Quelle réforme pour la fiscalité au Maroc?    Des solutions contre l'insatisfaction des troupes    Vladimir Poutine invite Kim Jong-un    Wafa Assurance signe un accord de rapprochement avec des compagnies au Cameroun    Brief d'avant match : Que peut-on attendre de la rencontre WAC-Mamelodi Sundowns    Maluma et Gims préparent un clip à Marrakech !    Ukraine : À peine élu, Zelensky pris entre deux feux    Les dispositions relatives à la protection sociale des artistes mises en oeuvre par le ministère    Un policier tire sur deux voleurs à Rabat    L'UE a accordé une protection à plus de 300 000 demandeurs d'asile en 2018    Badr Tahiri. ‘‘Une stratégie dédiée à la région s'impose''    Après freddy Mercury, Rami Malek passe au mode "Bond"    Jazzablanca 2019 accueillera Metronomy !    Afrique du Nord. Les pistes de promotion de l'emploi    Festival international de la culture Aissaoua : Retour sur les temps forts    Le Wydad assuré de jouer la Ligue des Champions 2019/2020    CAN 2019 : L'UAR veut maintenir les droits de retransmission télévisée à un niveau abordable    9è fête des journalistes sportifs marocains : Des journalistes honorés    Programme Moucharaka Mouwatina : Lancement d'un appel à propositions    Arrestation à Meknès de deux individus soupçonnés de possession et de trafic d'ecstasy    DGSN : Huit employées d'un centre d'appels non autorisé arrêtées à Khouribga    Khalid Naciri au Forum de la MAP    De Zemamra à Azemmour    Benabdallah: le PPS soutient totalement l'Initiative civile pour le Rif    ABL Aviation: faire de Casablanca un hub régional de l'Afrique    Santé scolaire: «Jeux Vidéo : Jouons sans en abuser»    Les hommes qu'il faut à la place qu'il faut    Irlande du Nord: Une renaissance de l'I.R.A.?    Ramadan et santé: Les précautions à prendre    Dialogue social : Nouvelles conditions des syndicats    Partenariat : La BEI et l'Amica renforcent leur coopération    Données: Facebook table sur une amende record de 3 à 5 milliards de dollars    Le pétrole dépasse 75 dollars pour la première fois depuis fin octobre    Dans l'ouest de la Libye, des anti-Haftar se battent contre un "nouveau Kadhafi"    Insolite : Navigateur non-voyant    Edito : Ordures    Limogeages en série en Algérie : Le PDG de Sonatrach congédié    La jeunesse marocaine discute du Maroc de demain    Mohamed Benabdelkader : Passer d'une gestion administrative des carrières à une gestion professionnelle basée sur les compétences    Pourquoi la Lune et le Soleil semblent avoir une taille similaire vus depuis la Terre    Campagne agricole: 80% du PIB hors aléas climatiques    Le Barça quasiment champion d'Espagne    Autopsie de l'équipe nationale par Hervé Renard    Coup d'envoi de la 46ème édition du Trophée Hassan II et de la 25ème Coupe Lalla Meryem de golf    Anders Holch Povlsen, un milliardaire très discret    Vers une protection effective du livre et des droits d'auteur    "La lune et Casablanca", une immersion dans les univers de l'art vidéo    Projection à Washington du long métrage franco-marocain "Tazzeka"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Décorations Royales : Partenaires et bâtisseurs du Maroc moderne honorés
Publié dans La Gazette du Maroc le 31 - 07 - 2006

A l'occasion de la Fête de la Jeunesse, le Souverain a décoré des personnalités marocaines, arabes et étrangères récompensées de Wissams Royaux pour l'ensemble de leur œuvre ou contribution au développement économique, académique, culturel, diplomatique, artistique et sportif du Royaume.
Lundi 21 août au Palais Marshan de Tanger. Date marquante commémorant le 43ème anniversaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui coïncide avec la Fête de la Jeunesse. A l'occasion de la réception offerte par le Souverain, d'éminentes personnalités du monde des affaires, intellectuel, de la diplomatie, des sciences, des arts et du sport ont été décorées des distinctions nationales pour leur mérite et leur fidélité aux nobles causes du développement du pays.
Champions émiratis des investissements
Il s'agit du président du Groupe émirati Emaar, Mohamed Ali El Abar qui fut honoré du Wissam alaouite de l'ordre de Commandeur pour avoir engagé, au Maroc, les plus importants investissements dans les pays arabes mobilisant un montant global estimé à 5,2 milliards DH. Le plus significatif dans cette initiative remarquable de nos partenaires du Golfe arabe, c'est que l'opération réalisée répond à la logique stricte des affaires fondées sur le retour d'investissements. Un témoignage édifiant de la part d'un des plus gros promoteurs immobiliers et touristiques de la planète sur l'attractivité du Royaume en matière d'Investissements générateurs de richesses et créateurs d'emplois. Dans le cas contraire, « nous n'aurons pas mis un seul dollar », a rappelé El Abar connu pour son franc-parler lorsqu'il souligne les formidables opportunités garanties par le Maroc en matière de réalisation de bénéfices substantiels sur au moins les deux lustres à venir. Le chantier phare initié intéresse le projet Saphira aspirant à revaloriser la corniche de Rabat qui s'accompagne du lancement d'autres projets d'envergure à Tanger et dans l'Oukaïmeden à Marrakech comportant une station de ski aux normes internationales, des sites de la riviera et des stations thermales de luxe. Rappelons que le groupe Emaar a emboîté le pas au géant émirien Dubaï Holding engagé dans d'importantes opérations d'envergure au Maroc dont le méga-chantier de l'aménagement et la mise en valeur des deux rives du Bouregreg.
Les Marocains de l'année
Au registre des nationaux distingués, figure en bonne place l'écrivain-journaliste et penseur Abdelkrim Ghellab, militant nationaliste et dirigeant istiqlalien de la première heure, récipiendaire du Wissam du Mérite intellectuel récompensant ses ouvrages sur l'histoire du Maghreb et du Mouvement national. Membre de l'Académie du Royaume, ancien Directeur du quotidien Al Alam, il est, à juste titre, considéré comme l'idéologue du Parti nationaliste et représente une figure de proue de la pensée arabo-musulmane au sein de l'élite fassie. L'ancien président de l'Union des écrivains du Maroc (UEM) est l'auteur de plusieurs publications traitant des questions liées à 1'arabité, l'Islam, l'arabisation et autres.
Le monde de la diplomatie n'est pas en reste avec la distinction obtenue par l'ancien ambassadeur Moulay Idriss Alaoui, honoré du Wissam Al Aârch de l'ordre de Commandeur, distinction prestigieuse sanctionnant une riche carrière entièrement dévouée aux intérêts supérieurs de la nation.
Les autres personnalités décorées sont Hamid Bennani, beau-père du Souverain et professeur au CPR de Fès recevant le Wissam El Aârch de l'ordre d'Officier, Abdelhadi Baraka, doyen des Chourfas Alamyines de Moulay Abdeslam Benmchich décoré du Wissam Al Moukafaa Al Wataniya de l'ordre de Commandeur, Robert Assaraf, président de la Fédération mondiale des Juifs du Maroc recevant le Wissam El Arch de l'ordre de Commandeur, pour ses deux ouvrages sur « Mohammed V et les juifs du Maroc à l'époque de Vichy » et «Une certaine histoire des juifs du Maroc».
Soulignons, également, le mérite de Rachid El M'rabet, Directeur général de l'ISCAE qui a été décoré du Wissam El Aârch de l'ordre de Chevalier, tant et si bien que notre « iscaiste » s'est imposé comme le réformateur moderniste d'une grande école qui est devenue la référence obligée dans les cercles scientifiques du Royaume.
Le sport est, aussi, à l'honneur avec la consécration de Jamal Belhassni, champion du monde de Jet-Ski en 2005 dans la catégorie «Expert ski limited» qui obtient brillamment le Wissam du sport de catégorie exceptionnelle.
Sans oublier, bien entendu, le talentueux et inamovible Mohamed Maradji, artiste-photographe-reporter auréolé du Wissam El Aârch de l'ordre de Commandeur au vu de son mérite professionnel exceptionnel et son dévouement total au Trône et à la nation. En le décorant à l'occasion de son propre anniversaire, Mohammed VI a sûrement voulu dire son affection pour celui qui était de toutes les sorties publiques de Son père et qui continue à faire la preuve de son acuité journalistique et artistique. Le Roi a également signifié publiquement Son estime pour un regard qui a su capter la majesté d'un peuple attaché à ses Souverains Mohammed V, Hassan II et Mohammed VI. Cette décoration semble donc s'apparenter à une sorte de reconnaissance.
Enfin, Marie-Antoinette Guignard, épouse de feu Jacques Guignard, s'est vue décerner le Wissam alaouite de l'ordre d'Officier,


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.