Ligue des Champions d'Afrique : Le Wydad évite le pire    Vidéo – Le WAC arrache le nul à 10 et ne se fait pas aider par la VAR (1-1)    Un juge suspendu pour avoir critiqué Donald Trump    Match nul pour le WAC    Elections générales sud-africaines 2019: Quel impact sur le Maroc?    Le GAM dévoile sa vision 2022    Noor Midelt I attribué au consortium mené par EDF    Elections européennes: Et c'est parti…    Mammifères    Episode 10 Jésus, une grande figure biblique du Coran: Marie, mère de Jésus, dans le Coran    Un nouveau festival dédié à la «cuisine de rue»    Les 5 marques africaines les plus appréciées, selon African Business Magazine    L'Unesco reproche aux assistants vocaux de véhiculer des "préjugés sexistes"    Délais de paiement des entreprises : L'Intérieur animé de bonnes intentions    Habib El Malki : Les associations constituent un pilier essentiel pour les institutions    Coupe d'Allemagne : La dernière danse de Robben    Lyon prépare son grand ménage d'été    La RSB tout près de sa première étoile africaine    Amir Al Mouminine préside la quatrième causerie religieuse du Ramadan    Recul des prix des actifs immobiliers au premier trimestre    Les personnes vivant seules souffrent plus de troubles mentaux    Les politiques de vaccination contre la rougeole insuffisantes pour contrer l'épidémie    S.M le Roi inaugure la section régionale du Centre national Mohammed VI des personnes en situation de handicap    Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies    Ces tournages qui ont tourné au drame : Resident Evil    Insolite : Enorme surprise pour des étudiants américains    Issam Kamal : Les textes de la chanson marocaine, à quelques exceptions près, n'ont pas encore atteint la qualité souhaitée    Evénements d'Al Hoceima : Le CNDH accueille des mères et membres de familles de détenus    "Matthias et Maxime" de Xavier Dolan, d'amour ou d'amitié...    Al Barid Bank: 16% des transactions réalisées via le canal mobile au T1-2019    Le WAC cherche à plier la finale à Rabat    «Génération Africaine, la force du design» : A la découverte d'une cinquantaine de designers africains    Les déficiences du football national!    Khalid Naciri: «En hommage à celui pleuré, seul, à quatre mille kilomètres d'ici»    «En cas d'insuffisance rénale ou de dialyse, il faudrait s'abstenir de jeûner»    Selon un rapport du Conseil de l'éducation : A peine 83.000 handicapés décrochent un job    Lahoucine Aboudrar, le débonnaire!    Santé. Plus de 3,8 millions de rendez-vous en ligne    Certification de documents : L'administration traîne les pieds    Mohamed Saïd Afifi, le «Hamlet» marocain    Theresa May pose les armes    Conseil national de l'entreprise de la CGEM, focus sur la concurrence    La guerre contre l'Iran n'aura pas lieu    Plus de 30.000 tentatives d'immigration clandestine ont été mises en échec en 2019    Pas de cessez-le-feu en vue en Libye : Haftar reçu par Macron à Paris    La politique sanitaire exposée en séance plénière de la Chambre des représentants    L'Everest pour la 23ème fois    2ème Festival Meknès du théâtre : Une édition dédiée au Prix Hassan El Mniai    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tous les indicateurs au vert pour BCP
Publié dans Challenge le 06 - 03 - 2018


La moisson a été bonne pour le groupe BCP en 2017.
La banque dirigée par Mohamed Benchaâboun a en effet réalisé un produit net bancaire consolidé poursuit en amélioration de 4,5%. « Cette performance a été possible notamment grâce à la croissance des activités des filiales spécialisées et internationales », a expliqué Mohamed Benchaâboun lors de la conférence de presse organisée le 06 mars 2018 à Casablanca pour présenter les réalisations financières du groupe au titre de l'exercice 2017. Notons que le résultat net consolidé du groupe BCP s'apprécie de 12,3% à 3,4 milliards de DH. Le RNPG, de son côté, est en augmentation de 7,5% à 2,8 milliards de DH. Plus précisément sur le marché marocain, le top management a fait remarquer que la Banque au Maroc continue d'améliorer son positionnement et de jouer un rôle capital dans la collecte de l'épargne nationale avec 26,3% de part de marché sur les dépôts, au terme d'une collecte additionnelle de plus de 12 milliards de DH auprès des particuliers résidents et Marocains du Monde. La Banque Centrale Populaire a aussi une distribué plus de 8,5 milliards de DH de crédits au titre de l'exercice 2017, portant ainsi sa part de marché sur ce segment à près de 24%. En ce qui concerne les comptes sociaux, la BCP a enregistré une amélioration de 10% de son résultat net à 2,2 milliards de DH. « Nos performances en 2017 ont été très positives. Sur le marché marocain, nos résultats ont augmenté de 12,4% par rapport à l'année dernière. Et nous avons aussi poursuivi notre stratégie de développement sur le continent africain », a souligné Kamal Mokdad, directeur général en charge de l'International du groupe BCP. Justement à l'international, le groupe a réalisé de très bonnes performances. Ainsi, les filiales de la Banque de l'International confirment une trajectoire de développement soutenue, affichant notamment une nette progression de l'ensemble de leurs agrégats financiers. L'évolution du produit net bancaire, en nette accélération, atteint près de 18% au titre de l'exercice 2017.
Le top management a noté que le réseau des Banques Atlantique, plus particulièrement, a enregistré une évolution positive de l'activité d'intermédiation avec une croissance de près de 16% des dépôts et de 25% des crédits, s'accompagnant d'une bonification de la marge d'intérêt clientèle de près de 25% au titre de l'exercice 2017. Par ailleurs, engagée dans l'exécution d'un plan stratégique d'envergure, la Banque de l'International enregistre une nette amélioration de sa profitabilité et affiche un coefficient d'exploitation en amélioration de plus de 3 points et un résultat net en augmentation significative au titre de l'exercice 2017.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.