Migration : Des médias européens mettent en lumière l'approche humaniste prônée par le Maroc    Jeux Méditerranéens/Foot U18: le Maroc battu en demi-finale par l'Italie 2 à 1    Jeux Méditerranéens / Football / Maroc-Italie (1-2) : Les Lionceaux joueront la 3e marche du podium face aux Turcs    CAN Féminine 2022 / Maroc-Burkina Faso 1-0 : 3 points très importants pour la suite ! Ghizlane Chebbak Meilleure joueuse du match    فيروس كورونا : المغرب يسجل 3306 إصابات جديدة و3 وفيات في 24 ساعة الأخيرة    Espagne : La compagnie Binter inaugure une ligne aérienne depuis et vers Fès    Jeux méditerranéens : La sélection marocaine de football (U18) battue en demi-finale    Formule E : Le pilote suisse Edoardo Morata remporte l'e-prix de Marrakech 2022    Jeux méditerranéens : Trois médailles d'argent et deux de bronze pour le Maroc (athlétisme)    Italie : La communauté marocaine bénéficie d'un consulat mobile    Diaspo #246 : Zineb Mekouar suit la littérature comme un fil d'Ariane grâce à sa grand-mère    Météo Maroc: temps assez chaud ce dimanche 3 juillet    Le président de la CAF débarque au Maroc pour assister à l'ouverture de la CAN féminine    Baccalauréat 2022 : un taux de réussite de 75,27% à Rabat-Salé-Kénitra au titre de la session normale    Covid-19 : 3.306 nouveaux cas, plus de 6,55 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccin    Covid-19: le ministère de la santé recommande une dose de rappel du vaccin pour les personnes âgées    Mali: l'ambassadeur d'Espagne convoqué après des propos sur une implication de l'Otan    Amal Ayouch réagit à la condamnation de Faouzi Skalli    Le leadership marocain en matière de sécurité énergétique et alimentaire mis en avant à Naples    Dakar: "Annato" de Fatima Boubekdi remporte le Grand Prix du chef de l'Etat du 3-ème Festival de cinéma "Les Téranga"    L'activité industrielle poursuit son amélioration    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Abdelhadi Baraka    Echange de tirs dans le Kentucky: Trois policiers tués, l'assaillant arrêté    Casablanca, capitale marocaine du Jazz pendant trois jours (vidéo)    Maroc-Japon: Signature d'un Accord de prêt de 1,6 MMDH pour améliorer l'environnement des apprentissages    L'apostille : Dbibina a bien cru être atteint de Polyopie, avant que Fouad Abdelmoumni, Aziz Chahir et Ali Anouzla ne le rassurent    Ambiance festive pour l'ouverture de Jazzablanca (VIDEO)    Casablanca : Mise en échec du trafic de 2 tonnes de résine de cannabis    Devant la Commission des finances, Nadia Fettah décortique la loi sur les pratiques anticoncurrentielles    Marché des capitaux : Plus de 27,7 milliards DH de levées    African Lion 2022 : Cap Draâ sous un déluge de feu    Abattage, écorchage, stockage... Les conseils de l'ONSSA pour l'Aïd al-Adha    Sahara : Séminaire sur la dévolution des compétences législatives dans les régions autonomes    Selon le Sunday Business Post, le roi Mohammed VI a changé la face du Maroc    Vidéo. Jeux méditerranéens: une deuxième médaille d'or pour le Maroc    Renouvellement du mandat de la MINUSMA: Bamako pose ses conditions    Libye: des manifestants investissent le siège du Parlement    Un étudiant déguisé en femme pour passer les examens condamné à de la prison ferme    L'ANME tient une « rencontre communicationnelle » à Casablanca    Remise des prix de la deuxième phase du programme éducatif « inwi Challenge » (VIDEO)    Les cas de variole du singe triplent en Europe, selon l'OMS, en Afrique concernée    Sahara: Staffan de Mistura attendu samedi à Rabat pour une nouvelle tournée dans la région    Marhaba 2022 : Journée infernale pour des Marocains bloqués à Ceuta    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feue Maria Rosa de Madariaga    Général Stephen J. Townsend : « Les Forces Armées Royales ont atteint les standards de l'OTAN »    Maluma sort du silence après l'annulation de son concert à Marrakech    Agenda culturel: les bons plans de ce vendredi et du week-end    Théâtre Cervantes : L'appel d'offres pour la restauration et la réhabilitation est lancé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Casablanca: la nouvelle maire réussira-t-elle à relever le challenge ?
Publié dans Finances news le 18 - 09 - 2021

Elle dispose d'une majorité confortable pour mener à bien son programme.
Plusieurs projets ont accusé un sérieux retard, impactant la bonne gestion de la ville.

Par C. Jaidani

Voirie, éclairage, assainissement, transport, espaces verts, habitat anarchique, mise à niveau urbaine…, le mandat de la nouvelle maire de Casablanca est synonyme de plusieurs défis à relever. La métropole tourne la page des islamistes et se dote d'une nouvelle coalition regroupant le RNI, l'Istiqlal et le PAM. C'est en quelque sorte une mouture miniaturisée du nouveau paysage politique sorti des élections du 8 septembre. A l'issue du scrutin communal, Nabila Rmili a été portée à la tête de la ville de Casablanca. Cette femme battante qui occupe également le poste de directeur régional de la Santé de Casablanca-Settat, est connue pour son professionnalisme, son sens de l'écoute et de l'organisation. En dépit de plusieurs contraintes, elle a fait montre de beaucoup de volonté et de perspicacité dans la gestion de la crise sanitaire.
Sur le plan politique, force est de constater que Rmili n'est pas dépaysée à cet environnement. Elle a déjà occupé auparavant le poste de viceprésidente de l'ancien maire de la ville. Elue communale dans la circonscription de Sbata, un poste qu'elle a remporté lors des deux précédentes élections, la nouvelle maire est la fille de Bouchaib Rmili, ancien préfet de police de Casablanca. Elle est mariée à Taoufik Kamil, député RNI et président de la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI). Après la cérémonie de passation des pouvoirs avec Abdelaziz El Omari, prévue incessamment, Nabila Rmili doit se pencher au plus vite sur les dossiers chauds qui impactent la gestion et l'organisation de la ville. Considérée comme le véritable poumon économique du Royaume, Casablanca fait face à des contraintes majeures qui perturbent son développement.
«Le nouveau Conseil de la ville doit apporter des réponses rapides aux différentes problématiques posées et aux challenges à relever pour améliorer, dans les meilleurs délais, les services de base rendus aux habitants», souligne Fouad Adil, conseiller communal sous l'étiquette du PAM. «Les développements démographique et urbanistique qu'a connus Casablanca avec plus de 500.000 habitants dans certaines zones comme à Sidi Moumen, Hay Mohammadi, Bernoussi ou Sidi Maârouf, ont imposé l'adoption d'un nouveau mode de gestion de la ville plus innovant», a-t-il noté.
Rmili dispose d'une confortable majorité (RNI 41 membres), (PAM 26) et (Istiqlal 23), soit 100 voix sur un total de 131 membres. Ce qui lui permettra de mener à bien son programme en toute sérénité évitant tout blocage. Un phénomène, fautil le rappeler, qui a perturbé plusieurs projets dans la ville. C'est le cas, par exemple, de l'habitat anarchique. La nouvelle maire de la ville a du pain sur la planche. La métropole reste l'une des zones où le phénomène résiste beaucoup aux différentes initiatives. En partenariat avec les acteurs concernés, dont les départements de l'Habitat et de l'Intérieur, le Conseil de la ville a un rôle clé à jouer dans ce domaine notamment en matière de mobilisation du foncier public, d'aménagement du territoire et de lancement des infrastructures de base nécessaires. La métropole a besoin d'une structure administrative appropriée à la hauteur des défis afin d'assurer un meilleur accès aux services de base.
La ville doit travailler en étroite collaboration avec la région pour le désenclavement des zones périphériques en vue d'améliorer les conditions de vie et offrir un accès rapide et optimal aux services de base notamment pour Mkansa, des douars de Sidi Ahmed Belahcen ou encore Lahraouine. Au niveau du transport, la ville doit poursuivre son programme pour l'extension du réseau des tramways et la réalisation de plusieurs trémies et tunnels pour assurer la fluidité de la circulation. Par ailleurs, il est à souligner que le nouveau Conseil de la ville doit diversifier ses ressources et leur assurer une meilleure allocation. Une réforme de la gestion et du recouvrement des recettes locales s'impose.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.