Première sortie pour l'ex-Conseil de la magistrature    Justice: Un droit d'accès à l'information a minima    PJD: El Othmani dénonce «les perturbateurs»    Assurance-vie: L'Autorité surveille le dispositif anti-blanchiment    Marrakech/aéroport: Le ras-le-bol des professionnels du tourisme    Un pendentif de Marie-Antoinette adjugé 36 millions de dollars    L'Europe riposte à la guerre commerciale déclarée par Trump    Forum de Paris sur la paix: Des initiatives pour améliorer la gouvernance    Tibu éduque le rural par le Basket    Dix mois pour préparer les Jeux africains 2019    INDH : 46 millions de DH mobilisés pour la province de Laâyoune    Ecole rurale: A quoi joue l'Education nationale?    Pétrole : Le Maroc serait «sous-exploré»    Les pertes d'Uber continuent d'enfler    L'écrivain El Miloudi Chaghmoum va à la rencontre des prisonniers de Kénitra    Le pape François se rendra en voyage apostolique au Maroc    Nasser Bourita : Le Maroc demeure attaché à une solution consensuelle en Libye    Les PPP ont le vent en poupe en Afrique    Commémoration du 63ème anniversaire des Trois glorieuses    Pour ou contre les JO-2026 ? Les habitants de Calgary donnent leur avis    Le Real Madrid confirme Solari, nommé jusqu'en 2021    Premier league : Susanna Dinnage, première femme à la tête de la Premier League    Les relations Maroc-USA examinées à Rabat    Mohamed Benabdelkader : Le maintien ou non de l'heure d'été dépend des résultats de son évaluation    La maladie de Parkinson au cœur d'une journée organisée par le ministère chargé des MRE et des Affaires de la migration    Britanniques et Européens sont parvenus à un accord de principe sur l'Irlande    "Rêves d'une oasis" de Aziz Khoidir en compétition en Côte d'Ivoire    Bouillon de culture    BAM et l'ANRT lancent "m-wallet", un nouveau moyen de paiement par téléphone mobile    Paiement mobile: 6 millions d'utilisateurs et 1,3 MMDH de transactions visés d'ici 2024    Journée mondiale du diabète: Plus de 2 millions de Marocains sont diabétiques    Le tribunal administratif de Rabat destitue le président du conseil communal de Harhoura    « We Could Be Heroes », le documentaire poignant de Hind Bensari primé au Canada    Italie : Salvini accueille 51 migrants en provenance du Niger    Brexit : Le projet d'accord « répond au vote des britanniques », soutient May    Debdou célèbre le patrimoine juif marocain    Les Ateliers de l'Atlas, nouveau programme d'aide au développement de talents du MENA    Une nouvelle liste du Patrimoine culturel national    Une enquête sur le recrutement de deux joueurs mineurs par l'AS Monaco    Nuit des galeries 2018 : Appel à candidature    l'ONU décidée à clore le dossier du Sahara    Le Forum africain de la sécurité routière entame ses travaux à Marrakech    Arrestation de quatre personnes impliquées dans l'affaire : Saisie à Marrakech d'une importante quantité de drogue    Entre le marteau du refoulement et l'enclume du déplacement    "Le serviteur du Roi", cinquième tome des mémoires de Mohamed Seddik Maaninou    Limiter l'abandon scolaire à défaut de pouvoir l'éradiquer    Divers    L'équipe nationale sacrée 3e au niveau mondial    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Décorations Royales : Partenaires et bâtisseurs du Maroc moderne honorés
Publié dans La Gazette du Maroc le 31 - 07 - 2006

A l'occasion de la Fête de la Jeunesse, le Souverain a décoré des personnalités marocaines, arabes et étrangères récompensées de Wissams Royaux pour l'ensemble de leur œuvre ou contribution au développement économique, académique, culturel, diplomatique, artistique et sportif du Royaume.
Lundi 21 août au Palais Marshan de Tanger. Date marquante commémorant le 43ème anniversaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui coïncide avec la Fête de la Jeunesse. A l'occasion de la réception offerte par le Souverain, d'éminentes personnalités du monde des affaires, intellectuel, de la diplomatie, des sciences, des arts et du sport ont été décorées des distinctions nationales pour leur mérite et leur fidélité aux nobles causes du développement du pays.
Champions émiratis des investissements
Il s'agit du président du Groupe émirati Emaar, Mohamed Ali El Abar qui fut honoré du Wissam alaouite de l'ordre de Commandeur pour avoir engagé, au Maroc, les plus importants investissements dans les pays arabes mobilisant un montant global estimé à 5,2 milliards DH. Le plus significatif dans cette initiative remarquable de nos partenaires du Golfe arabe, c'est que l'opération réalisée répond à la logique stricte des affaires fondées sur le retour d'investissements. Un témoignage édifiant de la part d'un des plus gros promoteurs immobiliers et touristiques de la planète sur l'attractivité du Royaume en matière d'Investissements générateurs de richesses et créateurs d'emplois. Dans le cas contraire, « nous n'aurons pas mis un seul dollar », a rappelé El Abar connu pour son franc-parler lorsqu'il souligne les formidables opportunités garanties par le Maroc en matière de réalisation de bénéfices substantiels sur au moins les deux lustres à venir. Le chantier phare initié intéresse le projet Saphira aspirant à revaloriser la corniche de Rabat qui s'accompagne du lancement d'autres projets d'envergure à Tanger et dans l'Oukaïmeden à Marrakech comportant une station de ski aux normes internationales, des sites de la riviera et des stations thermales de luxe. Rappelons que le groupe Emaar a emboîté le pas au géant émirien Dubaï Holding engagé dans d'importantes opérations d'envergure au Maroc dont le méga-chantier de l'aménagement et la mise en valeur des deux rives du Bouregreg.
Les Marocains de l'année
Au registre des nationaux distingués, figure en bonne place l'écrivain-journaliste et penseur Abdelkrim Ghellab, militant nationaliste et dirigeant istiqlalien de la première heure, récipiendaire du Wissam du Mérite intellectuel récompensant ses ouvrages sur l'histoire du Maghreb et du Mouvement national. Membre de l'Académie du Royaume, ancien Directeur du quotidien Al Alam, il est, à juste titre, considéré comme l'idéologue du Parti nationaliste et représente une figure de proue de la pensée arabo-musulmane au sein de l'élite fassie. L'ancien président de l'Union des écrivains du Maroc (UEM) est l'auteur de plusieurs publications traitant des questions liées à 1'arabité, l'Islam, l'arabisation et autres.
Le monde de la diplomatie n'est pas en reste avec la distinction obtenue par l'ancien ambassadeur Moulay Idriss Alaoui, honoré du Wissam Al Aârch de l'ordre de Commandeur, distinction prestigieuse sanctionnant une riche carrière entièrement dévouée aux intérêts supérieurs de la nation.
Les autres personnalités décorées sont Hamid Bennani, beau-père du Souverain et professeur au CPR de Fès recevant le Wissam El Aârch de l'ordre d'Officier, Abdelhadi Baraka, doyen des Chourfas Alamyines de Moulay Abdeslam Benmchich décoré du Wissam Al Moukafaa Al Wataniya de l'ordre de Commandeur, Robert Assaraf, président de la Fédération mondiale des Juifs du Maroc recevant le Wissam El Arch de l'ordre de Commandeur, pour ses deux ouvrages sur « Mohammed V et les juifs du Maroc à l'époque de Vichy » et «Une certaine histoire des juifs du Maroc».
Soulignons, également, le mérite de Rachid El M'rabet, Directeur général de l'ISCAE qui a été décoré du Wissam El Aârch de l'ordre de Chevalier, tant et si bien que notre « iscaiste » s'est imposé comme le réformateur moderniste d'une grande école qui est devenue la référence obligée dans les cercles scientifiques du Royaume.
Le sport est, aussi, à l'honneur avec la consécration de Jamal Belhassni, champion du monde de Jet-Ski en 2005 dans la catégorie «Expert ski limited» qui obtient brillamment le Wissam du sport de catégorie exceptionnelle.
Sans oublier, bien entendu, le talentueux et inamovible Mohamed Maradji, artiste-photographe-reporter auréolé du Wissam El Aârch de l'ordre de Commandeur au vu de son mérite professionnel exceptionnel et son dévouement total au Trône et à la nation. En le décorant à l'occasion de son propre anniversaire, Mohammed VI a sûrement voulu dire son affection pour celui qui était de toutes les sorties publiques de Son père et qui continue à faire la preuve de son acuité journalistique et artistique. Le Roi a également signifié publiquement Son estime pour un regard qui a su capter la majesté d'un peuple attaché à ses Souverains Mohammed V, Hassan II et Mohammed VI. Cette décoration semble donc s'apparenter à une sorte de reconnaissance.
Enfin, Marie-Antoinette Guignard, épouse de feu Jacques Guignard, s'est vue décerner le Wissam alaouite de l'ordre d'Officier,


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.