social et dénonce le règne unique des GAFAM    Racisme en France, ça continue    Akhannouch a-t-il les moyens de ses ambitions ?    Bamako choisit de continuer son rapprochement avec Rabat    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 21 octobre 2021 à 16H00    Lutte contre les nuisibles : Comme Israël, le Maroc recourt aux rapaces    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Interview avec Mustapha Meloui « Le digital sera une priorité de ce gouvernement »    Botola Pro D1 / RSB-OCK (3-3): Un match prolifique doublé d'une remontada!    Botola Pro D1 / MCO-RCA (1-3): Le Mouloudia victime de ses dirigeants et du Raja!    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Errachidia: 4 individus interpellés pour liens présumés avec un réseau de trafic international de drogue    Concours de police: les candidates et candidats appelés à présenter leurs passeports vaccinaux    Pass vaccinal. La légalité sacrifiée sur l'autel de l'efficacité    Fiscalité : le PLF-2022 veut réduire le taux marginal sur les sociétés à 27 %    Véhicules d'occasion. Autocaz lance une nouvelle offre innovante    Sahara marocain : Le SG de l'ONU met à nu, de nouveau, les violations et mensonges de l'Algérie et du Polisario    Trois membres du PJD «suspendus» de leurs fonctions exécutives chez le parti, dissentions internes    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Le diplomate Abdelouahed Belkeziz n'est plus    Explosion de gaz en Chine: au moins trois morts    Loi de Finances 2022: IR, douane, budgets sociaux…les dossiers chauds    Projet de loi de Finances 2022 : Les premiers détails    Liqah Corona : comment télécharger le pass vaccinal    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Wecasablanca Festival dévoile sa programmation    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Statut de Jérusalem : Nasser Bourita réitère le rejet catégorique du Maroc des mesures unilatérales relatives à cette question
Publié dans Barlamane le 11 - 05 - 2021

Le Maroc a réitéré, mardi, son rejet catégorique de toutes les violations et mesures unilatérales affectant le statut juridique de Jérusalem et les droits légitimes du peuple palestinien frère à réaliser ses aspirations à la liberté et à l'indépendance.
Lors de son intervention à la réunion d'urgence des ministres arabes des Affaires étrangères, tenue par visioconférence, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a condamné les discours haineux de certaines organisations religieuses extrémistes israéliennes.
M. Bourita a souligné que le royaume "partage avec ses frères des pays arabes les sentiments de profonde inquiétude face aux événements violents qui se déroulent dans la ville sainte d'Al Qods, en particulier dans le quartier de Cheikh Jarrah, qui fait face à des plans systématiques d'expulsion de ses habitants au milieu d'une escalade des attaques israéliennes contre les Maqdessis, et des raids, arrestations et intimidations des fidèles pacifiques pendant le mois du Ramadan".
La poursuite de ces pratiques ne ferait qu'accroître les facteurs d'escalade et de tension, ainsi que la prévalence du discours de haine, diminuant ainsi les chances de paix dans la région et plongeant la cause palestinienne et la ville sainte d'Al-Qods dans un conflit religieux et idéologique, a-t-il averti.
Faisant observer que cette situation difficile est due à l'impasse qui a affecté le processus de paix pendant des années, M. Bourita a affirmé que la relance du processus de paix, selon des déterminants clairs, des fondements de la légitimité internationale, des résolutions du Conseil de sécurité et de l'Initiative de paix arabe afin de préserver les droits légitimes du peuple palestinien et relancer une dynamique constructive pour la paix, constitue la clé pour surmonter cette situation.
Le Maroc place la question palestinienne et la ville sainte d'Al-Qods au premier plan de ses préoccupations, a-t-il rappelé, réaffirmant la position ferme et claire du Maroc, sous le leadership du Roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods, quant au soutien et la défense de la cause palestinienne, et son adhésion à un règlement pacifique conformément à la solution à deux Etats convenue au niveau international avec les frontières de 1967 et Al-Qods-Est comme capitale de l'Etat palestinien.
Le roi Mohammed VI, en sa qualité de président du Comité Al Qods, continuera de défendre le statut spécial d'Al-Qods et le respect de la liberté de pratiquer les rites religieux pour les adeptes des trois religions monothéistes, a enchaîné le ministre, ajoutant que le Souverain ne ménagera aucun effort pour protéger le caractère islamique de la ville sainte, préserver le caractère sacré de la mosquée Al-Aqsa et défendre l'identité historique de cette ville en tant que terre de coexistence entre les religions monothéistes.
Il a, dans ce cadre, passé en revue les efforts déployés par l'Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, pour soutenir la résistance des Maqdessis, que ce soit par le biais de ses programmes annuels, ses projets ou son aide humanitaire dans les domaines éducatif, social et de santé.
Le Maroc soutient, fermement et constamment, tous les efforts de l'Autorité palestinienne pour défendre les droits des habitants de la ville saine et protéger les valeurs sacrées, le statut juridique et le caractère islamique d'Al-Qods Acharif en tant que capitale de l'Etat de Palestine.
Le Royaume du Maroc, "qui s'attache à la paix comme choix stratégique, reste convaincu des vertus du dialogue et de la négociation vu qu'ils sont le seul moyen de résoudre le conflit israélo-palestinien, loin des actes de violence et des actions unilatérales", a conclu le ministre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.