Transport routier : soutien exceptionnel supplémentaire pour les professionnels du secteur    L'égalité des genres, principe essentiel pour le progrès    Sahara marocain : la délégation du Maroc met à nu les allégations fallacieuses de l'Algérie    Transport routier : Soutien exceptionnel supplémentaire pour les professionnels du secteur    Dakhla. 5200 ha irrigués par dessalement de l'eau de mer à attribuer aux jeunes et aux investisseurs privés    Le Maroc souligne à New York la place importante de la cause palestinienne    Aïcha Ech-Channa n'est plus    Coronavirus au Maroc: 7 contaminations enregistrées ce dimanche    Aicha Chenna, une grande militante pragmatique s'en va    Casablanca / L'Boulevard : Deux décennies d'existence festive    ''«La vie me va bien» est une histoire personnelle que j'avais envie de partager''    Littérature itinérante. « D'une culture à l'autre »    Sahara marocain : Alger n'a plus les moyens de ses ambitions néocoloniales au Maghreb    Maroc – Sénégal : Pour suivre le match des Lions U23 d'Ammouta    Anass Salah-Eddine, l'oublié de la tanière : "Je progresse..."    L'émotion du père de Brahim Saadoun, après son arrivée au Maroc (VIDEO)    Le premier vélo électrique « Made in Morocco » à l'assaut du marché national    Aïcha Ech-Chenna n'est plus    L'Iran entre révolution et contre-révolution    Un autre club de Premier League courtise Yassine Bounou    Mission de haut niveau de la CEDEAO au Mali: Bamako décline la date du 27 septembre    Les Grands concerts de Rabat : Cheb Khaled enflamme la scène de l'OLM Souissi    ONU-Guerre de l'Ukraine : La chine appelle à ne pas laisser le conflit "déborder"    Palestine : Un Palestinien tué par des balles israéliennes en Cisjordanie    Naufrage au large de la Syrie : 94 morts au dernier bilan    Aïcha Chenna, ange gardien des mères célibataires, est décédée    La chimère algérienne s'estompe!    OCP améliore son CA de 72% au S1-2022    Bourse de Casablanca : le résumé hebdomadaire (19 au 23 septembre)    Figuig : Mohamed Sadiki lance des projets de développement agricole    Raja : Le nouvel entraîneur présenté à la presse et au public    La Banque centrale relèvera-t-elle le taux directeur ?    Italie: ouverture des bureaux de vote pour les élections législatives    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    Saad Lamjarred partage des photos de son mariage    Marrakech : Formation sur les mécanismes onusiens de protection des droits de l'Homme, au profit de 15 journalistes    Rabat, Casa, Tanger, Marrakech...Températures prévues ce dimanche 25 septembre    La Suisse va détruire plus de 10 millions de doses du vaccin Moderna    Botola: le Tunisien Mondher Kebaier nouvel entraineur du Raja de Casablanca    Laver Cup: l'Europe repasse devant grâce à Djokovic (VIDEO)    Ligue des nations: l'Espagne dominée par la Suisse, le Portugal en profite (VIDEO)    Basket-ball: Soufiane Barnoukha fait la promotion de l'image du Maroc    22ème FNF: « Zanka Contact » d'Ismaël El Iraki remporte le Grand prix    Clôture en apothéose du Moussem des fiançailles et du Festival des musiques des cimes à Bouzmou et Imilchil    Laâyoune: Hubert Seillan présente son ouvrage "Le Sahara marocain: l'espace et le temps"    Prévisions météorologiques pour ce dimanche 25 septembre    Cinéma: "Zanka Contact" remporte le Grand Prix du 22è Festival National du Film Tanger    La Somalie va ouvrir un consulat général à Dakhla    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Vaste manifestation marocaine vers Tindouf»: séisme en Algérie après les propos d'Ahmed Raïssouni
Publié dans Barlamane le 17 - 08 - 2022

La figure d'Allal El-Fassi occupe, malgré des décennies de sa disparition, une place centrale dans le champ politique et culturel marocain. Réformateur religieux et homme d'action intransigeant, il apparaît comme l'incarnation immortelle du nationalisme marocain. Ahmed Raïssouni, l'un des théologiens marocains les plus en vue, a provoqué l'ire de l'Algérie après des déclarations sur les vraies frontières du Maroc.
«Vaste manifestation marocaine vers Tindouf, à l'appel du roi» : le Marocain Ahmed Raïssouni, chef de la puissante Union internationale des oulémas musulmans (UIOM) a provoqué un séisme en Algérie en affirmant «que les Marocains sont des millions à marcher sur Tindouf si le roi [Mohammed VI] nous le demande» et que la Mauritanie «était une terre marocaine».
Dernière réaction algérienne en date sur ces déclarations, celle de la ligue algérienne des droits de l'Homme (LADH), une des officines du régime. Dans un communiqué, la LADH décrit M. Raïssouni comme «un disciple du père de la propagande expansionniste marocaine Allal el Fassi a, à travers son appel à marcher sur Laâyoune occupée et Tindouf, tout en niant l'existence d'un autre pays voisin, à savoir la Mauritanie, est sorti de ses prérogatives de président de l'Union mondiale des savants musulmans».
L'idée du grand Maroc est encore vivante. En 2016, Hamid Chabat, ancien secrétaire général de l'Istiqlal, parti politique le plus ancien du Maroc, avait déclaré au cours d'un meeting que la Mauritanie «était une terre marocaine», ressuscitant l'idée du «grand Maroc», élaborée par l'Istiqlal et longtemps défendue par ce parti. Selon cette thèse, le Maroc s'étendait avant l'indépendance en 1956 jusqu'au fleuve Sénégal, Tombouctou et une partie de l'ouest algérien.
Le FLN algérien , indigné, a également dénoncé, la «transformation de cette Union internationale en un outil politique entre les mains de pays qui l'utilisent pour asseoir leur rôle sur le plan géostratégique». Le Haut conseil islamique (HCI) à travers son secrétaire général, Boumediene Bouzid, a qualifié les propos de Raïssouni de «fitna».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.