Bras de fer autour de Mellilia    La HACA sévit contre les dérapages : Carton rouge pour Radio Mars    Projet de loi organique sur la grève. L'impasse !    Procédure pénale. Aujjar livre sa copie    Sacré Maroc (12)    Habib El Malki invité à participer à la réunion de l'Assemblée parlementaire du Commonwealth    Le premier vice-président de la Chambre des conseillers décoré    Le Maroc primé à Libreville pour ses efforts en faveur de l'autonomisation de la femme    Maroc : 74% des ménages équipés en accès internet    Compact II : La CGEM et le MCA-Morocco main dans la main    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: Les chiffres montrent une nouvelle piste pour l'inclusion    Trésor: 4,6 milliards de DH de dividendes à fin juin    Al Omrane et le CNRST s'allient pour promouvoir la recherche en matière d'habitat    Commission des investissements : 9 projets à l'étude pour 5 MMDH    Hausse historique de 26,54% :Transport aérien : Plus de deux millions de passagers en juin    Les aviculteurs font leur bilan dans le cadre du Plan Maroc Vert    Trump se défend de tout racisme, silence des leaders républicains    Ursula von der Leyen verdit son discours pour convaincre le Parlement européen    La géopolitique du Maroc dans un nouvel ordre mondial en crise    L'Egypte expulse des supporters algériens après la demi-finale de la CAN    Au moins 180 morts de la mousson en Asie du Sud    Une délégation d'éminents hommes d'affaires africains en visite au Maroc    PSA augmente de 4,7% sa part de marché au Maroc    France. 282 personnes interpellées après la victoire de l'Algérie    L'organisation des Jeux Africains est un défi pour le Maroc, dixit Talbi Alami    Achraf Bencherki rejoint le Zamalek    La décision du TAS avant la fin du mois en cours    La FRMF dément la démission de Hervé Renard    Karaté. Le Maroc champion d'Afrique    L'Algérie mobilise 28 avions pour la finale    Un ancien footballeur sud-africain tué par balles    Football marocain : Les vraies questions à poser sur ce sport-passion    La loi-cadre de l'enseignement adoptée en commission parlementaire    Des braqueurs de camions sous les verrous    La plage Ba Kassem à Tanger hisse le Pavillon bleu pour la septième année consécutive    Lutte contre le sida en 2018: Ombres et lumière    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: A 33 contre 28, les jeux arrivent devant les espaces verts    Résultats du Bac: Nouveau record!    Le Groupe scolaire Jacques Chirac homologué    Rendez-vous, ce soir, avec l'éclipse lunaire    Fès : Plaidoyer pour la promotion de la diversité culturelle    Il était une fois Hassan Megri    L'actrice Lashana Lynch va devenir l'agent 007 mais James Bond reste un homme    De l'urgence d'un plan «Maroc Culture»    The «Morocco Corner» s'invite chez les Vikings    Vers la création d'une Caisse sociale pour les auteurs    Farid Chamekh : "Il faut s'inspirer de tout, sans plagier bien sûr"    Le Maroc, invité d'honneur de la Foire internationale du livre de Bruxelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Décorations Royales : Partenaires et bâtisseurs du Maroc moderne honorés
Publié dans La Gazette du Maroc le 31 - 07 - 2006

A l'occasion de la Fête de la Jeunesse, le Souverain a décoré des personnalités marocaines, arabes et étrangères récompensées de Wissams Royaux pour l'ensemble de leur œuvre ou contribution au développement économique, académique, culturel, diplomatique, artistique et sportif du Royaume.
Lundi 21 août au Palais Marshan de Tanger. Date marquante commémorant le 43ème anniversaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui coïncide avec la Fête de la Jeunesse. A l'occasion de la réception offerte par le Souverain, d'éminentes personnalités du monde des affaires, intellectuel, de la diplomatie, des sciences, des arts et du sport ont été décorées des distinctions nationales pour leur mérite et leur fidélité aux nobles causes du développement du pays.
Champions émiratis des investissements
Il s'agit du président du Groupe émirati Emaar, Mohamed Ali El Abar qui fut honoré du Wissam alaouite de l'ordre de Commandeur pour avoir engagé, au Maroc, les plus importants investissements dans les pays arabes mobilisant un montant global estimé à 5,2 milliards DH. Le plus significatif dans cette initiative remarquable de nos partenaires du Golfe arabe, c'est que l'opération réalisée répond à la logique stricte des affaires fondées sur le retour d'investissements. Un témoignage édifiant de la part d'un des plus gros promoteurs immobiliers et touristiques de la planète sur l'attractivité du Royaume en matière d'Investissements générateurs de richesses et créateurs d'emplois. Dans le cas contraire, « nous n'aurons pas mis un seul dollar », a rappelé El Abar connu pour son franc-parler lorsqu'il souligne les formidables opportunités garanties par le Maroc en matière de réalisation de bénéfices substantiels sur au moins les deux lustres à venir. Le chantier phare initié intéresse le projet Saphira aspirant à revaloriser la corniche de Rabat qui s'accompagne du lancement d'autres projets d'envergure à Tanger et dans l'Oukaïmeden à Marrakech comportant une station de ski aux normes internationales, des sites de la riviera et des stations thermales de luxe. Rappelons que le groupe Emaar a emboîté le pas au géant émirien Dubaï Holding engagé dans d'importantes opérations d'envergure au Maroc dont le méga-chantier de l'aménagement et la mise en valeur des deux rives du Bouregreg.
Les Marocains de l'année
Au registre des nationaux distingués, figure en bonne place l'écrivain-journaliste et penseur Abdelkrim Ghellab, militant nationaliste et dirigeant istiqlalien de la première heure, récipiendaire du Wissam du Mérite intellectuel récompensant ses ouvrages sur l'histoire du Maghreb et du Mouvement national. Membre de l'Académie du Royaume, ancien Directeur du quotidien Al Alam, il est, à juste titre, considéré comme l'idéologue du Parti nationaliste et représente une figure de proue de la pensée arabo-musulmane au sein de l'élite fassie. L'ancien président de l'Union des écrivains du Maroc (UEM) est l'auteur de plusieurs publications traitant des questions liées à 1'arabité, l'Islam, l'arabisation et autres.
Le monde de la diplomatie n'est pas en reste avec la distinction obtenue par l'ancien ambassadeur Moulay Idriss Alaoui, honoré du Wissam Al Aârch de l'ordre de Commandeur, distinction prestigieuse sanctionnant une riche carrière entièrement dévouée aux intérêts supérieurs de la nation.
Les autres personnalités décorées sont Hamid Bennani, beau-père du Souverain et professeur au CPR de Fès recevant le Wissam El Aârch de l'ordre d'Officier, Abdelhadi Baraka, doyen des Chourfas Alamyines de Moulay Abdeslam Benmchich décoré du Wissam Al Moukafaa Al Wataniya de l'ordre de Commandeur, Robert Assaraf, président de la Fédération mondiale des Juifs du Maroc recevant le Wissam El Arch de l'ordre de Commandeur, pour ses deux ouvrages sur « Mohammed V et les juifs du Maroc à l'époque de Vichy » et «Une certaine histoire des juifs du Maroc».
Soulignons, également, le mérite de Rachid El M'rabet, Directeur général de l'ISCAE qui a été décoré du Wissam El Aârch de l'ordre de Chevalier, tant et si bien que notre « iscaiste » s'est imposé comme le réformateur moderniste d'une grande école qui est devenue la référence obligée dans les cercles scientifiques du Royaume.
Le sport est, aussi, à l'honneur avec la consécration de Jamal Belhassni, champion du monde de Jet-Ski en 2005 dans la catégorie «Expert ski limited» qui obtient brillamment le Wissam du sport de catégorie exceptionnelle.
Sans oublier, bien entendu, le talentueux et inamovible Mohamed Maradji, artiste-photographe-reporter auréolé du Wissam El Aârch de l'ordre de Commandeur au vu de son mérite professionnel exceptionnel et son dévouement total au Trône et à la nation. En le décorant à l'occasion de son propre anniversaire, Mohammed VI a sûrement voulu dire son affection pour celui qui était de toutes les sorties publiques de Son père et qui continue à faire la preuve de son acuité journalistique et artistique. Le Roi a également signifié publiquement Son estime pour un regard qui a su capter la majesté d'un peuple attaché à ses Souverains Mohammed V, Hassan II et Mohammed VI. Cette décoration semble donc s'apparenter à une sorte de reconnaissance.
Enfin, Marie-Antoinette Guignard, épouse de feu Jacques Guignard, s'est vue décerner le Wissam alaouite de l'ordre d'Officier,


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.