Téléphonie : Le CNDP veut mieux protéger les usager contre les pubs par SMS    Edito : Et maintenant, on fait quoi ?    Ligue des Champions: l'arbitre « a totalement gâché » la finale aller, selon le président du Wydad    Langues et réforme de l'enseignement : Nizar Baraka clarifie la position de l'Istiqlal    Sans la garantie de l'Etat et solide, l'ANP émet 1 Mrd DH    Zamalek remporte la Coupe de la CAF    Gouvernement: «Un bilan maigre» pour l'opposition    Nouveau cycle de financements en soutien aux femmes entrepreneuses    Inwi présente son centre opérationnel "Soc" contre les cyber-attaques    La concurrence loyale et équitable, un levier de croissance économique    Un Casque bleu marocain décoré à titre posthume par l'ONU    Le Maroc est une force d'inspiration pour les pays africains en matière d'innovation    Salaheddine El Manouzi : La semaine du Maroc à Amiens est toujours un moment de promotion des actions de coopération que nous menons entre les deux rives    Saison "douce-amère" et été agité pour le Barça de Valverde    Le WAC rate la première manche de la finale de la Ligue des champions    Réunion du Comité directeur de la FRMF    Les enseignants du supérieur en grève    S.M le Roi remet le Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées    Appel au renforcement du positionnement des femmes dans les instances politiques    Initiative éco-citoyenne pour une plage propre à Aïn Diab    Kechiche revient enflammer la Croisette six ans après "La vie d'Adèle"    Présentation à Paris du 25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde    La Cigogne Volubile, un voyage à travers le conte et l'Afrique    Election présidentielle. Marine Le Pen devance la liste Macron    Le Maroc et l'Espagne préparent l'opération Marhaba    L'ex-manager de Stan Lee arrêté pour abus de faiblesse    Ftour d'Al Bayane: Empathie, retrouvailles et partage    Explosion des droits d'importation du blé tendre    Les Berkanis à un pas du sacre    Rwanda : La journée de l'Afrique célébrée en présence du Maroc    Une réaction curieusement ingrate!    Inde: «NaMo» rempile pour un second mandat…    La FRMF gèle les activités des intermédiaires qui y sont accrédités    Euromoney livre sa lecture des principales tendances du marché : Des perspectives prometteuses pour les années à venir    Témoignages assemblés par Lhoussine Elliaoui    Festival de Cannes : La Palme d'or attribuée à « Parasite », du Sud-coréen Bong Joon-ho    Aïd Mouhoub: talent et humilité à équidistance    Gambie et Zambie au menu des Lions de l'Atlas    Horst Kohler remet son tablier d'émissaire du SG de l'ONU pour le Sahara marocain    ONU : Chapeau aux casques bleus    Possible maintien du trend haussier des prix des carburants    Pronostics Cannes 2019    Abus sexuels : Le Maroc classé 34ème pour la protection de l'enfance    Des morts et des blessés dans un accident de la circulation à Tanger    Un juge suspendu pour avoir critiqué Donald Trump    Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies    Certification de documents : L'administration traîne les pieds    Selon un rapport du Conseil de l'éducation : A peine 83.000 handicapés décrochent un job    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des artistes et des wissams
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 31 - 07 - 2006

Lors d'une réception organisée, dimanche 30 juillet à Rabat, à l'occasion de la Fête du Trône, SM le Roi Mohammed VI a décoré plusieurs personnalités dont des acteurs connus.
Au Palais Ryad de Rabat, dimanche 30 juillet 2006, l'heure était aux hommages. A l'occasion de la célébration du 7ème anniversaire de son accession au Trône, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a décoré plusieurs personnalités dont des visages reconnus dans le monde des arts et de la culture. Ainsi, le Souverain a décoré du Wissam Al Arch, de l'ordre de Grand Officier, le docteur Abdelkrim Khatib, ancien ministre de la Santé. L'ancien ambassadeur du Maroc en Irak, Abdelhadi Tazi, et l'ancien ministre de la Justice, Mostafa Belarbi Alaoui, ont également reçu le Wissam Al Arch de l'ordre de Grand Officier. Le Souverain a décoré du Wissam El Arch de l'ordre de commandeur, Mohamed Kettani, chargé de mission au Cabinet royal et membre de l'Académie du Royaume du Maroc et Mehdi Bennouna, président-ondateur de l'Agence Maghreb Arabe Presse. Le Wissam Al-Arch de l'ordre d'Officier a été remis à Omar Azziman, ancien ministre de la Justice et ambassadeur du Maroc en Espagne, Driss Benzekri, président du Conseil consultatif des droits de l'Homme et Mohamed M'jid, représentant honoraire du Maroc au Haut Commissariat de l'ONU aux réfugiés.
SM le Roi a décoré du même Wissam, Rahma Bourkia, présidente de l'Université Hassan II-Mohammédia, Najat Bouzid, première vice-présidente du Bureau de la Fondation Abderrahim Bouabid, Assia El Ouadie, membre de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, Yamina Lamrini Al Ouahabi, membre du Conseil consultatif des droits de l'Homme, Ghali Skalli El Housseini Iraqi, membre du Conseil national provisoire des anciens résistants ainsi que Boris Toledano, secrétaire général adjoint de la communauté israélite au Maroc.
Dans le domaine des arts et de la culture, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a décoré du Wissam El Arch de l'ordre de Chevalier Abdallah Ait Ouaghouri, enseignant à la Medersa d'Ida Oumnou à Agadir et du Wissam d' Al Moukafaâ Al Watanaya de l'ordre de Commandeur à l'artiste Naïma Samih. Le même Wissam a été remis aux comédiens et dramaturges, Mohamed El Jam, Amina Rachid et Abderrahim Tounsi, alias Abderraouf. Ce dernier considère cette distinction comme étant un grand hommage. « Cette initiative très louable rend hommage à tous les artistes marocains », a-t-il déclaré d'une voix émue. Le Souverain a fait part au comédien de sa volonté de lui accorder un soin particulier. Une autre initiative qui a fait naître une véritable joie dans le cœur d'Abderraouf. Autre témoignage de reconnaissance, celui de Mohamed El Jam. « Ce Wissam est pour moi un honneur et un hommage à la fois, je le dédie à tous mes amis artistes qui ont milité pour le développement de l'art au Maroc ».
Le geste royal témoigne de la reconnaissance du rôle indéniable que les personnalités décorées ont joué dans la promotion de la vie artistique nationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.