Un voyage dans les tréfonds de la peinture marocaine!    Projet d'Akon en Afrique    SundanceTV lance son 1er concours de courts métrages    Najib Bensbia se glisse parfaitement dans une peau féminine    UE : Nouveau financement de 30 millions d'euros au Liban    Covid-19 à Tanger: les autorités ferment le marché de Hay Benkirane    Crédit immobilier : Bank Of Africa lance la 1ère plateforme en ligne de crédit immobilier    Casablanca: une voiture folle provoque d'importants dégâts sur l'autoroute (VIDEO)    Change: les devises étrangères contre le dirham marocain    Covid-19: les Philippines, premier pays à réimposer un large confinement    Elections sénatoriales-Egypte: un Marocain à la tête d'une mission d'observation    Conférence de soutien au Liban: 250 millions d'euros d'aides internationales    Botola Pro D1 : programme de la 21ème journée    Violation de l'état d'urgence sanitaire: 742 personnes poursuivies à Taroudant    21ème journée de la Botola Pro D1 : Des rencontres à couteaux tirés    Le Groupe OCP fête ses 100 ans d'existence    Une humble pensée d'une petite germe nommée Abderrahmane El Youssoufi    La rentrée scolaire, c'est dans trois semaines    Dépression : La vitamine D ne sert à rien    Frère Jean, ex-photographe de mode devenu moine orthodoxe dans les Cévennes    Les œuvres de l'artiste danoise Lene Wiklund illuminent l'espace Dar Souiri    Charlize Theron dénonce les conditions de tournage de "Braquage à l'italienne"    Recul des ventes de la quasi-totalité des secteurs au premier semestre    Classée 2ème destination dans le monde : La ville ocre dans le top 25 du TripAdvisor    Réouverture des salles de sport    Ligue des champions Messi au rendez-vous de Lisbonne    D'aucuns prônent un dépistage massif en faveur du personnel soignant    Signature d'une convention d'objectifs pour le développement du football féminin    Covid-19 / Maroc: Les guérisons augmentent nettement    Rentrée scolaire: le ministère réagit à des informations « erronées »    Coronavirus : 1.230 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 33.237 cas cumulés dimanche 9 août à 18 heures    Manchester City bourreau du Real de Zidane    Le Bayern et le Barça en quart !    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude pour l'initiative royale    La FIDHOP s'oppose au 3e mandat de Ouattara    Au bord du naufrage!    «Les petits porteurs ont aussi soutenu le MASI»    Coronavirus: 23 joueurs et membres du staff de l'Ittihad de Tanger testés positifs    Colombie: Arrestation de l'ancien président Alvaro Uribe    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    Un dimanche chaud dans la majeure partie du Maroc    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Il fait l'actu : Mohamed Dardouri, wali chargé de la coordination nationale de l'INDH
Publié dans Challenge le 04 - 01 - 2019

La troisième phase de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) place la promotion du capital humain au centre de ses objectifs, a souligné, jeudi à Guelmim, le wali chargé de la coordination nationale de l'INDH, Mohamed Dardouri.
S'exprimant lors d'une rencontre de communication avec les différents acteurs de la région de Guelmim-Oued Noun, dans le cadre d'une série de rencontres régionales visant à expliquer les principaux axes de la 3ème phase de l'INDH, lancée par SM le roi Mohammed VI en septembre dernier, Mohamed Dardouri a indiqué que cette nouvelle phase vise à améliorer les indicateurs du développement humain dans l'enseignement, la santé, l'intégration des jeunes, et à pallier le déficit accusé dans les infrastructures de base dans les régions pauvres, tout en focalisant sur le capital humain.
Et d'ajouter que l'Initiative nationale dans sa 3ème phase prône une nouvelle approche en matière de gouvernance basée sur un diagnostic minutieux des besoins, la mise en place de programmes d'action bien définis et adoptés de manière contractuelle, le réseautage et le professionnalisme.
Mohamed Dardouri a précisé dans ce sens que la 3ème phase portera sur quatre programmes fondamentaux, le premier consistant à pallier le déficit accusé au niveau des infrastructures et des services sociaux de base afin de consacrer le progrès réalisé au cours des deux précédentes phases, en parfaite harmonie avec les autres programmes sectoriels du gouvernement et ce, à travers la réduction du déficit en matière d'infrastructures et de services de base, plus particulièrement en milieu rural, surtout en matière d'accès au réseau routier, à l'eau potable, à l'électrification rurale, et aux services élémentaires de santé et d'éducation.
Le deuxième programme, a-t-il encore expliqué, concerne l'accompagnement des personnes en situation de précarité avec pour finalité de consolider les acquis et le développement réalisés par les programmes mis en œuvre au cours des deux précédentes phases, d'améliorer la qualité des services dispensés à cette catégorie sociale, d'assurer un suivi de qualité à ces franges de la société dans des centres spécialisés et leur faciliter l'insertion sociale et professionnelle.
Quant au troisième programme, a dit Mohamed Dardouri, il porte sur l'amélioration du revenu et l'intégration économique des jeunes afin de consacrer une nouvelle culture tendant à créer une valeur durable à travers l'adoption de « l'approche projet », et de promouvoir la mobilisation des acteurs au sein du système de l'Initiative et la diffusion des bonnes pratiques via trois leviers visant l'amélioration de l'efficacité, en assurant l'accompagnement des porteurs par des consultants en entreprise, la promotion de l'emploi des jeunes et l'adoption d'une approche globale à même de renforcer l'efficacité du « rôle de médiation » entre l'offre et la demande sur le marché du travail.
Le quatrième et dernier programme, a-t-il poursuivi, concerne le développement du capital humain des générations montantes en vue de transcender les principaux obstacles au développement humain et ce, à travers l'accompagnement des personnes tout au long des étapes de leur croissance, en mettant ainsi l'accent sur les aspects immatériels du développement humain durant deux étapes déterminantes de la vie, à savoir la petite enfance, et la période de l'enfance et la jeunesse.
Mohamed Dardouri a relevé dans ce sens que l'INDH vise à réduire les disparités sociales et à redonner espoir à la population cible issue de zones défavorisées dans les milieux rural et urbain, à travers le renforcement du système de santé maternelle et infantile, l'amélioration de la nutrition des enfants, l'appui au développement de l'enfant aux niveaux intellectuel et social, la lutte contre la déperdition scolaire, l'encouragement de l'excellence scolaire, l'accompagnement des élèves en période d'orientation et la promotion de l'épanouissement des enfants et des jeunes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.