Fernando Da Cruz, nouvel entraineur de l'AS FAR (PHOTO)    USA : l'écrivain Salman Rushdie entre la vie et la mort après une attaque à l'arme blanche (VIDEO)    Une hausse dans les opérations en ligne via cartes bancaires    Météo: les prévisions du samedi 13 août    Le dirham se déprécie de 2,47% vis-à-vis du dollar en juillet    Retraite : L'horizon d'épuisement des réserves de la CNSS se situe à 2038    Jeux de la solidarité islamique : Les athlètes marocains décrochent deux médailles d'or et deux de bronze    Fouzi Lekjaa revient sur les raisons du limogeage de Vahid Halilhodzic    FIFA: le coup d'envoi du Mondial-2022 fixé au 20 novembre    HCP: près de 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes au Maroc    Arrestation de l'agresseur d'un policier à Casablanca    Canicule au Maroc : Jusqu'à 46°C ces vendredi et samedi    E-commerce au Maroc: 12,8 millions d'opérations à fin juin    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    Benzema, Courtois et De Bruyne nommés pour le titre de Joueur européen de l'année    E-commerce: 85% des consommateurs au Maroc préoccupés par la protection de leurs données personnelles    Des écologistes plaident pour un changement radical de la politique agricole    L'Algérie rejette la main tendue de SM le Roi    Rabat-Salé-Kénitra: destruction par incinération d'une importante quantité de drogues    L'actrice américaine Anne Heche succombe à ses blessures    Covid-19/Maroc: Voici les régions les plus touchées    Avec sa nouvelle loi sur l'immigration, le Portugal pourrait bénéficier de la main-d'œuvre marocaine    Bourse de Casablanca: Clôture dans le vert    Reportage / Mondial-2022: Un QG unique pour parer aux incidents dans les stades    Liga saison 2022-2023 : Début ce soir avec Osasuna - FC Séville (20h00)    Le Maroc compte 5,9 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans    Transport aérien : Ryanair annonce la fin des billets à 10 euros    Biens culturels volés : Le Maroc adhère à la convention d'Unidroit de 1995    Diagnostic confirmé, Hamid El Hadri souffre bien d'une tumeur cérébrale (PHOTO)    Saad Lamjarred dévoile son tout dernier single « Alacheq Alhayem » (VIDEO)    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    Le problème des visas pour la France arrive au parlement    « Pegasus » révèle que 12 pays européens ont utilisé son programme    Président du parti politique argentin Demos : le Maroc a montré le « cap » d'ouverture sur le Monde    Sécheresse chronique: la Californie veut stocker davantage d'eau    USA/Ohio: Un homme armé tué après avoir tenté d' »entrer par effraction » dans les bureaux du FBI à Cincinnati    Les Marocains deuxièmes bénéficiaires des premiers permis de séjour en Europe en 2021    Nouvelle vision pour les polices marocaine et espagnole    Des journalistes MRE découvrent de près la promotion du service audiovisuel public    Perquisition au domicile de Trump en Floride: Le FBI cherchait des documents liés au nucléaire (presse)    ONU/Ukraine: l'AIEA réclame l'accès à la centrale nucléaire de Zaporijjia    Mohammedia : Coup d'envoi du 5ème Festival du film éducatif pour les enfants en colonies de vacances    Le Polisario en quête d'une sortie honorable pour sa «guerre contre le Maroc»    La météo pour ce vendredi 12 août 2022    La revue de presse du vendredi 12 août    Création numérisée : 11,5 millions de dirhams pour cinq cinémas    Mondial 2022: la Fifa entérine l'avancement d'une journée du match d'ouverture    Interview avec Hicham Lasri : « La majorité des films marocains sont des soap opéras »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tayeb Hamdi explique « Les cinq piliers de la souveraineté sanitaire du Royaume »
Publié dans Hespress le 31 - 01 - 2022

« L'usine de fabrication de vaccins anti Covid-19 et autres vaccins dont la cérémonie de lancement des travaux de réalisation a été présidée, à Benslimane, par le Souverain, fera du Maroc un hub de biotechnologie de premier plan à l'échelle de l'Afrique et mondial dans ce domaine. La souveraineté vaccinale fait partie d'une vision royale perspicace pour garantir la sécurité sanitaire du Maroc », a déclaré le médecin et chercheur en systèmes et politiques de santé, Dr Tayeb Hamdi.
Partant de ce principe, Tayeb Hamdi nous analyse pertinemment ce qu'est la capacité du Royaume de satisfaire à ses besoins stratégiques en matière de vaccins, de médicaments, de sérums... Il en salue le projet d'envergure de Benslimane qui permettra la fabrication de substance active de plus de 20 vaccins et produits bio-thérapeutiques, incluant 3 vaccins anti Covid-19, en moins de 3 ans au Maroc, couvrant plus de 70% des besoins du Royaume et plus de 60% de ceux du continent. Le Maroc sera également en mesure de produire plus de 600 millions doses d'ici la fin de l'année et plus de 6 milliards de doses de vaccins différents à l'horizon 2025. « De nombreux pays ne peuvent pas investir dans la fabrication de vaccins en raison des exigences élevées et des investissements requis par rapport aux marchés d'écoulement du produit, qui vont au-delà des marchés nationaux », a-t-il expliqué.
Le chercheur a précisé que les piliers de la souveraineté sanitaire sont également liés au développement et à la fabrication des équipements et dispositifs médicaux de diagnostic et de traitement. A ce propos estime Hamdi, le Maroc s'apprête, (après signatures d'accords de partenariat) à encourager le développement de la recherche, de l'investissement et de la fabrication des dispositifs médicaux au Maroc en s'alignant sur les normes internationales. Tayeb Hamdi a par ailleurs souligné que « les fondements de la souveraineté sanitaire s'appuient sur les prestations que fournissent les ressources humaines dont les médecins, les infirmières, les biologistes et autres professionnels de la santé, faisant remarquer que le projet royal relatif à la généralisation de la couverture sociale et à la refonte du système de la santé s'inscrit dans ce cadre. Une locomotive d'une série de réformes structurelles qui visent à augmenter en nombre et efficacité les professionnels de la santé au Maroc toutes catégories confondues dans les secteurs public et privé ».
La révision de la législation permettant en cela de drainer les investissements étrangers dans le secteur sanitaire et hospitalier afin de garantir la mise à niveau de l'offre sanitaire dans le Royaume. Il a estimé en outre, que les nouvelles technologies de la santé constituent également des piliers pour garantir la souveraineté sanitaire nationale dans les domaines des équipements de diagnostic, des traitements et des biotechnologies, y compris les nouveaux vaccins, les thérapies biologiques, cellulaires et génétiques. Parmi ces innovations, il a cité la télémédecine, l'utilisation de robots, ainsi que les technologies qui visent à élargir et démocratiser l'accès aux soins, à réduire les coûts et à rationaliser l'utilisation des ressources humaines.
Pour surmonter les difficultés qui entravent l'investissement dans les industries des vaccins, l'expert a souligné la nécessité de disposer de l'expérience dans l'industrie pharmaceutique en général et des médicaments stériles en particulier, ainsi que de technologies et expertises pointues et de haut niveau, relevant que le contrôle de la qualité à lui seul nécessite 70% du temps de production des vaccins outre l'intervention de 30% des employés de la chaîne de production.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.