Le PJD aura malgré tout un groupe parlementaire    Un ex-ministre algérien des Finances sous mandat de dépôt    Collectivités territoriales: 1,93 MMDH d'excédent à fin février 2021    Algérie : La harga fait un drame en haute mer    Meknès: célébration du 200è anniversaire du décès de Rabbi Raphaël Berdugo    Le peuple dans la rue, craint «un retour à la dictature Ben Ali»    Les opportunités d'investissement présentées aux hommes d'affaires chiliens    Une compétition alliant protection de l'environnement et action sociale et solidaire    Le Maroc à l'honneur !    Usyk détrône Joshua aux points et à l'unanimité    Rentrée universitaire : à quand une révision du décret de la création de l'ISADAC?    Un septembre automnal à Paris    France: le Prix Caméléon 2021-2022 met le Maroc à l'honneur    Parution :partis politiques et protestations au Maroc (1934-2020)    Le PI remporte la présidence de 5 communes sur 6 dans la province d'Aousserd    Armement : Ankara lorgne vers un nouveau lot de S-400 russes    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 septembre 2021 à 16H00    Coronavirus. Les patchs de vaccination arrivent !    L'Opinion : En attendant l'allégement...    MoulZeri3a.com l Une plateforme digitale pour « pérenniser » un métier traditionnel    Entretien entre l'ambassadeur du Maroc et le nouveau ministre libanais des AE Beyrouth    Sahel : La mission Barkhane serait « de plus en plus difficile politiquement »    Lutte contre les menaces NRBC : David Greene relève l'efficacité des FAR    La malédiction Brahim Ghali hante le gouvernement Espagnol    Rabat-Salé-Kénitra : première session du conseil régional consacrée à la refonte du règlement intérieur    Foot africain : Le Ghana vire son sélectionneur national    Coupe du monde de futsal (Lituanie 2021): "Le Maroc a bousculé l'équipe la plus titrée de la compétition", selon la FIFA    Australie : La pratique de l'alternance au Maroc saluée lors d'un séminaire    Reim Partners va gérer le premier OPCI de la CMR    Participation du Maroc à la 2e édition de l'exposition économique et commerciale Chine-Afrique    Ministère de la jeunesse, ministère de la culture... la force et l'âme !    Botola Pro D1 "Inwi" (4ème journée): Aujourd'hui à 19h15, la Jeunesse de Soualem face à l'Olympique de Khouribga    Rapt au Nigeria : libération de dix étudiants    Séisme en Grèce: Un mort et 11 blessés    Tourisme: une stratégie de relance se prépare à Agadir    Attijariwafa bank, « Banque la plus sûre en Afrique » selon Global Finance    Construction/Industrie manufacturière : Les chefs d'entreprises se montrent optimistes    Sept personnes interpellées : Saisie de 2 tonnes de chira à Agadir    Sinopharm et Pfizer: le Maroc recevra des quantités importantes de vaccins    Covid-19 : Plus de 8,26 millions de cas confirmés en Afrique    L'ancien patron de Tesco veut investir 22 milliards de dollars à Guelmim pour résoudre la crise énergétique au Royaume-Uni    Canada. ASMEX promeut le Halal et le Bio «Made in Morocco»    Allemagne : Le parti social-démocrate remporte les élections législatives    Mondial de futsal: le Maroc vaincu par le Brésil    Témoignage : «Monkachi, un homme politique»    Exposition : Voyage dans l'âme de Zokhrouf    Image : La FNM célèbre la photographie artistique    Festival: Il était une fois... le Street Art (Part I)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Covid-19 : l'Algérie à court d'oxygène, le régime pointé du doigt
Publié dans Barlamane le 29 - 07 - 2021

Les pénuries d'oxygène en Algérie ont entraîné un délai de cinq jours d'attente au moins pour obtenir des recharges. La demande pour ce gaz a augmenté de 200% depuis le début de la troisième vague. Les commentateurs n'hésitent pas à remettre en cause l'incurie du régime et de ses institutions.
Les cas graves en Algérie ne cessent d'affluer dans les hôpitaux, les bouteilles d'oxygène se vidant plus promptement qu'elles ne peuvent être remplies. L'Algérie compte actuellement près de 54 240 personnes malades de la Covid-19, dont 4 200 morts, provoquant une saturation des services de santé dans ce pays de 44 millions d'habitants où quelque 167 200 cas de contamination avérée ont été enregistrés depuis le début de la pandémie, selon des chiffres officiels.
Dans plusieurs grandes villes algériennes, les habitants bravent le couvre-feu imposée dans une quête désespérée d'oxygène pour permettre à leurs proches malades de la Covid-19 de respirer, alors que l'épidémie fait rage dans le pays, qui craint un scénario catastrophique. Des vidéos montrant des malades de la Covid-19 morts d'asphyxie cette semaine dans un hôpital à court d'oxygène, dans le nord de la capitale, une région en proie à une forte recrudescence des cas et dont le système de santé est vétuste, ont provoqué une onde de choc.
Dans la capitale Alger où le bilan continue de s'alourdir, des équipes de volontaires se mobilisent pour enlever les corps des victimes mortes chez elles. Cette nouvelle vague intervient alors que le pays est ébranlé par une crise politique et économique tenace et que de nombreux médecins et personnels de santé sont en grève longue en signe de protestation contre le manque de moyens.
La campagne vaccinale est extrêmement lente et à ce jour moins de trois millions de personnes ont été vaccinées. Une situation qui a poussé plusieurs voix de la société civile à s'indigner.
Réaction de Nabila Smail, avocate militante et défenseur des détenus du Hirak, également membre influent du FFS.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.