Bruxelles: Ryad Mezzour expose les ambitions du Royaume    L'Espagne dénonce la violation par l'Algérie de l'accord d'association et de voisinage    Les évènements regrettables de Nador sont indissociables des causes profondes de la migration    Dislog Group signe un nouveau contrat avec Mars Wrigley    Le torchon brûle de nouveau entre Ankara et Athènes    Nasa: l'eau aurait coulé sur Mars durant 1,3 milliard d'années !    Au-delà du concept obsolète de l'espace    Un héritage ancestral de grande richesse    Peut-on inventer une histoire vraie ?    La Clinique Européenne de Casablanca ouvre ses portes    Jeune Afrique : « Algérie-Tunisie, l'autre frontière fermée du Maghreb »    Fouilles journalistiques, du magazine mural au mur de Facebook », nouvel ouvrage du journaliste écrivain Jamal El Mouhafid    CAF Awards 2022: forte présence du Maroc dans la liste des nominés    Adoption d'un projet de décret relatif à la création de la zone d'accélération industrielle de Ain Johra    Bourse de Casablanca: Clôture en baisse    José Manuel Albares : Les causes « du drame de la migration irrégulière », c'est la faim    L'Exécutif cherche à réformer le cadre légal des résidences immobilières de promotion touristique    OTAN : Les Etats-Unis redéployent leurs forces en Europe    Israël: Fin de la coalition gouvernementale, Yair Lapid devient PM intérimaire    Lancement d'un appel d'offres pour la restauration et la réhabilitation du Théâtre Cervantes de Tanger    Ceuta : La justice conclut que le rapatriement des mineurs marocains a violé leurs droits    OTAN : Le Sommet de Madrid a pris des « décisions transformatrices »    Medias Africains : ''Sport News Africa'' place le Wydad sur le toit de l'Afrique    CAF Awards : Les Lions de l'Atlas nominés dans la catégorie "Joueur de l'année"    Najat Rochdi nommée Envoyée spéciale adjointe pour la Syrie    Les Arts et cultures attachés à l'Islam au cœur d'une grande exposition à Paris    Attentats du 13 novembre en France : Salah Abdeslam condamné à la perpétuité incompressible    Migration irrégulière : Des eurodéputés appellent l'UE à appuyer le Maroc    Températures prévues pour le vendredi 1er juillet 2022    Aid Al-Adha: les paniers de repas autorisés, sous conditions, dans les prisons    CWTS Leiden 2022 : L'UM5 de Rabat, seule université marocaine à figurer dans le classement    (Vidéo) MD Talks-Régionalisation: Une vision de demain ancrée dans le passé    (Vidéo) MD Talks-Régionalisation: Quel rôle des Cours régionales des Comptes ?    Hooliganisme à Oujda : La préfecture de police dément tout décès parmi les supporters    Interview avec Hassan Fekkak : « Nous ne déplorons aucun cas d'intoxication aux JM d'Oran »    CAF : Le Maroc fait partie des 10 nominés au titre de la meilleure équipe nationale africaine de l'année    Trois nageurs marocains traversent le Détroit de Gibraltar à la nage en relais    Festival «Jazzablanca» : C'est parti pour la 15ème édition    Festival de cinéma «Les Téranga» de Dakar: Le Maroc invité d'honneur    37 millions DH pour un hub des métiers de l'automobile à Casablanca    JM Oran 2022 : Pour suivre le match Espagne – Maroc    Pourquoi la Turquie attire plus de touristes que le Maroc ? (VIDEO)    Le Maroc accumule 14 ans de retard en matière de droits des femmes    Kia Maroc. Retour remarqué du nouveau Carens    IPPIEM : hausse de 1% au cours du mois de mai (HCP)    Forsa : la SMIT dément les fausses informations concernant 2 appels d'offres    Casablanca: trois morts dans l'effondrement du fronton d'un café    African Lion 2022 : les tirs d'armes retentissent à Cap Draa lors des exercices interarmées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tanger: lancement de l'exercice de recherche et de sauvetage en mer «Sarex Détroit 2022»
Publié dans Barlamane le 26 - 05 - 2022

Le lancement de l'exercice national de recherche et de sauvetage en mer « Sarex Détroit 2022 » a eu lieu, mercredi à Tanger, en présence de personnalités militaires et civiles, et de partenaires de la mission du SAR national.
Organisé par le Département de la pêche maritime, conjointement avec la Marine royale, la Gendarmerie royale, les Forces royales air (FRA) et la Protection civile, cet exercice de recherche et de sauvetage des vies humaines en mer, qui aura lieu au large du port de Tanger Med, consiste en une opération de sauvetage grandeur nature, mettant en scène un navire à passagers en difficulté suite à une voie d'eau nécessitant l'évacuation d'urgence de 50 personnes comprenant de nombreux blessés.
Cet exercice, qui se déroulera jeudi, vise également à contribuer à l'amélioration du niveau de coordination entre les différents intervenants pour une utilisation rationnelle et efficace des moyens navals, aériens et terrestres, et offre une nouvelle opportunité d'entrainement des équipages des unités de sauvetage maritimes et aériennes.
A cet effet, les organisateurs déploieront leurs moyens d'intervention et d'évacuation des rescapés par voie maritime et aérienne, en vue de tester leurs capacités à sauver des personnes en difficulté en mer et à les prendre rapidement en charge sur les plans médical et administratif, une fois acheminées au port.
C'est aussi une occasion pour l'ensemble des partenaires de mettre en application les procédures de gestion et de conduite des opérations complexes de recherche et de sauvetage massif édictées par l'Organisation maritime internationale (OMI) et l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).
S'exprimant lors d'un séminaire national autour de l'organisation du sauvetage aérien et maritime au Maroc et des perspectives de développement futur de cette mission, organisé en marge de cet exercice, le directeur de la formation maritime, des gens de mer et du sauvetage au département de la pêche maritime, Ahmed El Kohen, a souligné la pertinence de la thématique de cet exercice, qui porte sur le sauvetage en masse, se trouvant aujourd'hui au centre des préoccupations de tous les organismes de sauvetage à travers le monde, en raison de sa particularité et de sa complexité, dues au gigantisme des navires à passagers, à la fréquence de leur rotation dans certaines zones, tel que le Détroit de Gibraltar, et à l'importance des moyens à mobiliser pour leur porter assistance.
« Cet exercice répond à notre souci constant d'améliorer les compétences des coordonnateurs et des sauveteurs pour la prise en charge d'un événement de mer de taille. Il permet, par la même occasion, de tester le niveau d'efficacité de nos capacités techniques et matérielles pour répondre convenablement à des situations de détresse en mer, conformément aux pratiques pertinentes dictées par l'OMI et l'OIAC », a-t-il fait savoir.
Le responsable a assuré que les différents exercices organisés par le passé ont permis de renforcer le dispositif SAR national, dans le but de lui permettre de jouer pleinement son rôle et de répondre aux attentes des usagers de la mer croisant les eaux maritimes du Royaume, notant qu'un total de 907 alertes ont été enregistrées en 2021, ayant mobilisé les moyens SAR nationaux et permis de secourir 843 marins et navigateurs, et sauver 12.449 candidats à l'immigration clandestine.
Il a affirmé que le Département de la pêche maritime ne ménage aucun effort afin d'assurer une prestation SAR nationale et régionale de qualité, à travers le renforcement des moyens dédiés au centre de coordination du sauvetage maritime de Bouznika et la mise en place de moyens d'intervention rapides et efficaces.
« Nous comptons améliorer l'organisation du sauvetage maritime pour lui offrir un nouveau cadre plus autonome et plus efficace, lui permettant de mieux assurer la mission de sauvetage des vies humaines en mer et préserver les biens en mer », a-t-il affirmé, relevant que le renforcement du dispositif d'intervention est également pris en compte, grâce à un programme d'acquisition de nouvelles unités, dont deux vedettes SAR, qui sont en cours de construction, pour les régions de Tanger et de Dakhla.
Après avoir souligné que le développement du système de recherche et de sauvetage maritime national est un engagement irréversible vers l'amélioration des capacités requises pour la conduite de la noble mission qui incombe au Maroc en tant qu'Etat côtier, M. El Kohen a salué la coopération étroite et dynamique qui existe entre les différentes composantes civiles et militaires en matière de recherche et de sauvetage maritimes, qui permet de gagner le pari de la sécurité des usagers des eaux maritimes du Royaume.
Il s'est également félicité de l'excellente coopération entre le Maroc et l'Espagne dans le domaine de la recherche et du sauvetage maritimes, qui se manifeste sur le terrain par des actions conjointes de coordination d'opérations de sauvetage, de formation ou d'exercices SAR, saluant la coopération étroite et les échanges fructueux entre le Maroc et les Etats africains, qui se voient davantage développés, et ce à travers les réunions des comités de sauvetage des régions SAR et des actions de formation faisant partie du Plan global de l'OMI, qui prône la coopération internationale dans ce domaine et invite les Etats côtiers à unir leurs efforts.
Dans une déclaration à M24, la chaîne télévisée de l'information en continu de la MAP, le directeur du Centre de coordination du sauvetage maritime (MRCC), Mohammed Drissi, a souligné que cet exercice consiste à simuler la détresse à bord d'un navire à passagers et mobilisera les moyens de sauvetage du département de la pêche maritime, de la Marine royale, de la Gendarmerie royale, des FRA et de la Protection civile, ainsi que d'autres moyens de l'autorité portuaire de Tanger Med et du port de Tanger Ville, pour venir en aide aux rescapés et blessés, et les prendre en charge une fois acheminés au port.
Pour sa part, le commissaire en chef de 1ère classe de l'inspection de la Marine royale, Driss Filali, a indiqué que le Bureau SAR national organise biannuellement l'exercice Sarex Détroit, à titre de gage et de témoignage du partenariat civilo-militaire, et ce en exécution et en réponse aux engagements pris par le Royaume du Maroc, suite à la ratification d'un certain nombre de conventions internationales afférentes au sauvetage des vies humaines en mer.
Cet exercice, qui se déroulera au large du Port Tanger Med en concordance avec l'opération Marhaba 2022, a pour thématique principale « le sauvetage en masse », a-t-il précisé, relevant que le scénario établi vise à porter secours à un ensemble de passagers à bord d'un car-ferry en détresse.
M. Filali a fait savoir que cet événement de trois jours, qui connait la participation des pays membres de l'Initiative 5+5 Défense et des Emirats arabes unis, constitue le cadre idoine pour l'échange des expériences et expertises, en vue de renforcer les capacités en matière de sûreté et de sécurité maritimes.
Cette rencontre, qui s'est déroulée en présence notamment des représentants des services SAR de l'Espagne, de la wilaya de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et des autorités locales, a été marquée par la présentation d'exposés sur « le SAR maritime au Maroc », « les opérations de recherche et de sauvetage en mer » et « le sauvetage aéronautique ».
Il convient de noter que l'Espagne prend part à cet exercice avec un hélicoptère et une unité maritime, et ce conformément aux recommandations de la Convention internationale de 1979 sur la recherche et le sauvetage relatives à la coopération entre les pays voisins dans ce domaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.