Le Pakistan réitère son soutien à notre intégrité territoriale    Tenue prochaine de la 14ème Réunion de haut niveau France-Maroc    L'ambassadeur du Royaume à Saint-Marin remet ses lettres de créance    «Raconte-moi ton Histoire-Handicap: le courage d'en parler»    La fête de l'Huma s'illumine!    Le danger plane sur nos assiettes : Lait, légumes, fruits, viande, rien n'est totalement sain, selon la Cour des comptes    L'offre mondiale de céréales plus abondante que prévu    Le Maroc présente les atouts de son offre touristique à Saint-Pétersbourg    Trump a "du mal à croire" qu'Israël ait espionné la Maison Blanche    Insolite : Venue arrêter quatre suspects, la police philippine repart avec 277 Chinois    Suspense total avant le premier tour de la présidentielle tunisienne    Italie: Le gouvernement Conte 2 obtient la confiance du Parlement    Comment le terrorisme se résilie, se régénère, se diversifie et innove    Ligue 1 : Neymar observé, tribunes scrutées    Divers sportifs    Qui d'autres que le WAC ? Sacré trois fois en cinq saisons, les Rouge et blanc semblent les mieux armés    Divers    Les nouveautés de la loi-cadre 51.17 présentées à Laâyoune    Faire de petites siestes, c'est bon pour le cœur    Ibrahim Bouslah : L'affaire Karoui, un casse-tête juridique    Sophia Hadi revisite avec brio "La chute" d'Albert Camus    Une centaine de productions étrangères tournées au Maroc en 2019    Sidi Larbi Cherkaoui, le chorégraphe référence de la danse contemporaine en Belgique    La Nouvelle Tribune et www.lnt.ma, partenaires du Wall Street Journal !    Fonds de retraite du RCAR, mise au point de la CDG    La BAD émet une obligation globale de référence de 2 milliards de dollars    Grève des pilotes : British Airways annule ses vols le 27 septembre    Surf : Le marocain Ramzi Boukhiam qualifié pour les JO 2020    La Tribune de Nas : Pas de « Karti »…er…    Une mini NBA pour les juniors marocains    Des matchs palpitants d'entrée    Coupes africaines : Voici les affiches du deuxième tour    Ouagadougou : sommet de la CEDEAO sur le terrorisme, avec la participation du Maroc    Catastrophes naturelles: Une taxe de solidarité au Conseil du gouvernement    Affaire Imlil: La partie civile réclame l'ex-ministre de la justice à la barre    Météo : quel temps fera-t-il ce samedi ?    Al Haouz : Plus de 110.000 bénéficiaires de l'initiative royale "Un million de cartables"    Inondations dans le sud-est de l'Espagne : cinq morts en deux jours, le pays sous le choc    Les manuels scolaires manquants seront disponibles entre les 17 et 20 septembre    El Jadida : Décès d'une personne placée en garde à vue    CIH: le RNPG en baisse de plus de 47% au S1-2019    L'Etat s'attaque aux chargeurs de téléphones non conformes    Négociations commerciales avec Pékin: Washington veut « des progrès substantiels »    Ouragan Dorian: 1.300 personnes non localisées aux Bahamas menacées par une nouvelle tempête    Laâraj insiste sur une renaissance culturelle pour un développement plus efficace    Les Inqualifiables poursuivent leur tournée !    Après Londres, le MACAAL accueille une grande rétrospective dédiée à Mohamed Melehi    Festival de Fès de la culture soufie: «Une autre civilisation est possible»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Semaine du développement de l'Afrique : Un agenda très chargé à Addis-Abeba
Publié dans Les ECO le 29 - 03 - 2016

Plus de 3.000 participants de haut niveau, y compris des chefs d'Etat, sont attendus du 31 mars au 5 avril dans la capitale éthiopienne à l'occasion de la première édition de la Semaine consacrée au développement de l'Afrique.
La Commission économique pour l'Afrique (CEA) et l'Union africaine (UA) abritent la Semaine consacrée au développement de l'Afrique, du 31 mars au 5 avril prochains. À cette occasion, une trentaine d'événements sont au programme et devraient aborder de nombreuses thématiques en rapport avec les enjeux de l'heure pour les économies africaines. Il sera notamment question de la migration, de l'industrialisation, des accords commerciaux, sans oublier des questions relatives à l'intégration régionale, ainsi que des accords mondiaux récents, dont l'Accord de Paris et les Objectifs de développement durable.
Agenda 2063
Cette semaine verra aussi la tenue de la Conférence annuelle conjointe ministérielle de haut niveau organisée par la CEA et la Commission de l'UA. Ladite conférence réunit, entre autres participants, les ministres de l'Union africaine chargés des Finances, des Affaires monétaires, de la Planification économique et de l'Intégration. Ces responsables gouvernementaux discuteront de l'«approche intégrée et cohérente pour la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de l'Agenda 2063 et des ODD».
En attendant la COP22...
Cet événement majeur, premier du genre sur le continent, a été choisi pour coïncider avec le lancement de la publication phare de la CEA, à savoir l'édition 2016 du «Rapport économique sur l'Afrique». Cette année, «l'Industrialisation verte de l'Afrique» est à l'honneur, notamment au lendemain de l'accord de Paris sur l'environnement et en prélude à l'organisation au Maroc de la COP22. En outre, la CEA entend saisir cette occasion pour lancer plus de vingt profils de pays, considérés «comme une source précieuse et unique de données comparatives pour faciliter la planification stratégique des Etats membres».
Banques centrales
Par ailleurs, d'autres publications telles que la quatrième édition du «Rapport sur la gouvernance en Afrique» seront lancées à Addis-Abeba. Ce document se donne pour mission d'évaluer la corruption en Afrique, aux côtés du rapport sur les politiques d'investissement, ou encore de celui portant sur la gouvernance mondiale et la tragédie des réfugiés. Pour sa part, le Mécanisme de coordination régionale pour l'Afrique (MCR-Afrique) tiendra également sa 17e session pour discuter de l'appui des Nations Unies en ce qui concerne la mise en œuvre de l'Agenda 2063 et des Objectifs de développement durable. Enfin, le Groupe des gouverneurs des Banques centrales d'Afrique tient aussi sa réunion annuelle pour se pencher sur le rôle des Banques centrales dans la transformation de l'Afrique en temps de turbulences.
3.000 participants
Concernant la participation, la capitale éthiopienne accueillera, durant cette manifestation d'envergure, plus de 3.000 délégués de haut niveau. Parmi eux, les chefs d'Etat africains, les anciens chefs d'Etat, les Etats membres ainsi que la société civile, les médias et les experts de divers domaines tels que dans les banques, l'industrie, l'énergie et le climat.
Lancement de la 7e édition du rapport sur l'intégration africaine
La Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique va profiter de la Semaine du développement pour lancer la septième édition de «l'Etat de l'intégration régionale en Afrique (ARIA VII)». Ce sera le 2 avril à Addis-Abeba, en Ethiopie. Ce rapport intitulé «L'intégration régionale, l'innovation et la compétitivité» affirme que l'intégration régionale est «un catalyseur et une bénéficiaire de l'innovation». Plus l'intégration est profonde, plus les avantages potentiels en termes d'innovation sont importants, note la CEA dans une note préliminaire. «Le gain de croissance récent en Afrique a à peine modifié la tendance sous-jacente de dépendance vis-à-vis des produits de base dans les économies nationales», poursuit le document. Basé sur des preuves empiriques et théoriques, le rapport estime qu'il est impératif pour l'Afrique d'évoluer vers de nouveaux domaines reposant sur la science, la technologie et l'innovation (STI) que ce soit sur le plan national, régional ou encore continental.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.