Six projets de loi d'aspect socio-économique adoptés    Sopriam inaugure un nouveau DS Store à Casablanca    La Douane met en service une nouvelle version de la plateforme digitale [email protected]    Aïd al-Adha 1442 : 5,8 millions de têtes d'ovins et caprins identifiés jusqu'au 17 juin 2021    ZLECAF et défis logistiques: Tanger Med appelé à jouer les premiers rôles    Marché des capitaux: les propositions de l'APSB pour redynamiser la Bourse    Arizona : un tireur circulant en voiture fait un mort et 12 blessés    USA: Un mort et 12 blessés dans une série de fusillades en Arizona    Pollution: 86,3% des déchets marins au niveau national sont en plastique    Une nouvelle ligne RAM Dakhla-Paris lancée    « Le cinéma arabe : Expériences, visions, enjeux », nouvel ouvrage de Mohamed Chouika    Marhaba 2021 : arrivée du premier navire au port Tanger Med [Vidéos]    Concours national de langue russe    Le réalisateur de télévision Chakib Benomar n'est plus    Tifinagh...et le football    SEM Pekka Hyvönen, Ambassadeur de la Finlande au Maroc : « Nous comptons faire du Maroc le pont entre la Finlande et les autres pays africains »    ONDA : 15 aéroports obtiennent le label "Airport Health Accreditation" de l'ACI    Prévisions météorologiques pour le vendredi 18 juin 2021    Coupes de la CAF : WAC et Raja pour briller sur le continent    Euro 2020: le Danemark tombe face à la Belgique (VIDEO)    Officiel : Sergio Ramos dit adieu au Real Madrid    Championnat d'Italie: Buffon de retour à Parme    MRE/Prix des traversées maritimes: un projet de décret adopté    CGLU : Boudra appelle à une réponse rapide aux exigences des villes africaines en matière de développement post-pandémie    Le Maroc, premier pays arabe et africain à devenir «Membre Associé»    Après Biden-Poutine, Moscou salue le « bon sens » américain sur le dialogue stratégique    Maroc/Covid-19: le bilan de ce jeudi 17 juin    Ouverture d'un hôpital privé à El Jadida    Météo Maroc: de la pluie attendue ce vendredi 18 juin    9 personnes arrêtées pour fabrication et vente d'armes blanches    Quatre ministres d'origine marocaine au sein du nouveau gouvernement israélien    La promotion des relations bilatérales au menu des entretiens de M. Bourita avec le président de l'Assemblée nationale de Serbie    Nouvelle consécration pour Fouzi Lekjaa    L'effet papillon et l'énergie créatrice    La justice met la pression sur l'armée espagnole    Sahara marocain: le Gabon apporte son « plein soutien » à l'initiative d'autonomie    RAM. Vols additionnels à partir de l'Europe: voici les détails (PHOTO)    Le projet de loi portant charte des services publics adopté à l'unanimité    Le chef du Hamas loue le rôle du Royaume dans la promotion de la paix    Botola Pro : Victorieux, le Raja revient à trois points du WAC    Championnat arabe d'athlétisme : les Lions de l'Atlas débutent avec 3 médailles au 1er jour    Botola / IRT-RCA (0-3) : Le Raja assure et se rassure    Législatives algériennes : les islamistes envisagent de faire partie de la prochaine coalition    Les Etats-Unis adoptent un jour férié commémorant la fin de l'esclavage    Le réalisateur marocain Chakib Benomar n'est plus    Le clip de la chanson est porté par Assaad Bouab : Jihane Bougrine sort «Serek F'Bir»    Exposition: Hé, voilà une abstraction ni arrogante ni froide !    Parution: roman trépidant d'une trahison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Proche-Orient: "Beaucoup trop de civils innocents déjà morts", déplore l'ONU
Publié dans 2M le 14 - 05 - 2021

Les Nations Unies ont réitéré leur appel à la cessation des violences au Proche-Orient alors que le bilan humain de la crise israélo-palestinienne ne cesse de s'alourdir, notamment parmi les civils palestiniens. "Trop de civils innocents sont déjà morts", a déploré le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, qui a appelé à une désescalade et à la cessation immédiate des hostilités à Gaza et en Israël.
Sur Twitter, M. Guterres qui a invoqué "l'esprit de l'Aïd", a averti que "ce conflit ne peut qu'accroître la radicalisation et l'extrémisme dans toute la région". Après plusieurs sessions à huis clos sans succès, le Conseil de sécurité des Nations Unies devrait se réunir ce dimanche pour sa première réunion publique virtuelle consacrée à cette crise, a annoncé la Chine qui préside l'organe onusien chargé de la paix et de la sécurité internationales. La réunion a été demandée par Pékin ainsi que la Tunisie et la Norvège, deux membres non permanents du Conseil.
Selon le dernier bilan du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) publié jeudi, 83 Palestiniens ont été tués et 487 autres ont été blessés à Gaza depuis le 10 mai. Les informations rapportées par les médias vendredi matin font état d'un bilan plus lourd: plus de 100 morts parmi les Palestiniens à Gaza et sept en Israël.
Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a fait état, vendredi, de 31 enfants tués à Gaza et de deux en Israël. Selon l'agence onusienne, 29 mineurs ont été également blessés ces deux derniers jours à Al-Qods-Est et huit enfants palestiniens arrêtés. "L'UNICEF exhorte les autorités israéliennes à s'abstenir de recourir à la violence contre les enfants et à libérer tous ces enfants détenus", ont déclaré sa Représentante pour la Palestine, Lucia Elmi, et son Directeur pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, Ted Chaiban. "Le coût humain de cette folie augmente de façon insupportable", a indiqué, de son côté, le Directeur de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), Matthias Schmale, qui a souligné, vendredi sur Twitter, que huit enfants scolarisés dans les écoles de l'UNRWA font partie des Palestiniens tués à Gaza.
"Conformément au droit international, y compris la Convention de 1946 sur les privilèges et immunités des Nations Unies, les locaux, biens et avoirs de l'UNRWA sont inviolables", a tenu à rappeler l'agence onusienne dans un communiqué publié jeudi, précisant que tous ses bâtiments sont clairement identifiables avec un drapeau de l'ONU.
Dans la bande de Gaza, où vivent environ 2 millions de Palestiniens sur 365 kilomètres carrés, les raids israéliens ont également un impact sur l'accès à l'eau, l'assainissement, les soins de santé et la réponse à la pandémie de Covid-19, a rappelé le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).
Face à la menace des frappes aériennes, des informations font état de l'occupation d'infrastructures scolaires par des civils. Des centaines de personnes, dont beaucoup en provenance des camps de réfugiés de Gaza, chercheraient à se réfugier et à s'abriter dans les écoles gérées par l'UNRWA, en particulier dans la partie nord de la bande de terre palestinienne.
Depuis le 10 mai, les autorités israéliennes bloquent l'entrée dans la bande de Gaza. Le point de passage d'Erez entre Israël et le nord de Gaza est fermé, y compris pour les travailleurs humanitaires, ainsi que celui de Kerem Shalom, au sud de la bande de terre, où transitent les marchandises et le carburant depuis l'Egypte. En raison de réserves limitées de carburant, l'unique centrale électrique de Gaza ne fonctionne qu'avec deux de ses quatre turbines ce qui entraîne des coupures de courant quotidiennes de 8 à 12 heures.


* Palestine: Réunion d'urgence dimanche des ministres des affaires étrangères de l'OCI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.