Le Bahreïn exprime sa gratitude pour les efforts du Roi pour préserver l'identité d'Al-Qods    La Palestine souhaite bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la promotion de l'emploi    Sadiki : Déficit de 2 milliards de m3 des Les retenues des barrages à usage agricole    IRCAM/Chambre des conseillers : Une alliance pour consolider l'institutionnalisation de l'amazigh    Le roi félicite le nouveau président somalien    En visite en Turquie, Abdelmadjid Tebboune a lourdement péché contre la bienséance    A Buffalo, Biden dénonce « le poison » du suprémacisme blanc    Après 2 ans d'absence, le festival Jazzablanca fait peau neuve à Anfa Park    Alerte météo: il va faire chaud dans plusieurs villes du Maroc    [Urgent] Le gouvernement annule l'obligation du test PCR pour l'accès au territoire marocain    Annulation de la condition du test PCR pour l'entrée au territoire marocain    Aït Taleb: « L'hôpital de Tarfaya sera opérationnel en octobre prochain »    Casablanca : Interpellation du suspect impliqué dans le vol sous la menace de l'arme blanche d'une agence bancaire    Le Maroc annule l'exigence du test PCR pour entrer sur le territoire    Dacia Maroc dévoile la Sandero Streetway Artway    Le Hassania d'Agadir et l'Olympic de Safi se neutralisent    L'équipe nationale marocaine B remporte 9 médailles, dont une en or    L'Espagnole Nuria Parrizas Diaz en huitièmes de finale    Toyota affiche un bénéfice record de 36% en 2021    Les Palestiniens attachés à l'espoir légitime d'instaurer un Etat indépendant    Tournée de DYnamic et DJ Snoop au Maroc    Jihane Bougrine chante « Rahat El Bal »    Cinéma d'animation : quels rôles pour les pouvoirs publics ?    Les relations avec le Maroc sont « absolument importantes et stratégiques », affirme Grande-Marlaska    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 mai 2022 à 15H00    L'hypertension artérielle, une maladie mortelle et silencieuse    Police efficace et citoyenne    New-York : le Maroc prend part au Forum d'examen des migrations internationales    Les députés européens interpellés sur les violations systématiques des droits humains dans les camps de Tindouf    France : Elisabeth Borne à la tête de Matignon    Le legs abrahamique au cœur de l'unité et de la modernité de notre société    Réouverture des frontières de Ceuta et Melilla dans la joie après plus de 2 ans de fermeture    L'Académie du Maroc lance officiellement sa Chaire des littératures et des arts africains    Marrakech / "Reg'Art Surréel" : Une invitation à réfléchir sur la complexité de la réalité    Rabat : Hommage à feue Haja Hamdaouia le 28 mai, au Théâtre National Mohammed V    Meeting international Mohammed VI: Rendez-vous du gotha mondial de l'athlétisme    Manchester United : Marco Van Basten suggère à Erik Ten Hag de signer Hakim Ziyech    Les recettes touristiques en hausse de 80% à fin mars    Environ 800.000 agriculteurs inscrits à la sécurité sociale (M. Sadiki)    Défense nationale : Nouvelles orientations pour relever les défis du 21ème siècle    Finales de la CAF et de la Ligue des Champions : La Confédération confirme officiellement les dates, les horaires et les stades d'accueil    Fez Smart Factory: Son rôle débattu à l'Université Euromed    On connaît (déjà) la date de l'Aïd al-Adha 2022 au Maroc    L'OCP affiche une performance solide à T1 2022    Les dirigeants du Raja jettent l'éponge    Justice pénale : Le Maroc à la première vice-présidence de la 31ème session de la CCPCJ    Lions de l'Atlas : Hakim Ziyech aurait refusé de rencontrer Vahid Halilhodzic    Irak: plus de 2 000 personnes hospitalisées à la suite d'une tempête de poussière    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Covid-19: Voici toutes les contre-indications à la vaccination
Publié dans 2M le 24 - 02 - 2021

La première phase de la campagne de vaccination nationale contre la Covid-19 a été lancée par SM le Roi Mohammed VI le 28 janvier 2021. Au total, 2.911.635 Marocains ont reçu la première dose du vaccin anticovid et 37.310 personnes se sont vues administrer la deuxième injection, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé datant du 24 février 2021 à 18H.
Développés en moins d'un an, les vaccins anticovid ont suscité beaucoup d'inquiétude au départ, mais les recherches scientifiques se sont rapidement multipliées démontrant l'efficacité et la sécurité de cet outil de protection contre la maladie. Toutefois, il existe des contre-indications dans certains cas, comme l'a précisé le ministère de la Santé.
Ainsi, la vaccination n'est pas recommandée pour les personnes ayant des antécédents de réaction allergique systémique grave (choc anaphylactique ou œdème de Quincke) et les personnes ayant des antécédents de réaction allergique à une dose précédente des vaccins anticovid utilisés par le Royaume à savoir celui d'AstraZeneca et de Sinopharm.
La vaccination n'est pas recommandée aussi chez les femmes enceintes et allaitantes, indique le ministère.
* Vaccination anticovid: Quels risques pour les femmes enceintes et allaitantes ? Les précisions de Dr Basma Koubaiti
Le ministère précise également que les allergies alimentaires et saisonnières ne sont pas une contre-indication à ces deux types de vaccins utilisés à ce jour au Maroc. Une simple maladie sans fièvre n'est aussi pas une raison pour retarder la vaccination.
Les personnes déjà testées positives au covid-19 sont éligibles à la vaccination à condition qu'elles soient rétablies et qu'un délai d'environ 4 semaines soit respecté après l'apparition des symptômes, indique le ministère notant que ces deux conditions concernent aussi bien les symptomatiques que les asymptomatiques.
Concernant les personnes immunodéprimées et celles portant le VIH, elles peuvent bénéficier du vaccin anticovid. Toutefois, ces personnes ne peuvent pas produire une réponse immunitaire complète. Elles doivent donc continuer à respecter les gestes barrières pour éviter toute exposition potentielle au virus, précise le ministère.
* Covid-19 : Les explications autour des vaccins acquis par le Maroc avec Pr. Bouchra Meddah, directrice de la DMP
S'agissant des patients sous traitement par les anticoagulants, le ministère recommande que le vaccin soit administré avec prudence en utilisant une seringue fine suivi d'une pression sur le site d'injection – sans frotter - pendant au moins deux minutes. Le patient doit aussi être informée de la possibilité d'hématomes au site d'injection.
Quant aux personnes sous chimiothérapie ou immunomodulateurs, la vaccination peut se faire si l'état clinique de la personne le permet. Le médecin doit évaluer et prendre une décision au cas par cas, indique le ministère.
A ceux qui s'interrogent si le vaccin anticovid peut être administré en parallèle avec d'autres vaccins inactivés ou vivants, le ministère répond : « Sur la base des informations actuelles sur les vaccins approuvés contre le SARS-COV-2, la programmation du vaccin anticovid et d'autres vaccins doit être séparée en tenant compte d'un intervalle d'au moins 14 jours pour le vaccin inactivé et de 4 semaines pour le vaccin vivant ».
* Plus de 20,5 millions d'années de vie perdues par rapport à l'espérance de vie moyenne en raison du Covid (étude)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.