Laâyoune accueillera le 22 février une réunion des ministres des Affaires étrangères du Maroc et de douze pays du Pacifique    Plus de 112 milliards de DH pour près de 570.000 fonctionnaires    Trump répond au guide suprême iranien, Ali Khamenei    Le Maroc et la Chine signent deux accords afin de renforcer leurs échanges culturels    Résurgence du terrorisme : Erdogan met en garde    Les investissements des EEP en stagnation pour la 2ème année consécutive    Retraites : des manifestants tentent d'entrer dans un théâtre où se trouve Macron    Agadir : Saisie d'une importante quantité de cigarettes et de tabac à narguilé de contrebande    Le Maroc et la Chine examinent divers moyens de renforcer la coopération touristique et culturelle    La CMR tient la 8ème session de son Conseil d'administration    Africa Eco Race : A Dakhla, Nasser Bourita fustige les séparatistes    La DGAPR répond aux accusations d'Human Rights Watch    Un sommet international le 22 février à Laâyoune    La pièce de théâtre عازف الليل est-elle maladroitement raciste ?    Le DHJ tenu en échec à domicile par le Rapid Oued-Zem    Nabil Jaadi rejoint le Mouloudia club d'Oujda    CAN Futsal Maroc 2020 : l'entraîneur National de futsal fait le point    Les positions des séparatistes concernant le Rallye Africa Eco Race: des délires pathétiques (M.Bourita)    Centre hospitalier régional d'Al Hoceïma : le ministère de la Santé alerté par l'absence de 34 médecins    Le groupe coréen "Hands" ouvre sa première unité de production africaine à Tanger    L'activité globale de la CCG en croissance de 23% en 2019    Tant de dossiers à débattre et de relations à consolider    Cristiano Ronaldo : les secrets de sa forme insolente dévoilés !    Handball : Le CHAN à Laâyoune    Ashley Young rejoint l'Inter    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    Ankara et Rabat ont 15 jours pour produire un ALE plus équilibré    Insolite : Imiter Ghosn    La forêt et le nouveau modèle de développement    Combien d'années de vie en bonne santé gagne-t-on en adoptant un mode de vie sain ?    Divers    Habib El Malki reçoit le secrétaire d'Etat rwandais chargé de la Communauté de l'Afrique de l'Est    Hommage à Noureddine Belhoucine    Antonia Jiménez, rare femme dans le monde masculin de la guitare flamenca    YouTube diffusera une série documentaire sur Justin Bieber    Shakira est stressée à l'approche du Super Bowl    Bulletin météorologique spécial : temps froid, chute de neige et fortes rafales de vents à partir de dimanche    La Grèce encourage le maréchal Haftar dans le processus de paix libyen    CAN Handball 2020 : le Maroc bat la Zambie    Des vidéos mises en ligne mènent à l'arrestation d'un chauffard…    La loi passe le cap de la 1ère Chambre    Le Sahara marocain «véritable trait d'union entre le Maroc et le reste de l'Afrique»    Zemamra cartonne Berkane, le Raja corrige à Tanger    Boeing abattu en Iran: « le monde attend des réponses », avertit Ottawa    La BCP s'engage pour la TPE    SM le Roi visite «Bayt Dakira» à la Médina d'Essaouira    Kaws expose pour la première fois au Moyen-Orient    #LesYeuxOuVerts, l'expo écolo pensée pour reconstruire des écoles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Télécommunications: Les smartphones dopent la croissance internet
Publié dans Les ECO le 03 - 11 - 2014

Plus de 6 millions de Marocains ont accès à internet via leur téléphone mobile, soit plus de 81% du parc internet global. En une année, cette catégorie d'abonnement a plus que doublée (+118%). L'évolution de cette catégorie est directement corrélée à l'évolution de l'équipement des Marocains en smartphones. Les prix du mobile poursuivent sur leur lancée baissière, alors que ceux du fixe connaissent un renchérissement mécanique.
La maturité du marché marocain des télécommunications se confirme de trimestre en trimestre. Poursuite de la baisse des revenus par minute, de la facture internet moyenne, la forte croissance de l'usage moyen par ligne et un taux de pénétration dépassant largement les 100%, sont désormais des tendances de fonds qui caractérise ce marché. N'oublions toutefois pas que les opérateurs télécoms traversent une période relativement difficile, accusant des baisses de leurs chiffres d'affaires depuis 2012.
13 milliards de minutes
La dernière publication trimestrielle de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) vient de paraître, donnant ainsi l'état d'évolution des différents sous-marchés des télécoms à fin septembre 2014. Ainsi, la poursuite de la baisse des prix de la minute de téléphonie mobile, est parallèlement accompagnée par de fortes hausses de l'usage en communication des Marocains. La tendance baissière des prix mesurée par le revenu moyen par minute, l'ARPM -Average Revenue Per Minute- au niveau du mobile se poursuit. En effet, l'ARPM est passé de 0,43 DH HT/min à fin septembre 2013 à 0,33DH/min à la même période de 2014 marquant ainsi une baisse de 23%. Pour le prépayé, cette baisse est de 28% et elle est de 18% pour le postpayé. L'usage moyen sortant mensuel par client mobile, s'est pour sa part apprécié entre fin septembre 2013 et fin septembre 2014, passant de 80 à 92 minutes/client/mois, marquant ainsi une croissance de l'usage moyen sortant mensuel par client mobile de 15%, englobant une hausse de 18% pour le prépayé et de 3% pour le postpayé. Cette consommation moyenne est naturellement beaucoup plus forte pour les lignes postpayées, qui s'établit à près de 8h/mois. Mais même pour le prépayé, l'usage par client, est sans nul doute, plus important que la moyenne qui ressort des chiffres de l'agence. En ce sens que cette moyenne se base sur un parc client de plus de 44 millions d'abonnés, ce qui, (rapporté au nombre d'usagers uniques qui peuvent disposer de plusieurs lignes), donnerais un usage moyen plus important par client. Ceci dit, le trafic sortant continue à chaque trimestre, de battre ses records. Il a atteint, 12,6 milliards de minutes pour le mobile au troisième trimestre de 2014, et plus de 900 millions de minutes pour le trafic fixe, ce qui porte le total à près de 13,5 millions de minutes.
Le fixe se renchérit
Pour le fixe cependant, la tendance est à l'inverse du trend du mobile. En effet, dans la téléphonie fixe, l'usage moyen a connu une baisse alors que le prix de la minute a enregistré une hausse. «Le revenu moyen par minute fixe est passé de 0,69 DH HT/min, au terme du mois de septembre 2013, à 0,77 DH HT/min à fin septembre 2014 marquant ainsi une hausse de 12%. L'usage moyen sortant mensuel par client fixe a connu une baisse de 5% entre fin septembre 2013 et fin septembre 2014 passant de 125 minutes par mois à 119 minutes par mois», indique le gendarme des télécoms. Une évolution qui résulte vraisemblablement du fait que les Marocains passent leurs appels téléphoniques de moins en moins via le fixe, alors que l'essentiel des abonnements fixes sont au forfait, avec l'illimité pour les appels fixes nationaux. Une baisse des appels fixe-fixe induirait ainsi automatiquement un renchérissement du prix moyen de la minute.
Internet, toujours porté par les smartphones
Pour ce qui est du marché internet, la croissance est toujours là, toujours forte et toujours accompagnée d'une baisse régulière de la facture. Ce marché est toujours porté également par les abonnements mobiles, où l'accès à internet est couplé au service d'appel, communément appelé Voix+Data. L'évolution de cette catégorie d'abonnement internet est directement corrélée à l'évolution de l'équipement des Marocains en smartphones. Or ce type d'abonnement représente plus de 81% du parc internet global. Ainsi, dans le détail, la tendance baissière de la facture moyenne mensuelle par client internet se confirme. «En effet, elle est passée de 34 DH HT/mois/client à fin septembre 2013, à 25 DH HT/mois/client pour la même période de 2014 marquant ainsi une baisse de 26%. À fin septembre 2014, le parc internet a atteint 8.498.299 abonnés réalisant un taux de croissance trimestriel de 8,98% et annuel de 62,80%. Le taux de pénétration de l'internet a atteint 25,61%», détaille le régulateur. Les abonnés internet 3G (88,89% du parc internet global) ont enregistré un taux de croissance trimestriel de 9,89% et annuel de 70,50%. Les abonnements internet 3G combinant Voix + Data s'élevant à 6.166.742 (81,64% du parc internet 3G) enregistrant un taux de croissance trimestriel de 14,88% et annuel de 118,22%. À souligner toutefois, que Maroc Télécom continue de tirer profit de son monopole sur le marché de l'ADSL. Ainsi, le parc des abonnés internet ADSL a enregistré une hausse trimestrielle de 2,23% au cours du troisième trimestre de l'année 2014 et de 19,61% sur une année. Les abonnés à l'ADSL ayant au moins un débit de 4 Mbits/s représentent 99,81% des abonnements ADSL à fin septembre 2014.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.