Evolution du coronavirus au Maroc : 394 nouveaux cas, 485.147 au total, jeudi 4 mars 2021 à 18 heures    Covid-19: les Français vivant au Maroc ont bénéficié gratuitement des vaccins    Ziyech dans le viseur d'un club espagnol    Coup dur pour le FC Barcelone !    Fortes averses orageuses et chutes de neige au Maroc: les villes concernées (Alerte météo)    Kamal Lahlou reconduit à la tête de la Fédération marocaine des médias    Djibouti : une vingtaine de migrants meurent noyés, sacrifiés par des passeurs    Driss Lachguar reçoit le président de la FRMHB, une délégation des présidents des communes d'El Kelaâ des Sraghna et le Pr. Allal Basraoui    Marché du travail : Egalité femmes-hommes, une équation qui reste encore à résoudre    ASFAR, Raja et HUSA toujours en course    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    50 candidats au poste d'entraîneur du RCOZ    Participation de l'USS Dwight D.Eisenhower à un exercice maritime USA-Maroc    Quelles pourraient être les causes d' une guerre entre les Etats-Unis et la Chine ?    La Grèce évalue les dégâts après un séisme de magnitude 6,3    Coronavirus : le Maroc parmi les 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination, selon l'OMS    Youssef Fadel et Abdelmajid Sebbata en lice pour le Prix international du roman arabe    ElGrande Toto monte le son !    Légalisation de la production et de l'usage thérapeutique du cannabis : le gouvernement tergiverse encore    La Suède étend le vaccin AstraZeneca aux plus de 65 ans    Le Wydad retrouve le Horoya Conakry    Sofiane Diop, le nouveau dossier chaud de Vahid !    2ème édition du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle    Priorité au Plan de transformation numérique de la justice dans le Royaume    La Jordanie ouvre un consulat général à Laâyoune    Une coopération «exemplaire» entre la France et le Maroc    Blanchiment : des progrès à renforcer    Le Maroc réitère au Caire sa ferme solidarité avec le peuple palestinien    Grande exposition-hommage à Bert Flint    Le pape plaide «la réconciliation»    Cambodge : Sam Rainsy condamné à 25 ans de prison    Prolongation de l'état d'urgence sanitaire au 10 avril    Startup : l'incubateur IsraMaroc opérationnel dans les prochains jours    Brusque coup de froid sur les relations entre Rabat et Berlin : le funambulisme allemand qui déplaît au Maroc    Les cabinets de pression Américains s'activent contre la Marocanité du Sahara    Sahel : le Maroc considère les djihadistes comme un aimant pour les cellules locales    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    La BVC démarre en baisse    Le président du Conseil mondial de l'eau se félicite des réalisations accomplies par le Maroc    Assilah : avortement d'une opération de trafic international de drogue    Adoption en commission d'un projet de loi organique relatif à la chambre des représentants    Crise : 40 % des entreprises algériennes risquent de disparaître    Le Club des dirigeants Maroc prospecte les opportunités d'investissement dans la région de Dakhla-Oued Eddahab    Barça: les buts de la remontada face à Séville (VIDEO)    Trois films du Maroc et de Syrie remportent les Prix du Festival du cinéma de Oued-Noun    "Vision de la jeunesse pour le Maroc post-Covid-19 " , un ouvrage du gouvernement parallèle des jeunes    Promotion des droits reproductifs Le ministère de la santé et UNFPA s'unissent    L'œuvre de Churchill représentant la mosquée Koutoubia vendue à 7 millions de livres sterling à Londres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agadir : Le fonds Charaka à la conquête des opérateurs
Publié dans Les ECO le 19 - 06 - 2017

Après Casablanca, l'agence Millenium Challenge Account-Morocco, a fait le déplacement à Agadir pour informer les futurs bénéficiaires sur les critères d'éligibilité du fonds Charaka dédié à la formation professionnelle.
Après le lancement de l'appel à projets en mai dernier du fonds «Charaka», l'agence Millenium Challenge Account-Morocco (MCA) qui se charge de la mise en œuvre du compact II avec les Etats-Unis, multiplie ses rencontres d'information au sujet de ce levier de financement dédié à la formation professionnelle avant sa clôture en septembre prochain. Après Casablanca, les équipes de cet établissement public ont fait le déplacement, le jeudi, dans la ville d'Agadir, pour informer les futurs bénéficiaires sur les critères d'éligibilité de projets au financement de ce fonds ainsi que les modalités de préparation, de soumission est d'évaluation des propositions. Doté d'une enveloppe financière globale de 103 millions de dollars, ce fonds exige l'implication d'un opérateur public de formation professionnelle et d'un autre partenaire privé tel qu'une organisation ou association professionnelle. Le fonds prévoit aussi l'implication de partenaires d'appui tels que les ONG, les établissements privés de formation professionnelle ainsi que les régions et collectivités territoriales en plus de partenaires techniques comme les cabinets d'expertise et les établissements de formation internationale.
En termes d'activités éligibles au financement, le fonds «Charaka» appuiera, selon MCA-Morocco, des projets de création ou d'extension de centres de formation professionnelle gérés dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP), tel que les annexes, ainsi que des projets de réhabilitation de centres publics de formation professionnelle et leur reconversion d'un modèle de gestion classique en un modèle de gestion en PPP qui répond aux besoins et attentes du secteur privé en termes de formation des ressources humaines. Quant au montant des projets proposés, il doit se situer entre 3 et 10 millions de dollars pour les créations et de 1 à 5 millions de dollars pour les extensions et les réhabilitations ou reconversions. S'agissant des critères d'évaluation, ils portent essentiellement sur l'approche d'intégration du genre en particulier l'accès des filles à des filières valorisantes, les conditions de formation favorisant leur rétention et le suivi post formation pour favoriser leur accès au marché du travail.
À cela, s'ajoute, l'approche d'inclusion sociale pour favoriser l'accès des jeunes issus des couches sociales défavorisées à l'offre de formation proposée. Parmi les standards de qualité exigée, figure aussi le rapport coût et efficacité avec un rendement économique du projet fixé au moins à 10%. C'est les économistes du MCA-Morocco qui se chargeront du calcul de ce ratio à base des informations fournies par les bénéficiaires, notamment le taux d'insertion des jeunes, leurs salaires et bien d'autres. Pour les organisations professionnelles porteuses de projets qui n'arrivent pas à trouver un partenaire public, elles peuvent déposer seules leurs propositions. À l'issue de l'évaluation, et au cas où ces projets s'avèrent pertinents, des discussions peuvent être menées avec le ministère en charge de la Formation professionnelle sur la possibilité d'assumer le rôle de partenaire public. Par ailleurs, le calendrier des rencontres inclut aussi la ville de Tanger et Fès.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.