Bac à Casablanca: la belle initiative du caïd de Sbata (VIDEO)    A la demande du gouvernement, RAM devra céder 20 appareils et donc réduire ses effectifs du tiers    La finale de la Coupe du Portugal de football n'aura pas lieu à Lisbonne    Compétences numériques : Microsoft et LinkedIn soutiennent le retour à l'emploi    Démission du gouvernement français: ce que l'on sait    Coronavirus : 246 nouveaux cas, 13.215 cas au total, vendredi 3 juillet à 10h    ONCF: 350.000 voyageurs depuis l'annonce du déconfinement    Bac au Maroc: l'épreuve d'arabe a fuité sur Facebook    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 246 nouveaux cas, 13.215 au total    Casablanca : Les épreuves du Bac sous haute sécurité sanitaire    Ouvertures des frontières: L'Espagne reste fermée aux Marocains, Algériens et Chinois    Laâyoune : Près de 12 tonnes de drogue incinérées    Fès: drame évité de justesse à l'ancienne médina    Tawtik.ma : Plus de 400.000 opérations gérées annuellement sur la plateforme    Interview – NoboxLab: Une startup tangéroise qui promeut la formation à distance    Forum Sino-Arabe : une alliance stratégique renforcée    Edouard Philippe présente sa démission    Remaniement : le Premier ministre français Édouard Philippe démissionne, son remplaçant désigné dans quelques heures    Un PJDiste ose : « Les Amazighs et les Juifs marocains d'Israël sont des traitres »    Devises vs Dirham: les cours de change de ce vendredi 3 juillet    Edito : Bac    Mohamed Ziane écope d'une année de suspension d'exercice de la fonction    Musées: Le ministère de la Culture appuie la FNM    Et si Casablanca retrouvait son statut de «ville monde»?    Le Maroc réitère sa demande à Amnesty international    Plan israélien d'annexion : le groupe arabe auprès de l'Unesco, présidé par le Maroc, vent debout contre le projet    Le CSPJ plaide pour la préservation de l'indépendance de la justice    Installation à Lima du groupe d'amitié parlementaire Pérou-Maroc    Aymane Mourid signe à Leganés jusqu'en 2024    Championnat national virtuel de muai-thaï    Marocains bloqués à l'étranger: rapatriement d'un nouveau groupe depuis l'Égypte    Le WAC se prépare à défendre son titre    Amekraz/CNSS. Il y'a encore plus grave    L'appel de la Palestine à la communauté internationale pour contrecarrer l'arbitraire israélien    Après l'allégement des mesures de confinement, la reprise des tournages fait face à une série de difficultés    Nouvelles "mesures de résistance" en faveur du cinéma    Cinq œuvres de réalisateurs marocains subventionnées par Doha Film Institute    Driss Lachguar préside vendredi et samedi trois réunions régionales    Lions de l'Atlas. Chadli pour succéder à Revel ?    Les allégations des adversaires de l'intégrité territoriale du Royaume mises à nu    Détournement de l'aide par le polisario et l'Algérie: le Parlement européen se saisit officiellement de l'affaire    Officiel: Achraf Hakimi rejoint l'Inter    Le beau message de Bachir Abdou à Saad Lamjarred (PHOTO)    « Folle de lui » de TiiwTiiw & LACRIM enflamme la toile    Comment Kabila détournait les richesses de la RDC    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    Liga: un Marocain signe à Leganés    Visite de soutien et de solidarité du Premier secrétaire à l'Ambassadeur de Palestine à Rabat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mobile money : Inwi lance sa filiale
Publié dans Challenge le 03 - 09 - 2019

inwi voit grand en ce qui concerne le marché du mobile money au Maroc.
L'opérateur télécom vient en effet de lancer une filiale dédiée à cette activité. Il s'agit de inwi money, dont la cérémonie de lancement officiel a eu lieu à Casablanca le 3 septembre. Egalement baptisée inwi money, la solution que propose cette nouvelle filiale vise à permettre à chaque détenteur de téléphone portable de disposer d'un « porte-monnaie mobile » et ainsi avoir accès à de nombreux services financiers.
« inwi devient ainsi le premier opérateur télécom à lancer son offre de mobile money au Maroc. Notre objectif est de participer à la diversification des moyens de paiement au Maroc, à l'accélération de l'inclusion financière du plus grand nombre de Marocains et à la dématérialisation des transactions en cash », a assuré Ghassane El Machrafi, président d'inwi money.
« Avec inwi money, les clients pourront accéder à une large panoplie de services financiers simplement à partir de leur téléphone mobile. Il s'agit essentiellement de deux familles de services : les transferts et les paiements. Les transferts permettent d'émettre et de recevoir, directement sur son mobile, des sommes d'argent, y compris bientôt de l'international. Les paiements, quant à eux, permettent de régler des factures, des produits et des services à partir de son téléphone mobile », a-t-il poursuivi.
Lire aussi: https://www.challenge.ma/inwi-lance-sa-nouvelle-application-109924/
Comment marche le service inwi Money ?
L'opérateur explique que la souscription peut se faire sur des téléphones basiques pour les clients inwi en composant le *800#, et que tous les détenteurs de mobile, qu'ils soient clients inwi ou pas, peuvent télécharger gratuitement l'application « inwi money » sur iOS ainsi que sur Android et créer leurs comptes directement depuis leurs smartphones ou dans toutes les agences inwi.
La filiale du fonds d'investissement Al Mada précise aussi que le client n'a aucun document à produire pour activer son porte-monnaie mobile tant qu'il ne dépasse pas le plafond de 200 DH. « Au delà, il devra se rendre en boutique inwi pour activer un plafond supérieur (Jusqu'à 20.000 DH). Pour alimenter ou débiter son compte, le client pourra se rendre dans tous les points de vente agréés », a ajouté le top management.
En termes de coûts, il faut savoir que certaines opérations, telles que l'activation du porte-monnaie inwi money, mais aussi les versements, les paiements de recharges inwi et les réceptions de transferts, sont totalement gratuites. Toutefois, notons que les commissions pratiquées sur l'émission de transferts mobiles et les retraits sont de 10 DH pour un transfert de 1.000 DH. Il va sans dire qu'avec le lancement de cette nouvelle activité, inwi met ainsi une pression sur ses deux autres concurrents sur ce segment.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.