L'américain BayBridgeDigital à la recherche de 150 profils en CDI au Maroc    Blanchiment : Levée de boucliers au Parlement    Dialogue inter-libyen à Tanger: Le Haut Conseil de l'Etat libyen satisfait des résultats    Evolution du coronavirus au Maroc : 3508 nouveaux cas, 359.844 au total, mardi 1er décembre à 18 heures    Vague de froid à Zagora: les autorités se mobilisent    ADM : 500 millions de recettes en moins à cause de la Covid    Maroc-UE : Nasser Bourita invite les Européens à aller vers le « more for more »    Emploi. Le handicap n'est pas une fatalité    Jennifer Lopez complètement nue    La réalisatrice Sofia Alaoui sélectionnée aux César 2021    « Qendil ». Le nouveau single rock de Ayoub Hattab    Ikken: World Ptx Summit, un véritable carrefour pour la communauté des hydrogènes verts    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme dénonce l' agression perpétrée par les nervis du Polisario contre la manifestation pacifique des Marocains à Paris    Driss Lachguar : Pour les Marocains, la cause palestinienne compte tout autant que la cause nationale    Une association appelle à la gratuité du vaccin anti-Covid    Mission française au Maroc : le port du masque désormais obligatoire à partir du CP    Phase II : Lancement de l'accompagnement psychiatrique pour les enfants bénéficiaires de la Grâce Royale    Nouveau revers pour Donald Trump    Paris: la Tour Eiffel rouvrira à cette date    L'Opinion : Maquiller l'échec par l'intox    Oujda : La culture et l'art, créneaux de développement    El Otmani met en évidence l'élan de développement    L'Union européenne verse 8,5 milliards d'euros pour en soutien aux programmes de chômage partiel    Fonds Mohammed VI d'investissement, fer de lance de la relance économique    Algérie: trois ans de prison requis contre Karim Tabbou    Les outils d'échanges et la passion de la lecture    2è festival Al-Mahsar pour la culture et le patrimoine hassanis    «Mohamed Choukri... Tanger et les écrivains étrangers»    Appel à la lutte contre les formes contemporaines d'esclavage    Ouaddar, Boukaa, Ahrach et Colman représenteront le Maroc    BAM: vers une nouvelle baisse du taux directeur ?    Rokhas: une plateforme au service du citoyen    Fès: L'ENCG s'allie au groupe français ESC Clermont    Le chef du gouvernement espagnol attendu à Rabat    Le FUS s'appuiera sur la jeunesse    Le Youssoufia Berrechid, les prémices d'une saison prometteuse    Message du roi Mohammed VI au président roumain    Juventus-Dynamo Kiev: Stéphanie Frappart première arbitre femme en Ligue des Champions masculine !    Qualifications CAN U20: Ce ne sera pas facile pour l'équipe nationale !    Supercoupe de la CAF : La RSB cherche à jouer au Qatar !    L'Espagne défend la centralité de l'ONU dans le règlement de la question du Sahara    Covid-19: l'OMS a fait une promesse    L'OCI réaffirme son attachement à l'accord de Skhirat comme base à toute solution définitive en Libye    Visé par une enquête, le médecin de Maradona évoque un patient "ingérable"    Anouar Dbira : Nous tenterons de gagner la Coupe duTrône    Coup d' envoi du Salon du Maroc des arts plastiques à Fès    La cause palestinienne est la clé de voûte de toute solution permanente et globale au Moyen-Orient    Outat Al Haj: décès du camarade Mohamed Idrisi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives
Publié dans Challenge le 06 - 04 - 2020

Ils sont une quarantaine de marocains qui se retrouvent bloqués aux Maldives. Aujourd'hui, ils veulent avoir de la visibilité.
Les Maldives ont fermé leur espace aérien le 28 mars dernier. Depuis, plusieurs personnes se retrouvent bloquées dans la république composée d'îles. Parmi eux, des marocains travaillant là-bas et des touristes.
Leur situation devient aujourd'hui alarmante. Les hôtels, qui ont fermé pour manque de touristes, ont entrepris plusieurs mesures d'austérité. Ainsi, deux repas seulement sont servis par jour, en plus des coupures d'électricité et d'eau chaude. Autre mesure : ils ont imposé au personnel un congé forcé.
Lire aussi : Coronavirus : Nezha El Ouafi décrypte sur MFM Radio les mesures prises au profit des MRE
Les Maldives ont décidé de rouvrir leur espace aérien lors des prochains jours. « Les pakistanais, indiens, sri-lankais, russes… seront rapatriés chez eux. Les marocains pourront le faire à partir du 16 mars. Je serai en congé forcé d'ici-là. Mais pour l'instant, je ne sais pas quand je pourrais quitter le pays vu que le Maroc a fermé son espace aérien », explique Nawal Hammama, employée front desk dans un hôtel dans la région de Kaafu.
Lire aussi : Ce que vous devez savoir sur le coronavirus
Elle explique que les conditions de vie se détériorent de jour en jour. En plus de la chaleur, elle a souffert de trois intoxications alimentaires jusqu'à présent. « Les restaurants de l'hôtel sont fermés. Nous sommes obligés de nous contenter des plats de la cantine du personnel qui sont pour la majorité à base de riz. De plus, tous les commerces sont fermés », souligne la marocaine qui se retrouve aujourd'hui obligée à assurer plusieurs tâches comme le ménage et la restauration. Son souhait, tout comme les autres marocains bloqués aux Maldives, est de savoir à quelle date elle pourrait revenir au Maroc. « A partir du 16 mars, les marocains risquent d'être les seuls à rester ici. La situation pourrait alors devenir insupportable », se désole Nawal Hammama.
Pour rappel, les Maldives comptent actuellement 19 cas confirmés de contamination au coronavirus dont 13 sont guéris.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.