ANP: Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar réalisent 70,5% du trafic en 2021    Vahid Halilhodzic : « Ce soir, je vais bien dormir... »    Le match contre le Gabon, «une belle leçon pour la suite de la compétition» (Halilhodžić)    Les Etats-Unis et l'Espagne souhaitent unir leurs forces pour trouver une solution au conflit du Sahara    Décès du docteur Noufissa Kabbaj. Un autre s'est éteint pas sa lumière [Par Jamal Berraoui]    Eruption volcanique aux îles Tonga : Trois décès confirmés (agence de l'ONU)    Les syndicats d'enseignants : l'accord est un jalon "important" pour résoudre les enjeux pédagogiques    آيت الطالب: أزمة أدوية الزكام وكورونا مختلقة ولدينا مخزون يكفي لتغطية الحاجيات من 3 أشهر إلى 32 شهرا    Réactions des Lions de l'Atlas après le partage face aux Panthères    CAN-2021 : Le Maroc fait match nul face au Gabon (2-2)    Akhannouch réagit à l'accord gouvernement-syndicats d'enseignement    Météo Maroc: jusqu'à -5 degrés prévus ce mercredi 19 janvier    Aït Taleb dément les allégations concernant une pénurie de médicaments    Autoroute de contournement de Casablanca: démarrage des travaux d'élargissement    Covid-19 au Maroc: on connaît le prix du médicament Molnupiravir    Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar réalisent 70,5% du trafic en 2021 (ANP)    Maroc-Gabon: voici le Onze de départ des Lions de l'Atlas    Un triste bilan sur le plan économique et social    Pétrole: les prix au plus haut depuis 2014    Le Datacenter du ministère de l'Economie et des Finances certifié « Tier III » d'Uptime Institute    Ronaldo honoré pour son record de buts en sélection    Le ministère de la culture bien déterminé à promouvoir le théâtre et le cinéma au Maroc (Ministre)    « Le Point de Déclin » de Fatiha Morchid    «Art& Lights» associe deux univers oniriques    « INTROSPECTION » ou le « Voyage d'arts d'abstraction Russe par l'œil de l'artiste Marocain »    Musées : la FNM tient la première réunion de son comité directeur    Compteur coronavirus : les contaminations repartent à la hausse, 7.756 nouveaux cas en 24H    Résidence culturelle : appel à projets 2022 sur le fait religieux    La mère de Gad El Maleh va livrer du couscous marocain dans le monde entier    Dominic Cummings, l'ex-éminence grise devenu l'ennemi juré de Boris Johnson    Tarfaya: 45 candidats à l'immigration sauvés par la Marine    HCP: une majorité gouvernementale hégémonique implique une dynamique des réformes    Azrou : Arrestation d'un individu en état d'ivresse, ayant provoqué un accident    Covid-19. Omicron représente 95% des cas positifs au Maroc [Ministère de la Santé]    Maroc-Espagne : les mots insuffisants de Pedro Sánchez    M. Daki: La justice numérique, un des piliers de la réforme globale du système judiciaire    Commerce international : un partenariat CGEM-ADII pour l'accompagnement des entreprises    CAN 2021 / Halilhodzic: « C'est la Fédération Royale Marocaine de football qui paye mon salaire et non la CAF ! »    Sécurité routière: NARSA dévoile son plan national de contrôle (2022-2024)    Tourisme : Le gouvernement accorde un montant de 2MMDH pour soutenir le secteur    Pour Eric Zemmour, «c'est le pétrole que la France a trouvé en Algérie qui permet de nourrir sa population de 40 millions»    Session de formation sur l'éducation inclusive et l'autisme    Un séisme de 4,9 secoue le centre de la Turquie    Sahara : Washington réitère son soutien à l'envoyé onusien de Mistura    Une tempête de neige balaie le Canada    Conseil de gouvernement : la marque «Morocco Tech», en tête de l'ordre du jour    Peu de réussites, beaucoup de fustrations: un an de mandat Biden    Une anti-IVG favorite pour la présidence du Parlement européen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les tomates marocaines dominent les étals européens
Publié dans Les ECO le 20 - 07 - 2016

Le Maroc continue d'être le premier fournisseur non communautaire de tomates destinées aux étals européens. Les expéditions marocaines de ce fruit ont augmenté de 12% en valeur.
Bon cru pour la tomate marocaine exportée vers le marché européen. Selon le dernier rapport sur les importations européennes de tomate en provenance de pays tiers, l'Union européenne a importé 177,686 tonnes de tomate du terroir marocain entre janvier et avril 2016. La croissance interannuelle des importations de tomates marocaines s'est située à 14% en termes de volume et 12% en valeur. Concrètement, la valeur de ces expéditions a totalisé la somme de 173,3 millions d'euros. Ces chiffres situent le Maroc comme premier fournisseur de tomate du marché communautaire, suivi par la Turquie (34,201 tonnes), le Sénégal (6.480 tonnes) et Israël (938 tonnes). Ces données coïncident aussi avec la publication de l'évolution des exportations de tomates durant les dix dernières campagnes agricoles, par l'Agence européenne Euroestacom. Durant la dernière décennie, le Maroc a écoulé sur le marché européen des cargaisons d'un volume de 389,3 millions de kilos.
À titre de comparaison, l'Espagne a exporté, durant la campagne 2006-2007, un volume de 789,97 millions de kilos de tomates, tandis que les exportations nationales étaient de 257,6 millions de kilos. Cette campagne, marquera le début de la percée de la tomate marocaine, au détriment de sa concurrente ibérique. Durant la campagne 2015-2016, les ventes espagnoles de ce fruit tant convoité se sont situées à 632,25 millions de kilos d'octobre à mai de la toute dernière saison. Quant aux expéditions marocaines, elles sont passées de 257,6 millions en 2006 à 389,3 millions de kilos en 2016.
De la sorte, les exportations marocaines de ce fruit ont augmenté de 51,12% durant cette décennie allant de 2006 à 2016. Tout au long de ces dix ans d'exportation de tomate, le produit marocain a su écourter les distances avec son rival historique sur les étals communautaires, à savoir la tomate espagnole. Si en 2006 le différentiel se situait à 532, 37 millions de kilos en faveur de la tomate espagnole, cet écart s'est réduit drastiquement au fil des campagnes. Il s'est situé à 389,3 millions de kilos durant la campagne 2015-2016.
Un constat qui est loin de plaire à la filière espagnole, surtout en cette période de tensions et de litiges judiciaires. Les professionnels espagnols de l'agriculture parlent d'une situation préoccupante et brandissent une nouvelle fois les arguments liés à la production à bas coût au Maroc et aux avantages tarifaires. La région de Murcie estime que ses exportations de tomates ont dégringolé de 19,7%, durant la dernière campagne. La filière de Murcie attribue ce recul à la hausse des exportations marocaines de 15% durant cette campagne et, en deuxième lieu, à la montée de la superficie cultivable sous serre aux Pays-Bas.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.