Espagne : La compagnie Binter inaugure une ligne aérienne depuis et vers Fès    فيروس كورونا : المغرب يسجل 3306 إصابات جديدة و3 وفيات في 24 ساعة الأخيرة    Jeux méditerranéens : La sélection marocaine de football (U18) battue en demi-finale    Formule E : Le pilote suisse Edoardo Morata remporte l'e-prix de Marrakech 2022    Jeux méditerranéens : Trois médailles d'argent et deux de bronze pour le Maroc (athlétisme)    Italie : La communauté marocaine bénéficie d'un consulat mobile    Diaspo #246 : Zineb Mekouar suit la littérature comme un fil d'Ariane grâce à sa grand-mère    CAN féminine: bon départ pour les Lionnes de l'Atlas (VIDEO)    Météo Maroc: temps assez chaud ce dimanche 3 juillet    Foot U18: fin de l'aventure pour le Maroc (VIDEO)    Botola Pro: l'AS FAR bat l'OCK et termine la saison à la 3e place (VIDEO)    Mali: l'ambassadeur d'Espagne convoqué après des propos sur une implication de l'Otan    Restrictions commerciales algériennes : l'Espagne transfère à l'UE les plaintes des hommes d'affaires    Région TTA: plus de 14.800 candidats passeront le rattrapage du bac    Maroc/Covid-19: 3.306 nouveaux cas et 3 décès ces dernières 24h    Covid-19: le ministère de la santé recommande une dose de rappel du vaccin pour les personnes âgées    Immigration illégale : Le Maroc fait face à une "situation extrêmement complexe" affirme le ministre espagnol de la Migration    Amal Ayouch réagit à la condamnation de Faouzi Skalli    Le leadership marocain en matière de sécurité énergétique et alimentaire mis en avant à Naples    Dakar: "Annato" de Fatima Boubekdi remporte le Grand Prix du chef de l'Etat du 3-ème Festival de cinéma "Les Téranga"    L'activité industrielle poursuit son amélioration    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Abdelhadi Baraka    Echange de tirs dans le Kentucky: Trois policiers tués, l'assaillant arrêté    Casablanca, capitale marocaine du Jazz pendant trois jours (vidéo)    Maroc-Japon: Signature d'un Accord de prêt de 1,6 MMDH pour améliorer l'environnement des apprentissages    L'apostille : Dbibina a bien cru être atteint de Polyopie, avant que Fouad Abdelmoumni, Aziz Chahir et Ali Anouzla ne le rassurent    Ambiance festive pour l'ouverture de Jazzablanca (VIDEO)    Casablanca : Mise en échec du trafic de 2 tonnes de résine de cannabis    Devant la Commission des finances, Nadia Fettah décortique la loi sur les pratiques anticoncurrentielles    Marché des capitaux : Plus de 27,7 milliards DH de levées    African Lion 2022 : Cap Draâ sous un déluge de feu    Abattage, écorchage, stockage... Les conseils de l'ONSSA pour l'Aïd al-Adha    Sahara : Séminaire sur la dévolution des compétences législatives dans les régions autonomes    Selon le Sunday Business Post, le roi Mohammed VI a changé la face du Maroc    Vidéo. Jeux méditerranéens: une deuxième médaille d'or pour le Maroc    Renouvellement du mandat de la MINUSMA: Bamako pose ses conditions    Libye: des manifestants investissent le siège du Parlement    Un étudiant déguisé en femme pour passer les examens condamné à de la prison ferme    L'ANME tient une « rencontre communicationnelle » à Casablanca    Remise des prix de la deuxième phase du programme éducatif « inwi Challenge » (VIDEO)    Maroc: lancement de la campagne de sensibilisation à la cybersécurité    Sahara: Staffan de Mistura attendu samedi à Rabat pour une nouvelle tournée dans la région    Marhaba 2022 : Journée infernale pour des Marocains bloqués à Ceuta    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feue Maria Rosa de Madariaga    Général Stephen J. Townsend : « Les Forces Armées Royales ont atteint les standards de l'OTAN »    Maluma sort du silence après l'annulation de son concert à Marrakech    Agenda culturel: les bons plans de ce vendredi et du week-end    Théâtre Cervantes : L'appel d'offres pour la restauration et la réhabilitation est lancé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Intégrité territoriale : le torchon brûle entre les autorités marocaines et le HRW
Publié dans EcoActu le 25 - 12 - 2020

Les autorités marocaines ont dénoncé « fermement » la tentative désespérée de Human Rights Watch (HRW) visant à porter atteinte aux succès réalisés par le Maroc, sur le terrain et sur le plan diplomatique, pour défendre son intégrité territoriale, ainsi que l'exploitation « flagrante » par l'ONG du dossier des droits de l'Homme pour faire véhiculer ses positions politiques vis-à-vis du Sahara marocain et attribuer des accusations mensongères aux autorités publiques.
Dans un communiqué, la Délégation interministérielle aux droits de l'Homme (DIDH) affirme avoir pris connaissance de la publication d'un communiqué de HRW, le 18 décembre 2020, qui revendique et promeut un discours politique hostile à l'intégrité territoriale du Maroc et aux récents développements positifs qu'a connus cette question, ajoutant que ce communiqué, renferme, comme à l'accoutumée, des allégations dénuées de tout fondement et ne se basant sur aucune réalité, dans le dessein de conférer un caractère des droits de l'Homme à son discours au détriment des règles universellement reconnues, relatives à l'impartialité et à l'objectivité régissant les actions des organisations non gouvernementales œuvrant dans le domaine des droits de l'Homme.
Les autorités marocaines, note le communiqué, réfutent catégoriquement l'adoption par HRW de la thèse des ennemis du Maroc en ce qui concerne l'intervention pacifique et légitime pour rouvrir la route reliant entre le Maroc et la Mauritanie, dans la zone d'El Guerguarat, ajoutant que cette intervention a eu lieu après l'épuisement de tous les voies, y compris les appels récurrents du Secrétaire général de l'ONU et les résolutions du Conseil de sécurité soulignant la nécessité de ne pas porter atteinte à la liberté de circulation des personnes et des biens dans cette zone.
Cette intervention pacifique et équilibrée pour rouvrir cette route vitale reliant deux continents depuis des siècles a eu droit à un soutien total par la communauté internationale, rappelle la même source, ajoutant que ce qui confirme le caractère politique du communiqué de l'Organisation c'est son immixtion dans les relations entre les pays et leurs décisions souveraines, soulignant que la reconnaissance par les Etats-Unis de la marocanité du Sahara constitue un prolongement de leur soutien continu à l'initiative marocaine d'autonomie depuis sa présentation à l'ONU en 2007. Depuis, cette proposition est considérée par le Conseil de sécurité comme sérieuse et crédible, relève le communiqué.
La Délégation précise en outre que la méthodologie biaisée adoptée par HRW, que les autorités marocaines n'ont cessé de réfuter, a présenté des faits qui ne reflètent pas la réalité, dans la mesure où « cette organisation aurait mieux fait de dénoncer l'exploitation des enfants à des fins politiques par les milieux séparatistes au lieu d'accuser les autorités marocaines qui sont intervenues en application de la loi pour protéger ces derniers de cette exploitation.
Selon les autorités marocaines, l'ONG ignore en même temps la campagne d'embrigadement des enfants dans les camps de Tindouf et leur exploitation dans la propagande de guerre et d'incitation à la haine, en faisant mauvais usage des mesures préventives adoptées par les autorités marocaines contre la propagation de la pandémie dans le but de préserver le droit à la vie et à la santé.
L'appel de HRW à confier à la MINURSO la prérogative de superviser la situation des droits de l'Homme dans les provinces du Sud du Royaume, sous prétexte que le reste des missions de paix dans le monde en font de même, n'a d'autre but que de diffuser des contre-vérités, puisque « la supervision des droits de l'Homme est confiée uniquement à sept missions de paix sur 14, et ce dans des pays ou des zones de conflits marqués par des crimes qui relèvent du Droit international humanitaire et non pas du Droit international des droits de l'Homme », a poursuivi la Délégation dans son communiqué.
A cet égard, la Délégation a tenu à rappeler à l'Organisation que la supervision des droits de l'Homme dans les provinces du Sud est confiée au Conseil National des Droits de l'Homme (CNDH), en tant qu'institution constitutionnelle indépendante, notant que le rôle de ses comités régionaux au Sahara marocain a été salué par les résolutions successives du Conseil de sécurité, dont la dernière en date est celle (2548) adoptée fin octobre 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.