R-M® fête ses 100 ans avec la marque suédoise Volvo    Entretien Exclusif – Jo-Wilfried Tsonga : « Je suis heureux de jouer à Marrakech ! »    Mawazine vibrera aux sons du hip-hop US avec Black Eyed Peas    La 1ère édition du Festival du cinéma québécois à Rabat    Trophée Hassan II et Coupe Lalla Meryem de golf : C'est parti !    International: Maroc Telecom résiste à la conjoncture    Hervé Renard passe au confessionnal    Festival du cinéma africain de Tarifa-Tanger : Trois films marocains en lice    Repenser la chose migratoire!    Tennis : Le Maroc au Championnat africain U14 en Afrique du Sud    Said Amzazi suspend le dialogue avec les enseignants    Lever de rideau sur le 2e Festival national du rire «Comique Benslimane»    Afrique du Sud: 51 morts dans des inondations, le président Ramaphosa sur place    Ukraine: Le comédien Volodymyr Zelensky remporte la présidentielle    BCIJ: Démantèlement d'une cellule terroriste de six «Daechiens»    Commissions parlementaires : Les nouveaux présidents élus    Algérie: Le PDG de Sonatrach limogé, celui d'un groupe privé en détention provisoire    Abdennabaoui s'attaque à la traite des êtres humains    Edito : Ramed, mort clinique?    DGSN : Lancement d'une large enquête judiciaire sur des centres d'appels fictifs    Cinq Marocains légèrement blessés dans un accident de la route à Cuba    Casablanca : Le BCIJ met la main sur 7 tonnes de chira    Aziz Akhannouch dresse un premier bilan    ONCF: Al Boraq transportera bientôt son millionième voyageur    850.000 MRE y sont attendus…    Kim Jong Un espère un sommet « couronné de succès et utile » avec Poutine    Mawazine2019: Du Hip Hop à l'OLM Souissi    Vidéo-Trophée Hassan II de golf : Brillante entrée en jeu de l'équipe du Prince Moulay Rachid    Hakim Ziyech dans le viseur du Real Madrid    Le Maroc, une destination des plus dynamiques du moment    La Chambre des représentants exprime sa solidarité avec les détenus palestiniens    L'enfer tel que raconté par des Marocains de Syrie    La FDT boycotte le 1er Mai    Ces mystérieux objets au-delà de Neptune    Les chœurs de Notre-Dame, ces "orphelins" de la cathédrale    La grotte d'Ifri N'Abbou, un joyau naturel au potentiel touristique réel    Détenus d'Al Hoceima : Driss Lachguar reçoit une délégation d'ONG des droits de l'Homme    Poursuite de la généralisation du guichet numérique des autorisations    Le PDG du plus grand groupe privé algérien incarcéré    Après le titre, objectif Coupe de France avec Neymar pour le PSG    Chelsea manque l'occasion de monter sur le podium    Colloque international sur la "Digitalisation-numérisation au service de la gouvernance"    Fouad Laroui et Abdellah Dibaji présents aux journées culturelles d'Azemmour    Le long métrage marocain "Le Miracle du Saint Inconnu" en compétition à la 58ème semaine de la critique de Cannes    Sept tonnes de haschich saisies à Casablanca    Les avocats plaident pour une réforme de fond    L'EI revendique les attentats au Sri Lanka    126e derby casablancais, WAC-RCA 2-2    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agadir: Kayouh tâte le pouls des artisans
Publié dans L'Economiste le 27 - 02 - 2012

«Les cours d'alphabétisation ont changé ma vie. Auparavant, je ne savais pas écrire, aujourd'hui, je suis en mesure de remplir un chèque, et cela me motive pour développer mon activité». Ces quelques mots d'un artisan quingénaire de la commune d'Aourir traduisent
les petites transformations d'un programme d'alphabétisation sur toute une activité.
Le sujet était au cœur du débat vendredi dernier à Agadir lors d'une rencontre entre Abdessamad Kayouh, le nouveau ministre de l'Artisanat et la profession. Un meeting sur l'alphabétisation fonctionnelle et le renforcement des capacités professionnelles des artisans, organisé par le département de l'Artisanat en partenariat avec l'Agence du partenariat pour le progrès (APP). Et ce, dans le cadre du programme MCA-Maroc financé par le Millennium Challenge Corporation (MCC).
De l'avis des institutionnels ce programme avance bien. Le volet alphabétisation fonctionnelle est même bouclé. Ce dernier a ciblé 30.000 artisans à l'échelle nationale. Aussi la rencontre de vendredi dernier avait pour objectif de sensibiliser les artisans à adhérer à la démarche mais aussi d'évaluer ce qui a été réalisé. Pour le ministre, c'était l'occasion aussi de les écouter.
Il prône en effet la concertation pour avancer sur les chantiers et satisfaire les besoins des artisans. La priorité aujourd'hui est de mettre en place le commerce équitable dans le secteur pour que le mono-artisan bénéficie véritablement du fruit de son travail. Ce dossier est aujourd'hui en phase d'étude, précise-t-il. Il est question aussi de trouver des solutions au problème de l'approvisionnement en métal argent des bijoutiers notamment de Tiznit.
Cette activité étant un des principaux secteurs de cette ville. Par conséquent, il est indispensable aujourd'hui pour les ministères des Mines et des Finances de trouver une issue à ce frein au développement de la filière car ce problème d'approvisionnement encourage l'importation informelle.
Chantiers
Pour le ministre Abdessamad Kayouh, il y a du pain sur la planche. Le contrat-programme qui court jusqu'en 2015, devrait être renforcé d'une manière globale par la mise à niveau de l'élément humain, la couverture sociale, l'accès au financement et aux intrants et la réglementation des métiers de l'artisanat... A l'ordre du jour également, l'aménagement des zones d'activité dédiées à l'artisanat. La tutelle est appelée aussi à défendre la spécificité des produits de l'artisanat, notamment en luttant contre la contrefaçon. Ce qui nécessitera la mise en place de normes, de labels de qualité et un système de certification. Au niveau régional, il est question d'apporter quelques amendements à la stratégie du secteur. Une décision prise lors de la rencontre entre les professionnels et la tutelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.